La Ville de Montréal remet les Prix d'excellence en métiers d'art et en arts
visuels 2009

    
        Dominique Beaupré St-Pierre se mérite le Prix François-Houdé,
           Gwenaël Bélanger, le Prix Pierre-Ayot et Daniel Olson,
                            le Prix Louis-Comtois
    

MONTRÉAL, le 26 nov. /CNW Telbec/ - Madame Marie Cinq-Mars, conseillère associée à la culture, au patrimoine et à la condition féminine à la Ville de Montréal, a procédé aujourd'hui à la remise des Prix d'excellence en métiers d'art et en arts visuels en collaboration avec le Conseil des métiers d'art du Québec (CMAQ) et l'Association des galeries d'art contemporain (AGAC). Le Prix François-Houdé, visant à souligner l'excellence de la nouvelle création montréalaise en métiers d'art, revient à l'artiste du verre Dominique Beaupré St-Pierre, tandis que le Prix Pierre-Ayot, attribué à un artiste de la relève en arts visuels, a été remis au vidéaste et photographe rimouskois Gwenaël Bélanger. Quant au Prix Louis-Comtois, reconnaissant le talent d'artistes en mi-carrière, il a été décerné à l'artiste multidisciplinaire Daniel Olson, qui cumule une vingtaine d'années de pratique artistique. Soulignons qu'une mention d'honneur a été attribuée à l'ébéniste prometteuse Jessica Beauchemin par les membres du jury du Prix François-Houdé.

"Les artistes rayonnent par leur immense talent partout dans le monde. La culture est un véritable fleuron pour la cité et Montréal s'enorgueillit de la créativité de ses artistes. La remise des prix d'excellence en métiers d'art et en arts visuels, en collaboration avec le Conseil des métiers d'art du Québec et l'Association des galeries d'art contemporain, vise à souligner la créativité et l'apport de nos artistes. Ces prix témoignent de notre fierté et de notre solidarité à l'égard de talentueux membres de notre communauté. Je félicite les finalistes, la récipiendaire d'une mention d'honneur et les lauréats de cette année et les remercie de contribuer si activement au rayonnement de notre métropole culturelle", d'affirmer madame Marie Cinq-Mars.

Dominique Beaupré St-Pierre: récipiendaire du Prix François-Houdé 2009

La Ville de Montréal, en collaboration avec le Conseil des métiers d'art du Québec, a créé en 1996 le Prix François-Houdé afin de reconnaître et de promouvoir l'excellence de la nouvelle création montréalaise en métiers d'art et de favoriser la diffusion d'œuvres des jeunes artisans. Cette année, c'est l'artiste Dominique Beaupré St-Pierre qui se mérite une bourse de 3 000 $, une exposition organisée par la galerie CRÉA-Métiers d'art contemporain et l'acquisition par la Ville de Montréal d'œuvres ou d'objets choisis parmi les œuvres des finalistes.

"C'est avec un très grand plaisir que les membres du jury ont reconnu unanimement une créativité et une maîtrise hors du commun dans l'oeuvre de Dominique Beaupré St-Pierre en lui accordant le Prix François-Houdé. L'artiste a atteint une virtuosité et un équilibre esthétique exceptionnel qui allie légèreté et masse, transparence et couleur dans des formes de verre surprenantes et romantiques", de souligner la représentante du jury du Prix François-Houdé 2009, madame Louise Lemieux Bérubé, artiste en création textile.

Le jury, qui était également composé cette année de monsieur Guy Arcand, ébéniste, de monsieur Bruno Andrus, artiste verrier, de madame Eva Lapka, céramiste, et de madame Judith Picard, joaillière, a aussi remis une mention d'honneur à une talentueuse ébéniste de la relève, Jessica Beauchemin. "Le travail minutieux et créatif de Jessica Beauchemin a retenu l'attention du jury qui lui accorde une mention. La perfection de ses peignes en bois précieux en font des objets intemporels et universels. Ces petites sculptures d'art à porter ont une présence forte et très personnelle", d'ajouter madame Lemieux Bérubé.

Parmi les finalistes du Prix François-Houdé 2009 figuraient les artistes Carolyne Brouillard, Vincent Chagnon, Pierre Colas, Émilie Guay-Charpentier et Karina Guévin.

Gwenaël Bélanger: récipiendaire du Prix Pierre-Ayot 2009

Le Prix Pierre-Ayot a été créé en 1996 par la Ville de Montréal en collaboration avec l'AGAC afin de souligner l'excellence de la création montréalaise en arts visuels chez les artistes professionnels de moins de 35 ans. Le prix est remis cette année à Gwenaël Bélanger, représenté par la Galerie Graff. L'artiste novateur, reconnu pour ses installations qui réunissent des matériaux multiples, dont le verre et le miroir, recevra une bourse de 3 000 $ et la somme de 2 500 $ pour l'organisation d'une exposition solo. Soulignons que la Ville de Montréal procèdera aussi à l'acquisition d'une œuvre de l'artiste. Gwenaël Bélanger s'est distingué parmi deux autres finalistes : Sylvie Cotton et Michael A. Robinson, représenté par la Galerie Parisian Laundry.

"Gwenaël Bélanger nous amène plus loin, au-delà des apparences. Dans ses œuvres, le spectateur est à la fois sollicité et mis en danger. L'artiste exploite ainsi les limites de la perception du réel à travers des procédés graphiques et photographiques. Depuis 2000, Gwenaël Bélanger s'est affirmé comme l'un de nos jeunes artistes parmi les plus novateurs. C'est en reconnaissance de son talent qu'il se mérite le Prix Pierre-Ayot", de préciser monsieur Gabor Szilasi, représentant du jury du Prix Pierre-Ayot 2009.

Daniel Olson: récipiendaire du Prix Louis-Comtois 2009

Créé en 1991 par l'AGAC et géré conjointement avec la Ville de Montréal, le Prix Louis-Comtois souligne le talent d'artistes professionnels en mi-carrière. C'est Daniel Olson qui le remporte cette année. L'artiste, qui signe un corpus d'œuvres où l'identité, l'image et l'expérience s'amalgament en des œuvres aussi diverses que leur médium, recevra une bourse de 5 000 $ et la somme de 2 500 $ pour l'organisation d'une exposition solo. La Ville de Montréal procèdera également à l'acquisition d'une œuvre de l'artiste.

"Les jeux de personnifications avancés par Daniel Olson deviennent des expériences culturelles et sociales où le spectateur se voit confronté à de nombreux référents tels que le cinéma, l'histoire de l'art, la littérature ou encore à des figures génériques telles que le voyageur et le dandy, mais aussi à des personnalités connues. L'œuvre de Daniel Olson est habitée par l'emprunt, la citation et l'appropriation où l'image de l'artiste est brouillée, mais surtout, revisitée. C'est en reconnaissance de la richesse, de la diversité et de l'importance de son travail qu'il se mérite le Prix Louis-Comtois", de conclure monsieur Gabor Szilasi, représentant du jury du Prix Louis-Comtois 2009. Soulignons que les artistes Julie Favreau, représentée par la Galerie La Centrale, et Osvaldo Ramirez Castillo, représenté par la Galerie Push, étaient également finalistes.

Jury 2009 - Prix Pierre-Ayot et Prix Louis-Comtois

Cette année, le jury du Prix Pierre-Ayot et du Prix Louis-Comtois était composé de monsieur Jean Gagnon, commissaire indépendant, de monsieur Mark Lanctôt, conservateur au Musée d'art contemporain de Montréal, de monsieur Gabor Szilasi, artiste, de madame Michèle Thériault, directrice de la Galerie Leonard et Bina Ellen, et de monsieur René Viau, critique d'art.

Pour toute information supplémentaire sur les trois prix d'excellence remis par la Ville de Montréal, veuillez consulter le site Web de la Ville à l'adresse suivante: ville.montreal.qc.ca/culture.

SOURCE Ville de Montréal

Renseignements : Renseignements: Isabelle Poulin, chargée de communication, Relations avec les médias, (514) 872-4641; Source: Bernard Larin, attaché de presse, Cabinet du maire et du comité exécutif, (514) 872-9998

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.