Mise en vigueur de l'ARTM - Québec solidaire invite le ministre Lessard à mettre ses priorités à la bonne place

QUÉBEC, le 1er juin 2017 /CNW Telbec/ - La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques et porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé critique sévèrement l'approche du ministre des Transports, Laurent Lessard, quant à la gestion de la nouvelle Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) chargée de l'intégration tarifaire et de l'organisation des transports collectifs dans la région métropolitaine.

L'ARTM a été créé pour regrouper tous les services de transport sous un seul giron. Garantissant par le fait même une meilleure coordination, une meilleure planification et une harmonisation tarifaire pour tout le grand Montréal.  Or, le projet du REM, qui aura des impacts sur l'ensemble des réseaux, n'est pas assujetti à cette nouvelle autorité.

« Le plus grand projet de transport collectif de notre histoire moderne est laissé à la bonne gouvernance de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ)! Je rappelle au gouvernement que la moitié des 7 milliards de dollars nécessaires à sa construction proviennent de la poche des Québécois et des Québécoises et que le projet aura des impacts sur l'ensemble des réseaux de transports et sur la planification territoriale. La CDPQ a beau dire vouloir collaborer avec l'ARTM, rien ne l'oblige à le faire comme c'est le cas pour les autres réseaux. Avec autant d'argent public investi dans le REM, l'ARTM doit pouvoir suivre le projet à la trace et assurer une gouvernance publique et transparente », insiste Manon Massé.

Pour Manon Massé, le ministre Lessard est tellement obsédé avec le projet de REM qu'il a négligé l'ARTM : « Soyons clairs : Laurent Lessard a laissé l'ARTM sur la voie d'accotement pendant des mois. Le président et les membres du conseil d'administration ont été institués hier, alors que pour respecter sa propre loi, cela aurait dû être fait depuis février dernier. Le gouvernement doit arrêter de jouer avec son train électrique préféré et réaliser que la planification du transport collectif pour tout le grand Montréal est la vraie priorité ».

Tarification sociale du transport collectif

Avant de procéder à l'harmonisation des tarifs en transport collectif, Québec solidaire presse le gouvernement de donner le mandat à l'ARTM de mettre en place, dès cette année, une grande consultation en vue d'établir les bases d'une réelle politique de tarification sociale du transport collectif.

« L'ARTM doit s'inspirer des meilleures pratiques au Québec et voir cette nouvelle gouvernance comme une opportunité de proposer un nouveau modèle de tarification,  un modèle solidaire et équitable pour toute la région du grand Montréal. Plusieurs villes du Québec ont déjà fait ce virage, pourquoi pas la grande région de Montréal? », conclut la députée solidaire.

Mme Massé a notamment pressé le gouvernement d'agir ce matin en présentant la motion suivante :

Que l'Assemblée nationale souligne la mise en place de l'Autorité régionale de transport métropolitain,

Qu'elle prenne acte de la déclaration commune de 17 organismes de la région pour la mise en place d'une consultation métropolitaine sur le tarif des transports en commun;

Qu'elle demande à l'ARTM de s'engager à geler le tarif et à mettre en place une consultation publique sur la tarification sociale.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Attachée de presse, Aile parlementaire de Québec solidaire, 418-473-2579


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.