Les exportations de l'Alberta s'accroîtront de 8 % en 2010, d'après EDC

CALGARY, le 12 nov. /CNW Telbec/ - Les exportations de l'Alberta devraient augmenter de 8 % en 2010, parallèlement au renchérissement prévu de l'énergie, d'après les prévisions des exportations provinciales établies par Exportation et développement Canada (EDC).

"Avec l'effondrement des prix de l'énergie, les exportations de l'Alberta en ont arraché en 2009, mais les prix plus élevés de l'énergie prévus l'an prochain devraient permettre un retour de la croissance", a déclaré Peter Hall, économiste en chef à EDC. "Même si une légère amélioration des prix et de la demande américaine l'an prochain permettra aux exportations de regagner une partie du terrain perdu, les ventes à l'étranger resteront tout de même inférieures à leurs niveaux de 2005."

"La hausse sera modérée par la baisse des exportations de cultures, le déclin des volumes à l'exportation de gaz naturel et une conjoncture plus difficile pour le secteur pétrochimique, à cause de la forte expansion des capacités mondiales", a ajouté M. Hall.

Les exportations de la province sont dominées par le secteur de l'énergie, qui représente 74 % de toutes les exportations de l'Alberta. Le déclin des cours du pétrole brut, qui sont passés d'une moyenne de 100 USD le baril en 2008 à 57 USD le baril en 2009, fera chuter de 38 % les exportations de pétrole brut et de produits pétroliers raffinés en 2009. La léthargie de l'économie américaine devrait se poursuivre, mais les volumes et les prix à l'exportation réussiront à augmenter à nouveau l'an prochain, par rapport à cette année, ce qui fera monter de 7 % les exportations de pétrole brut et de produits pétroliers.

M. Hall a aussi examiné le segment du gaz naturel dans ses prévisions. Selon lui, "en raison des facteurs fondamentaux défavorables sur les fronts de l'offre et de la demande, les prix et les exportations de gaz naturel plongeront cette année, avant de se remettre partiellement en 2010. Le brusque déclin de l'activité industrielle américaine, conjugué à la hausse de la production de gaz naturel aux É.-U. découlant de la mise en valeur du gaz schisteux, a fait bondir le stockage souterrain et poussé ainsi les prix à leur niveau le plus bas depuis 2002".

Malgré une réduction spectaculaire de l'activité de forage des deux côtés de la frontière, la production américaine augmente, de sorte qu'il faudra du temps pour éliminer ces stocks excédentaires. Même si EDC prévoit des prix plus élevés l'an prochain, quand les stocks diminueront, il y a des risques négatifs considérables pour les prévisions.

Le deuxième secteur à l'exportation de la province est celui des biens industriels, qui représente 10,6 % des exportations de l'Alberta. Les exportations de l'industrie pétrochimique, qui domine les exportations de biens industriels, diminueront elles aussi cette année, en raison d'une baisse des prix et des volumes. L'activité industrielle au ralenti aux É.-U. s'est traduite par une diminution de la demande d'éthylène et de ses produits dérivés, tandis que le déclin des coûts des intrants exerce des pressions à la baisse sur les prix. Le tassement des prix des produits agricoles influe aussi sur les exportations d'engrais comme l'urée, l'ammoniac et le soufre.

"Après avoir chuté de 26 % cette année, les exportations de biens industriels devraient s'accroître de 9 % l'an prochain, lorsque la demande américaine se redressera lentement et que les coûts des intrants feront monter les prix. Mais les perspectives d'exportation et la rentabilité du secteur seront modérées par la forte expansion des capacités au Moyen-Orient", a indiqué M. Hall.

Les exportations canadiennes devraient se contracter de 23 % en 2009, avant de rebondir de 6 % en 2010. À l'échelle nationale, la croissance économique devrait reculer de 2,3 % en 2009 et remonter de 1,9 % en 2010. À l'échelle internationale, EDC prévoit un déclin de 1,3 % en 2009 et une expansion de 2,9 % en 2010. Les Prévisions à l'exportation d'EDC sont affichées à http://www.edc.ca/prévisions.

Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, plus de 8 300 entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200 marchés. EDC, société financièrement autonome, est un chef de file reconnu dans l'établissement de rapports financiers et l'analyse économique. Elle figure parmi les 100 meilleurs employeurs du Canada pour la neuvième année consécutive.

SOURCE Exportation et développement Canada

Renseignements : Renseignements: Personne-ressource pour les médias: Phil Taylor, Exportation et développement Canada, Tél.: (613) 598-2904, BlackBerry: ptaylor@edc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.