Marchés mondiaux CIBC : La qualité des emplois au Canada s'est dégradée dans
les six derniers mois

Plus d'emplois créés dans des postes faiblement rémunérés

TORONTO, le 2 nov. /CNW/ - La qualité des emplois, dont tous les paramètres sont en baisse, a sensiblement chuté au cours des six derniers mois, selon un nouveau rapport de Marchés mondiaux CIBC.

On peut lire dans le rapport que la qualité des emplois entre octobre 2008 et mars 2009 sur le marché du travail canadien, lequel était en chute libre et avait perdu quelque 356 600 emplois, était restée relativement stable, ne perdant que 0,2 %.

Par ailleurs, au cours des six derniers mois, alors que l'emploi enregistrait un gain modeste, la qualité quant à elle chutait de 3,8 %. "Bien que le nombre d'emplois n'ait pas beaucoup bougé au cours des six derniers mois, la qualité pour sa part a plongé", fait remarquer Benjamin Tal, économiste principal et auteur du rapport sur l'indice canadien de la qualité des emplois de la Banque CIBC.

"Tous les paramètres composant notre indice de qualité se sont dégradés depuis le mois de mars. Le nombre d'emplois à temps partiel a augmenté de plus de 0,2 % alors que celui des emplois à temps plein a chuté; le travail indépendant a bondi de 3 % pendant la période étudiée alors que le nombre d'emplois rémunérés reculait de 0,5 %. Par ailleurs, le facteur le plus important ayant contribué à cette baisse de notre indice sur la qualité est le suivant : tous les gains d'emplois au cours des six derniers mois ont été enregistrés dans les emplois faiblement rémunérés alors que le nombre d'emplois bien rémunérés a reculé de pas moins de 3 %."

M. Tal souligne que la qualité de l'emploi au Canada avait parfaitement joué le rôle de force contre-cyclique pendant la récession. En effet, pendant les moments les plus sombres du cycle économique, alors que les emplois disparaissaient au Canada plus rapidement que pendant toute autre récession depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la qualité des emplois quant à elle se maintenait, ce qui avait permis de limiter les dégâts causés par les pertes d'emplois sur la croissance des revenus et, par conséquent, sur les dépenses à la consommation.

"Ce phénomène s'était manifesté par une croissance des salaires réels, lesquels avaient en fait enregistré un léger gain pendant une période sans précédent de perte d'emplois", ajoute-t-il. "Ainsi, la stabilité relative de la qualité des emplois pendant la correction du marché de l'emploi entre la fin de 2008 et le début de 2009 a contribué de diverses façons à contrebalancer certains des aspects négatifs associés à la chute rapide du nombre d'emplois."

Bien que l'économie prenne du mieux, M. Tal constate que le caractère contre-cyclique de la qualité des emplois agit maintenant dans la direction opposée. Au cours des six derniers mois, alors que le nombre d'emplois s'est finalement stabilisé, la qualité des emplois a quant à elle perdu de sa stabilité et agit aujourd'hui comme contrepoids à certains des avantages salariaux offerts par un marché en phase de stabilisation.

"Cette tendance est clairement illustrée par l'évolution des salaires réels, qui ont perdu 0,7 % au deuxième trimestre malgré la nette amélioration du marché de l'emploi", affirme M. Tal. "Il est vrai qu'il est préférable d'avoir un emploi de piètre qualité que de ne pas en avoir, mais les chiffres qui font les manchettes exagèrent la véritable force du marché de l'emploi au Canada", indique M. Tal.

Selon le rapport, la baisse de la qualité des emplois se remarque surtout dans l'ouest du Canada, et c'est en Colombie-Britannique que la chute est la plus brutale, soit de 8 %. L'Ontario est la seule province à connaître une amélioration de son indice de la qualité des emplois, avec un gain de 1,5 %. La Saskatchewan et le Manitoba détiennent l'indice le plus élevé, ayant détrôné l'Alberta, qui se classe maintenant au deuxième rang.

    
    Variation en % de l'indice de la qualité des emplois par province
    (du T1 2009 au T3 2009)

    Province               Variation en %
    --------------------------------------
    C.-B.                          (8,0)
    --------------------------------------
    Canada atlantique              (4,5)
    --------------------------------------
    Alberta                        (4,5)
    --------------------------------------
    Québec                         (3,9)
    --------------------------------------
    Saskatchewan                   (2,2)
    --------------------------------------
    Manitoba                         --
    --------------------------------------
    Ontario                         1,5
    --------------------------------------

    L'indice canadien sur la qualité des emplois de la Banque CIBC combine des
renseignements sur :

    -   la ventilation entre emplois à temps partiel et à temps plein;
    -   les emplois indépendants et les emplois rémunérés;
    -   ainsi que la rémunération des emplois à temps plein rémunérés dans
        plus de 100 secteurs d'activité économique

    Vous pouvez consulter le rapport intégral de Marchés mondiaux CIBC à 
l'adresse :
    http://research.cibcwm.com/economic_public/download/eqi-cda-20091102.pdf.
    

Le secteur des services bancaires de gros de la Banque CIBC offre une gamme complète de produits de crédit intégré et de marchés des capitaux, de services bancaires d'investissement et de services de banque d'affaires à des clients des marchés financiers clés en Amérique du Nord et partout dans le monde. Nous proposons également des solutions novatrices et des services consultatifs dans un vaste éventail de secteurs et nous fournissons des études de premier ordre à notre clientèle d'investisseurs constituée de sociétés, de gouvernements et d'institutions.

Marchés mondiaux CIBC inc. est une filiale en propriété exclusive de la Banque Canadienne Impériale de Commerce (CM aux bourses de Toronto et de New York) et une entité de son secteur des services bancaires de gros, qui comprend également d'autres sociétés affiliées : CIBC World Markets Corp., CIBC World Markets plc, CIBC World Markets Securities Ireland Limited, CIBC Australia Ltd et CIBC World Markets (Japan) Inc.

SOURCE Marchés mondiaux CIBC

Renseignements : Renseignements: Benjamin Tal, économiste principal, Marchés mondiaux CIBC, (416) 956-3698, benjamin.tal@cibc.ca, ou Kevin Dove, Communications et affaires publiques, (416) 980-8835, kevin.dove@cibc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.