Le Conseil du patronat du Québec plaide en faveur d'une réduction des barrières interprovinciales pour favoriser un accroissement du commerce intérieur

MONTRÉAL, le 13 juin 2013 /CNW Telbec/ - À l'occasion du colloque du Secrétariat du commerce intérieur et du Forum des politiques publiques sur l'Accord de commerce intérieur (ACI), qui se déroule aujourd'hui à Ottawa, le Conseil du patronat du Québec tient à signifier son appui à l'appel lancé par le ministre fédéral de l'Industrie, M. Christian Paradis, pour diminuer les différentes barrières qui limitent encore les échanges économiques et commerciaux entre les provinces canadiennes.

Du même souffle, le Conseil invite le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux à poursuivre leurs efforts de collaboration et de coordination afin d'harmoniser davantage l'environnement réglementaire et fiscal au pays, dans le respect de leurs champs de compétence respectifs, et ainsi améliorer la productivité et la compétitivité des entreprises canadiennes dans un contexte de concurrence mondiale.

« Les décisions d'investir se prennent aujourd'hui dans une perspective mondiale et tiennent compte de nombreux facteurs, tels que la qualité, la disponibilité et les coûts de la main-d'œuvre, la réglementation, la fiscalité et l'environnement d'affaires. Pour attirer davantage d'investissements qui contribueront à créer plus de richesse et à générer une prospérité durable pour tous les Canadiens, il apparaît donc impératif, pour les décideurs des différentes juridictions au pays, de s'entendre pour abaisser les barrières au commerce intérieur qui subsistent toujours, près de vingt ans après l'entrée en vigueur de l'ACI », a indiqué le président du Conseil du patronat, M. Yves-Thomas Dorval.

Parmi les chantiers qui devraient être mis de l'avant à cet effet, le Conseil du patronat suggère de prioriser les moyens pour favoriser une plus grande mobilité de la main-d'œuvre entre les provinces et accroître la reconnaissance des compétences, ainsi que d'harmoniser, d'alléger et de simplifier la réglementation qui encadre les entreprises.

« De telles mesures, qui devraient bien entendu tenir compte des compétences et des spécificités propres à chacune des provinces, notamment au Québec, offriraient une opportunité unique pour favoriser les échanges entre les provinces elles-mêmes, mais également avec d'autres États sur la planète. On a en effet trop souvent tendance, en raison de la proximité et de la taille du marché américain, à considérer le commerce extérieur des provinces dans une perspective nord-sud, alors qu'il reste un formidable potentiel commercial est-ouest à exploiter. Dans un contexte où le Canada négocie présentement des accords de partenariats économiques et commerciaux avec différentes régions dans le monde, ce sont tous les Canadiens qui bénéficieraient d'une telle approche », de conclure M. Dorval.

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit également la vaste majorité des associations patronales sectorielles, en faisant ainsi la seule confédération patronale du Québec.


SOURCE : Conseil du patronat du Québec

Renseignements :

Renseignements et entrevues : 
Patrick Lemieux
Conseiller principal - Communications
Cell. : 438 886 9804


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.