Un syndicat mondial manifeste contre Vale à Londres

LONDRES, le 9 nov. /CNW/ - Des membres d'Unite the Union ont piqueté aujourd'hui à Londres devant l'endroit où avait lieu une conférence de la Deutsche Bank sur les métaux. La manifestation organisée par Workers Uniting, un syndicat mondial, visait à appuyer les mineurs de Vale Inco en grève au Canada.

Deux grévistes canadiens, membres du Syndicat des Métallos, se sont joints à la ligne de piquetage pour défendre leur cause devant les investisseurs venus assister à la réunion de la Deutsche Bank, où des cadres de Vale devaient présenter un exposé.

"Cette manifestation est la première d'une série de mesures que Workers Uniting organisera pour confronter les investisseurs de Vale durant ce conflit", a souligné Ken Neumann, directeur national du Syndicat des Métallos au Canada.

Quelque 3 500 travailleurs de Vale au Canada ont déclenché une grève d'une durée indéterminée pour défendre leurs salaires et leurs conditions. Vale souhaite réduire considérablement les régimes de retraite et d'autres avantages sociaux des mineurs canadiens.

"Le message que nous voulons transmettre ici aux investisseurs éventuels c'est que Vale Inco ne lutte pas seulement contre ses travailleurs, mais également contre le syndicat mondial", a affirmé Derek Simpson, secrétaire général conjoint, Unite.

"L'exploitation de ressources naturelles est, depuis des générations, une activité lucrative à Sudbury, au Canada, et ce, tant pour l'entreprise que pour les travailleurs", a souligné le président international des Métallos, Leo W. Gerard. "Il est absolument inacceptable qu'une multinationale tente maintenant de réduire radicalement le niveau de vie tout en continuant d'empocher des profits mirobolants.

"Les travailleurs du Royaume-Uni, du Canada, des États-Unis et du monde entier comprennent cela, et la solidarité et les actions des travailleurs envoient un puissant message."

"L'attitude arriérée et dépassée de Vale par rapport aux relations de travail est également néfaste pour les investisseurs", a souligné Ken Neumann.

"Les rapports internes de Vale indiquent que le conflit de travail canadien ainsi provoqué coûte chaque jour 7 millions de dollars (US) en manque à gagner à l'entreprise. Sous la bannière de Workers Uniting, nous faisons front commun pour dire qu'il est temps que Vale retourne à la table de négociations et fasse une proposition équitable pour les actionnaires, les travailleurs et leurs collectivités."

Pour obtenir de plus amples informations au sujet du conflit Vale Inco, veuillez consulter le site www.fairdealnow.ca (en anglais seulement).

SOURCE Syndicat des Metallos (FTQ)

Renseignements : Renseignements: Richard O'Brien, Londres, +447768 931 320; Saba Mozakka, Londres, +447768 693 953; Bob Gallagher, Canada, (416) 544-5966, (416) 434-2221


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.