Rosemont-La Petite-Patrie dévoile les plans d'aménagement d'un nouveau jardin à papillons et deviendra « ami des monarques »

MONTRÉAL, le 28 juin 2017 /CNW Telbec/ - Cet après-midi, en présence de représentants d'Espace pour la vie, de la Fondation David Suzuki, de la Commission de coopération environnementale (CCE) et de nombreux citoyens, le maire de l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, François William Croteau, a dévoilé les plans d'aménagement d'un nouvel espace vert pensé spécialement pour les monarques, une espèce qui connaît un déclin important de sa population et dont l'habitat naturel est menacé. Il a profité de l'occasion pour annoncer l'intention de l'Arrondissement de devenir officiellement « Ville amie des monarques ».

Un nouvel oasis pour le papillon migrateur
À l'angle de l'avenue Laurier et du boulevard Pie-IX, le terrain actuellement en friche fera bientôt place à un jardin adapté au cycle de vie des monarques. Un bassin de galets de rivière, plusieurs abris à papillons, une palissade en bois de frêne et de nombreuses plantations spécifiquement choisies seront aménagés pour accueillir ces merveilleux migrateurs. Le nouvel oasis urbain aura également une vocation éducative puisque les passants pourront y consulter divers panneaux explicatifs aux couleurs du grand voyageur.

« Nous sommes heureux d'appuyer les efforts de l'Arrondissement dans la réalisation de ce jardin certifié Oasis pour les monarques, indique Anne Charpentier, directrice de l'Insectarium de Montréal. À terme, nous espérons qu'il contribuera à protéger le phénomène de migration unique de ce flamboyant papillon, en plus d'inspirer d'autres citoyens à créer leurs oasis en s'inscrivant au programme Mon jardin Espace pour la vie ».

Un arrondissement « Ami des monarques »
Le maire a profité de l'événement pour faire la lecture d'une déclaration visant la préservation du monarque, qui sera soumise au prochain conseil d'arrondissement le 4 juillet, en plus d'annoncer son intention de signer l'Engagement des maires pour la sauvegarde des monarques - Ville amie des monarques. « Avec la disparition de 90 % de la population de ces papillons emblématiques en Amérique du Nord, nous devons montrer l'exemple et multiplier les actions permettant de restaurer leur habitat naturel, a-t-il souligné. Déjà, nous remettons des plantules d'asclépiades à divers groupes de citoyens qui embellissent l'espace public et privilégions la plantation de plantes nectarifères indigènes dans nos nouveaux aménagements lorsque cela est possible. Nous nous engageons à faire encore plus et invitons chaque citoyen à s'impliquer avec nous ».

« Tout comme les municipalités, les arrondissements jouent un rôle critique dans la sensibilisation de la population aux enjeux qui menacent les papillons monarques ainsi que dans la création et la protection d'habitats naturels essentiels pour ramener les monarques en grand nombre au Québec, mentionne M. Karel Mayrand, directeur général pour le Québec de la Fondation David Suzuki. Nous saluons tout particulièrement l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie d'être parmi les premiers à signer la déclaration pour devenir une « Ville amie des monarques », et d'être régulièrement au sommet de l'innovation et du changement lorsqu'il s'agit de protection de l'environnement et de création d'espaces verts. Ce geste inspirera sûrement plusieurs autres arrondissements à emboiter le pas et contribuera à créer un immense effet papillon pour la sauvegarde des monarques dans la région de Montréal et dans l'ensemble du Québec ».

L'engagement des maires pour la sauvegarde du monarque
En septembre 2015, le National Wildlife Federation (NWF, Fédération nationale de la nature) lançait l'initiative du Mayors' Monarch Pledge (engagement des maires pour la sauvegarde des monarques) afin d'obtenir la participation des municipalités, villes, comtés et collectivités de toutes sortes aux efforts visant à sauver le papillon monarque. Depuis, plus de 270 villes du Mexique, des États-Unis et du Canada se sont engagées dans ce grand projet.

« La collaboration entre les trois pays s'avère essentielle pour protéger le papillon monarque et son spectaculaire parcours migratoire, qui englobe l'ensemble des pays d'Amérique du Nord, souligne César Rafael Chávez, directeur exécutif de la CCE. Aujourd'hui, nous félicitons l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie pour sa volonté de prendre part aux efforts nord-américains de conservation de ce papillon emblématique. »

Rappelons que le 15 juin dernier, Montréal est devenue la première ville au Québec à signer cet engagement. Rosemont-La Petite-Patrie est heureux de joindre le mouvement et espère ainsi inciter d'autres collectivités à s'impliquer pour la survie du roi des papillons. 

Une vidéo présentant les plans d'aménagement du nouveau jardin est disponible sur la chaîne Youtube de l'Arrondissement.

 

SOURCE Ville de Montréal - Arrondissement de Rosemont - La Petite-Patrie

Renseignements : Judith Gratton-Gervais 514 872-1776 (603-0624), ville.montreal.qc.ca/rpp, www.facebook.com/arrondissementRPP

LIENS CONNEXES
http://www.ville.montreal.qc.ca/rpp

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.