Vous êtes stationné illégalement dans une place réservée aux personnes handicapées? Les patrouilles citoyennes vous ont à l'œil!

MONTRÉAL, le 3 déc. 2012 /CNW Telbec/ - En cette journée internationale des personnes handicapées, Moelle épinière et motricité Québec (MÉMO-Qc) lance sa campagne de sensibilisation annuelle sur le respect des places de stationnement réservées. L'organisme et ses partenaires formeront des patrouilles qui parcourront les rues et stationnements afin de sensibiliser les automobilistes occupant illégalement les places réservées aux personnes handicapées. Cette démarche vise à rappeler à la population et aux municipalités que, pour les personnes handicapées, ces places ne sont pas un privilège mais bien un outil essentiel à leur intégration sociale. De surcroît, tout porte à croire que les enjeux associés à ce dossier seront croissants dans les années à venir, notamment en raison du vieillissement de la population.

Qu'est-ce qu'une patrouille citoyenne?

Durant la présente campagne de sensibilisation, qui se tiendra dans plusieurs régions du Québec, des patrouilles citoyennes comprenant des personnes à mobilité réduite déposeront systématiquement des feuillets de sensibilisation et des contraventions de civisme sur le pare-brise des véhicules en infraction. MÉMO-Qc invite la population et les organismes de tout le Québec à participer à cette campagne en se procurant gratuitement le matériel nécessaire auprès de MÉMO-Qc ou en se joignant à une patrouille existante. Par exemple, des patrouilleurs arpenteront les rues de Montréal le lundi 3 décembre ainsi que le jeudi 6 décembre. D'autres patrouilles sont déjà prévues dans les régions de Québec, de l'Estrie, de la Montérégie, des Laurentides, de Laval et plus encore. Désormais, les conducteurs qui ont l'habitude de stationner dans les places réservées n'ont qu'à bien se tenir!

Pourquoi organiser ces patrouilles?

L'utilisation illégale des places réservées est un problème dont souffrent quotidiennement bien des personnes handicapées. « Encore beaucoup des préjugés persistent à l'endroit de cet outil d'inclusion sociale essentiel. Certains considèrent encore le stationnement réservé comme un privilège, alors qu'en fait cela constitue un élément qui peut faire réellement la différence pour une personne handicapée en lui permettant d'effectuer les déplacements nécessaires à ses activités de tous les jours », explique Nicolas Messier, conseiller principal en intégration chez MÉMO-Qc. M. Messier utilise les places réservées depuis qu'il est devenu tétraplégique, ce qui l'oblige à se déplacer à l'aide d'un fauteuil roulant. Il ajoute : « En plus d'être positionnées à des endroits évitant à la personne qui les utilise de circuler de manière non sécuritaire entre des véhicules, car rappelons qu'une personne en fauteuil roulant est souvent aussi peu visible qu'un enfant de cinq ans en raison de sa hauteur, les places réservées sont plus larges pour permettre de déployer les rampes d'accès des véhicules adaptés. »

Afin de déboulonner l'ensemble de ces préjugés et de démontrer les impacts parfois dramatiques du problème, MÉMO-Qc a produit en 2010 un court-métrage percutant, Juste deux minutes,  qui peut être visualisé sur Youtube à l'adresse http://www.youtube.com/watch?v=VNlan3tV-Cs.

Pour Walter Zelaya, directeur général de l'organisme, la campagne annuelle de MÉMO-Qc est d'autant plus importante, puisqu'elle permettra de faire une double sensibilisation, tant auprès du grand public que des autorités municipales. « Depuis maintenant plusieurs années, nous demandons aux villes d'effectuer une gestion de l'ensemble du parc de stationnements réservés qui est sous leur juridiction. Cela passe d'abord par un recensement exhaustif du nombre de stationnements réservés qui existent sur leur territoire et de leurs emplacements. » M. Zelaya souligne également que les villes doivent déterminer des objectifs précis dans leurs plans d'actions triennaux en matière d'accessibilité universelle pour chaque partie de leur territoire afin de tenir compte des besoins réels des citoyens, ce qui, à ce jour, fait trop souvent défaut.

Vous trouverez plus d'information sur la campagne en cours sur le site Internet de MÉMO-Qc au www.moelleepiniere.com. Pour toute question ou pour obtenir gratuitement le matériel promotionnel de la campagne et du soutien organisationnel, contactez MÉMO-Qc au 514 341-7272 (Montréal) ou au 1 877 341-7272 (extérieur de Montréal).

Moelle épinière et motricité Québec (anciennement Association des paraplégiques du Québec / Fondation pour la recherche sur la moelle épinière) est un organisme à but non lucratif dont la mission est de favoriser l'autonomie des personnes à mobilité réduite du Québec, de promouvoir et faciliter leur intégration sociale et professionnelle et de défendre leurs droits.

SOURCE : Moelle épinière et motricité Québec

Renseignements :

Source :
Sara Leblanc, agente de communication, MÉMO-Qc

Renseignements :
Nicolas Messier, conseiller principal en intégration - Volet défense des droits, MÉMO-Qc
Tél : 1 877 341-7272, poste 235 Cell. : 438 333-1562

Walter Zelaya, directeur général, MÉMO-Qc
Tél. : 1 877 341-7272, poste 220 Cell. : 514 779-8283


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.