Sondage sur les jeunes et les cartes de crédit - Près d'un jeune sur quatre
mange à crédit

MONTRÉAL, le 18 nov. /CNW Telbec/ - Vingt-quatre pourcent (24%) des jeunes ont déclaré faire toujours (10 %) ou souvent (14 %) l'épicerie à crédit. C'est ce que révèlent les résultats du sondage(1) sur les jeunes et les cartes de crédit réalisé par la Coalition des associations de consommateurs du Québec (CACQ), dans le cadre de la campagne de sensibilisation au crédit et à l'endettement "Dans la marge jusqu'au cou!" qui se tiendra du 23 au 27 novembre prochain.

"Dans le cadre de notre pratique, on observe que la carte de crédit sert de plus en plus à joindre les deux bouts et à répondre à des besoins de base, tel se nourrir, et les jeunes font également partie du lot", déclare Madame Sophie Racine, consultante budgétaire et porte-parole de la campagne. C'est tellement facile d'obtenir une carte de crédit aujourd'hui qu'il n'est pas surprenant de voir des jeunes avec une, deux ou trois cartes de crédit, ajoute-t-elle. "Les jeunes qu'on rencontre dans nos bureaux sont pris au piège avec leurs cartes. Les soldes sont parfois tellement élevés qu'ils ne voient pas le jour où ils finiront de tout payer", poursuit Madame Racine.

    
    Faits saillants du sondage

    - 71 % des jeunes de 18 à 29 ans interrogés ont déclaré posséder au moins
      une carte de crédit ;
    - Pour 75 % des répondants, la limite disponible sur leur carte de crédit
      dépasse les 1 000 $, pour une  moyenne de 4 900 $ ;
    - L'endettement moyen sur carte de crédit des jeunes consommateurs est de
      1 700 $ et passe à 2 200 $ chez les 25-29 ans ;
    - Un peu plus d'un jeune sur 3 ne connaît pas le taux d'intérêt sur sa
      carte de crédit ;
    - 30 % des jeunes interrogés déclarent qu'ils ne sont pas capables de
      faire face à un imprévu de plus de 250 $ et doivent utiliser leur carte
      de crédit ;
    - Dans 22 % des cas ils ont obtenu leur première carte de crédit en
      cédant à la pression de la sollicitation.

    Rappelons que les Canadiens sont endettés à 140 % de leur revenu et les
cartes de crédit ne sont pas étrangères à ce phénomène, précise Madame Racine.
Les associations de consommateurs croient que le gouvernement a un rôle à
jouer pour freiner la croissance de l'endettement et elles attendent avec
impatience les résultats de la phase trois de la révision de la Loi sur la
protection du consommateur qui portera sur le crédit. Elles réitèrent leur
demande au gouvernement du Québec d'interdire la sollicitation et la publicité
sur le crédit :

    - auprès des jeunes de moins de 18 ans ;
    - auprès des jeunes dans les lieux qu'ils fréquentent, notamment les
      établissements scolaires ;
    - par la poste, par téléphone, par Internet, etc.
    

Cette année, la campagne est marrainée par la jeune comédienne Bianca Gervais. Possédant une carte de crédit, elle invite les jeunes à prendre connaissance sur le site web de la campagne de ses trucs pour garder le contrôle sur leurs finances personnelles.

Pour en savoir davantage sur les jeunes et la surconsommation à crédit, ou pour connaître l'horaire des activités de la campagne "Dans la marge jusqu'au cou!", n'hésitez pas à communiquer avec les associations de consommateurs du Québec ou téléphonez sans frais au 1-877-962-2227 ou rendez-vous sur le site www.cacq.ca.

Récipiendaire du prix 2009 de l'Office de la protection du consommateur, la campagne "Dans la marge jusqu'au cou!" est coordonnée par la Coalition des associations des consommateurs du Québec en collaboration avec les associations de consommateurs et est réalisée grâce à la contribution financière de l'Autorité des marchés financiers et de l'Office de la protection du consommateur.

-----------------------------------------------------------------

(1) Sondage Omnibus réalisé auprès de 356 jeunes québécois âgés de 18 à

29 ans pour la CACQ. La marge d'erreur est de 5,3 % 19 fois sur 20.

-%SU: TAX,SOC

-%RE: 1

SOURCE Coalition des associations de consommateurs du Québec

Renseignements : Renseignements: Martine Robergeau, agente des communications, CACQ, (514) 362-8623, cell. (514) 432-0137, mrobergeau@cacq.ca, www.cacq.ca; Madame Sophie Racine, porte-parole de la campagne ainsi que la comédienne Bianca Gervais, marraine d'honneur, seront disponibles pour des entrevues.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.