L'économie de la Colombie-Britannique au haut du podium en 2010

OTTAWA, le 12 nov. /CNW/ - Soutenue par les Jeux Olympiques d'hiver de Vancouver et la reprise du secteur forestier, l'économie de la Colombie-Britannique devrait se retrouver au haut du podium en termes de croissance en 2010. C'est ce qu'affirme Le Conference Board du Canada dans sa Note de conjoncture provinciale de l'automne 2009.

"La plupart des provinces peinent encore à sortir de la récession. Par contre, les Maritimes et le Manitoba ont évité le cycle expansion-récession, et l'économie de l'Île-du-Prince-Édouard devrait connaître la plus forte croissance du pays en 2009, explique Marie-Christine Bernard, directrice associée des prévisions provinciales. Même si le redressement est encore fragile, les faiblesses se dissiperont au cours des prochains mois et toutes les économies provinciales, sauf celle de Terre-Neuve-et-Labrador, devraient progresser en 2010."

Selon nos prévisions, l'économie de la Colombie-Britannique déclinera de 2 p. 100 en 2009, mais commencera à se rétablir au second semestre de cette année. Son produit intérieur brut (PIB) réel devrait augmenter de 4,2 p. 100 en 2010, avec la reprise de l'industrie de la construction, le rétablissement des secteurs forestier et manufacturier, et l'accueil des Jeux Olympiques d'hiver.

En Saskatchewan, la production de potasse a chuté de presque 65 p. 100 depuis le début de l'année, entraînant une baisse de 2,6 p. 100 du PIB réel. Néanmoins, elle devrait rebondir l'an prochain et l'économie de la province, connaître une croissance de 3,7 p. 100 en 2010.

Bon nombre des industries de l'Ontario sont encore aux prises avec des difficultés, mais l'économie de la province devrait croître au second semestre de 2009. Les dépenses d'infrastructure publique jouent un rôle important dans la reprise économique. Après s'être contracté en 2008 et en 2009, le PIB réel devrait augmenter de 3,2 p. 100 en 2010.

L'économie de l'Alberta a beaucoup souffert pendant la récession, mais les prix plus élevés du pétrole stimuleront l'exploitation des sables bitumineux en 2010, au bénéfice des secteurs de la fabrication et des services. Après une baisse de 2,6 p. 100 en 2009, le PIB réel de l'Alberta devrait croître de 3 p. 100 l'an prochain.

Le Québec n'a pas été aussi durement touché par la récession que l'Ontario et les provinces de l'Ouest - son économie devrait reculer de 1,4 p. 100 cette année. En 2010, l'amélioration des marchés du travail et l'investissement non résidentiel soutenu dans les projets d'exploitation aurifère et le développement de la capacité de production d'électricité aideront l'économie provinciale à atteindre une croissance de 2,4 p. 100.

Les Maritimes et le Manitoba ont complètement évité la récession cette année, mais leur reprise économique sera modeste en 2010 en comparaison des autres provinces. L'économie du Manitoba progressera de 0,5 p. 100 en 2009, en grande partie grâce au vigoureux secteur de la construction. Aidée par les gains du secteur des services, la croissance est anticipée à 2,5 p. 100 l'an prochain.

Le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse devraient afficher une croissance de 0,4 p. 100 en 2009. L'an prochain, le PIB réel du Nouveau-Brunswick devrait augmenter de 2 p. 100, en raison des dépenses gouvernementales et du rebondissement longuement attendu des secteurs forestier et manufacturier. En Nouvelle-Écosse, les dépenses d'infrastructure engagées pour soutenir le secteur de la construction généreront une croissance de 1,9 p. 100 du PIB en 2010.

Principalement stimulée par les dépenses publiques, la croissance de 0,9 p. 100 du PIB réel de l'Île-du-Prince-Édouard, en 2009, devrait être en tête des provinces en 2009. En 2010, elle s'accélérera légèrement pour atteindre 1,8 p. 100.

À Terre-Neuve-et-Labrador, l'économie chutera de 3,6 p. 100 en 2009, à cause des déclins marqués des secteurs forestier, minier et manufacturier. En 2010, le ralentissement de la production pétrolière en mer et de l'activité de la construction fera diminuer le PIB réel d'encore 0,5 p. 100.

SOURCE Le Conference Board du Canada

Renseignements : Renseignements: Brent Dowdall, Relations avec les médias, tél.: (613) 526-3090, poste 448, Courriel: corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.