Les Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 devient le plus grand événement écoresponsable au Québec

Éco Entreprises Québec y contribue en mettant la récupération en valeur

MONTRÉAL, le 12 juin 2013 /CNW Telbec/ - C'est dans le cadre du dévoilement de la programmation des Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 (MIM2013) qu'ont été présentées quelques-unes des mesures écoresponsables qui seront mises de l'avant dans une approche soucieuse de réduire l'empreinte environnementale de cette compétition horticole internationale unique en son genre. L'annonce, qui fait des MIM2013 le plus grand événement écoresponsable au Québec en termes de durée (une centaine de jours) et de nombre de visiteurs (1 million de visiteurs attendus), s'est notamment faite en présence de Mme Maryse Vermette, présidente-directrice générale de Éco Entreprises Québec (ÉEQ), partenaire écoresponsable des MIM2013.

L'ensemble de ces mesures permet ainsi aux MIM2013 de rencontrer les exigences de la certification d'événements écoresponsables du Bureau de normalisation du Québec (BNQ).  « Éco Entreprises Québec applaudit la rigueur de la démarche des MIM2013, qui s'inscrit dans des valeurs de développement durable que nous partageons », a déclaré Mme Vermette. « Ce partenariat constitue une première pour notre organisme, et nous y voyons une belle occasion de mettre la récupération en valeur, puisqu'il s'agit de l'un des cinq piliers de la certification du BNQ », a-t-elle renchérit.

En effet, depuis 2010, le BNQ encadre les événements écoresponsables. Les exigences de la norme couvrent cinq domaines d'intervention, dont la récupération des matières recyclables. La récupération sera d'ailleurs mise en valeur sur le site de l'événement avec la participation de Éco Entreprises Québec, à titre de représentant des entreprises mettant sur le marché québécois des contenants, emballages et imprimés et qui financent les services municipaux de collecte sélective. Ainsi, des messages affichés sur le parcours des Mosaïcultures encourageront les citoyens à poursuivre le bon geste fait à la maison, jusqu'à l'extérieur du foyer, grâce aux équipements de récupération sur le site du Jardin botanique de Montréal. De plus, les équipements ont été bonifiés pour l'occasion grâce à une contribution du programme pour la récupération hors foyer dont ÉEQ fait partie. C'est donc 80 stations, réparties partout sur le site du Jardin botanique, qui resteront après la tenue de l'événement. Finalement, de l'animation sur le site permettra de faire la promotion de la récupération de façon ludique auprès des visiteurs lors d'un « week-end Éco Entreprises Québec ».

Réduire l'empreinte environnementale à la source, tout le monde y gagne!

Tout comme les Mosaïcultures, ÉEQ innove et encourage les entreprises à adopter des pratiques écoresponsables. L'organisme a développé une expertise de pointe et travaille avec les entreprises afin d'offrir à celles-ci des outils qui les appuient dans une démarche d'écoconception des emballages, diminuant ainsi à la source la quantité de matières générées. Il s'agit d'une approche à la fois porteuse d'innovation et d'économies pour les entreprises qui sont de plus en plus nombreuses à entreprendre des actions visant à réduire leur empreinte écologique.

« Les considérations et préoccupations d'ordre environnemental constituent l'essence même des MIM2013 - Terre d'Espérance. En ce sens notre partenariat avec ÉEQ est tout naturel puisque nous partageons une vision commune et nous voulons minimiser nos impacts sur l'environnement et devenir un modèle d'événement écoresponsable »,  a souligné Mme Lise Cormier, vice-présidente exécutive et directrice générale de Mosaïcultures Internationales Montréal.

Un million de visiteurs de la région de Montréal, des autres régions du Québec et d'ailleurs sont attendus à la compétition Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 au cours de l'été. Ils pourront profiter de leur visite pour en apprendre davantage au sujet de la récupération et du développement durable dans un cadre inspirant et écoresponsable.

À propos de Éco Entreprises Québec
Éco Entreprises Québec (ÉEQ) est un organisme privé sans but lucratif, créé à l'initiative des entreprises mettant sur le marché québécois des contenants, emballages et imprimés. ÉEQ est agréé par RECYC-QUÉBEC pour établir la tarification et percevoir les contributions des entreprises afin de compenser les coûts nets de la collecte sélective municipale. L'organisme s'engage aussi dans plusieurs initiatives d'optimisation de la chaîne de valeur des matières recyclables, notamment pour réduire les quantités à la source, ainsi que pour renforcer la collecte sélective, en réduire les coûts et accroître le recyclage et la valeur économique des matières récupérées.

FAITS SAILLANTS

La collecte sélective au Québec, c'est :

  • plus de 120 millions de dollars versés annuellement par les entreprises d'ici en compensation aux municipalités du Québec, pour le service de collecte sélective dont bénéficient les citoyens;
  • plus de 650 000 tonnes de matières recyclables qui sont recueillies en vue de les valoriser et de leur donner une seconde vie;
  • un succès avec un taux de matières récupérées au Québec qui est passé de 20,5 % en 2000 à 65 % en 2010;
  • 7 000 emplois directs.

Qu'est-ce qu'un événement écoresponsable?

Depuis 2010, le Bureau de normalisation du Québec encadre les événements écoresponsables. Les exigences de la norme couvrent cinq domaines d'intervention, soit :

  1. la gestion des matières résiduelles, notamment par le recyclage et le compostage;
  2. le choix de fournisseurs, de préférence locaux et engagés;
  3. les caractéristiques du matériel utilisé sur le site, la consommation d'eau et d'énergie;
  4. les choix alimentaires, qui devraient favoriser les produits locaux, écologiques et équitables;
  5. le transport et les émissions de gaz à effet de serre.

Quelques exemples de mesures mises de l'avant par les Mosaïcultures internationales Montréal 2013 dans le cadre de son volet écoresponsable :

Compostage

Améliorations apportées afin d'augmenter l'efficacité du compostage; réalisation du compostage selon la méthode des andains retournés, soit la création de longs tas de matières premières remués régulièrement; compostage du terreau et des millions de plantes recouvrant les structures à la fin de l'événement; réutilisation de ces résidus entre autres sur le site du Jardin botanique.

Réutilisation des terres arabes

Réutilisation des terres arabes qui ont dû être déplacées pour accueillir certaines œuvres lors des travaux de préparation, dans d'autres zones du Jardin botanique plutôt que d'être jetées ou compostées.

Des fournisseurs locaux responsables

95 % des trois millions de plantes produites pour donner vie aux œuvres exposées l'ont été par des producteurs québécois et par le Jardin botanique de Montréal. Les fournisseurs de plantes ont dû s'engager à respecter une charte d'écoresponsabilité rédigée par le comité organisateur des MIM2013 et la Fédération interdisciplinaire de l'horticulture ornementale du Québec (FIHOQ).

Récupération sur le site

Installation d'équipements de récupération additionnels pour satisfaire à la demande découlant de la venue des MIM2013 au Jardin botanique de Montréal; subvention de l'ensemble des équipements par le programme de récupération hors foyer dont Éco Entreprises Québec est membre, totalisant 11 000 $ sur deux ans pour l'aménagement de 80 stations de gestion des matières résiduelles sur les sites extérieurs et intérieurs du Biodôme, du Planétarium et du Jardin botanique.

Innovation et développement d'un terreau plus écologique

Développement et utilisation d'un nouveau type de terreau plus écologique que le terreau commercial; composé de fibres de noix de coco, ce substrat a la capacité d'absorber une plus grande quantité d'eau, réduisant ainsi les arrosages.

Réduction de la consommation d'eau

20 % des œuvres se situent sur un site approvisionné par un tout nouveau puits artésien muni d'une pompe solaire, ce qui réduit la consommation d'eau potable. De plus, des équipements de micro-irrigation (dits goutte-à-goutte) installés sur les structures permettent de réduire l'arrosage au minimum. Enfin, une station météo mesure et enregistre les données pluviométriques et transmet l'information à un système d'information satellitaire qui ajuste l'arrosage. Grâce à ce dispositif, les gicleurs s'arrêtent automatiquement lorsqu'il pleut, ce que l'ancien système à minuterie ne permettait pas de faire.

SOURCE : ECO ENTREPRISES QUEBEC

Renseignements :

Valérie Marcoux
Torchia communications
514 288-8290 poste 214

Virginie Bussières
Directrice des communications
Éco Entreprises Québec, 514 987-1491 poste 225

Profil de l'entreprise

ECO ENTREPRISES QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.