La recherche à l'UCB favorise l'adoption de technologies et de pratiques propres à la ferme

KELOWNA, BC, le 6 juin 2017 /CNW/ - Les agriculteurs savent qu'il est important de préserver la qualité des terres, de l'eau et de l'air pour maintenir leurs activités agricoles d'une génération à l'autre. Ils savent aussi qu'un environnement sain et une économie forte vont de pair.

Le député Stephen Fuhr (Kelowna -- Lake Country) a annoncé aujourd'hui l'octroi d'une contribution de 1,4 million de dollars à l'Université de la Colombie-Britannique pour définir des pratiques d'irrigation qui peuvent aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) tout en augmentant le stockage de l'azote et du carbone dans le sol.

Ce projet réalisé en collaboration avec l'Université de la Colombie-Britannique fait partie de 20 nouveaux projets de recherche appuyés par le Programme de lutte contre les gaz à effet de serre en agriculture (PLGESA), un partenariat de 27 millions de dollars avec des universités et des groupes écologistes du Canada. Le programme appuie la recherche sur des pratiques et des technologies que peuvent adopter les agriculteurs pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Les faits en bref

  • Le PLGESA s'applique à quatre domaines de recherche prioritaires : systèmes d'élevage, systèmes de culture, efficacité de l'utilisation de l'eau en agriculture et agroforesterie.
  • Les nouveaux investissements dans le cadre du PLGESA continueront d'appuyer les travaux de l'Alliance mondiale de recherche sur les gaz à effet de serre en agriculture, un regroupement de 47 pays qui s'efforcent de trouver des façons de produire plus d'aliments sans augmenter les émissions de GES.

Citations

« Les agriculteurs canadiens pratiquent une excellente gérance des terres et de l'environnement. Ces nouveaux investissements font partie de l'engagement du gouvernement à lutter contre les changements climatiques et à faire en sorte que nos agriculteurs deviennent des chefs de file mondiaux dans le développement et l'utilisation de technologies et de procédés propres et durables. »
-        Lawrence MacAulay, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« La science et l'innovation seront les meilleurs alliés de l'industrie agricole pour relever les défis associés aux changements climatiques. Les changements climatiques et la durabilité sont de grandes priorités du gouvernement. Le projet réalisé avec l'Université de la Colombie-Britannique aidera les agriculteurs à adopter des pratiques durables pour renforcer leurs entreprises agricoles et protéger la planète. »
-        Stephen Fuhr, député (Kelowna -- Lake Country)

« Nous cherchons à déterminer si l'irrigation fait augmenter ou diminuer le stockage du carbone et de l'azote dans le sol. L'irrigation est essentielle à une production suffisante d'aliments pour nourrir une population mondiale croissante, mais nous ne connaissons pas encore assez bien ses effets sur le stockage du carbone dans le sol. Cette étude nous éclairera à ce sujet et, espérons-le, nous aidera à élaborer des stratégies d'irrigation pour stocker une plus grande quantité de carbone et d'azote dans le sol. »
-        Melanie Jones (Ph. D.), professeure au campus Okanagan de l'Université de la Colombie Britannique

« Nous sommes très heureux d'avoir l'occasion de collaborer avec des partenaires régionaux comme le Centre de recherche et de développement d'Agriculture et Agroalimentaire Canada à Summerland, l'Okanagan Basin Water Board et l'Interior Health Authority. Nous remercions le gouvernement du Canada de son soutien continu des recherches novatrices de l'UCB sur l'agriculture et l'atténuation des changements climatiques. »
-        Deborah Buszard, vice-chancelière adjointe et doyenne, Université de la Colombie Britannique, campus Okanagan

Liens additionnels

Suivez‑nous sur Twitter : @AAC_Canada
Aimez-nous sur Facebook : AgricultureCanadienne

CONTEXTE

Les 20 nouveaux projets de recherche soutenus par le PLGESA se déroulent d'un bout à l'autre du pays, que ce soit à l'Université de la Colombie-Britannique ou au Nouveau Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard dans le cadre de travaux de recherche concertée avec des groupes de conservation. Ces projets vont de l'étude des émissions de GES des cultures de bleuets, de pommes de terre et de plantes fourragères en Colombie Britannique à la plantation de saules pour séquestrer le carbone dans les régions de l'Atlantique irriguées par des rivières.

La plupart des travaux de ce projet de recherche mené par l'Université de la Colombie Britannique auront lieu dans la vallée de l'Okanagan. Le projet mettra de nouvelles connaissances scientifiques à la disposition des agriculteurs qui souhaitent mieux gérer les ressources en sols et en eau de façon à améliorer l'efficacité des éléments nutritifs et à réduire l'apport d'engrais ainsi que les émissions de GES.

Les chercheurs de l'UCB Melanie Jones, Louise Nelson et Nathan Pelletier ont reçu une aide financière quinquennale du programme pour étudier les effets à long terme de l'irrigation sur le stockage du carbone et de l'azote dans les sols de la vallée de l'Okanagan et évaluer les cycles de vie de l'irrigation et des paillis. Le sol retient presque trois fois plus de carbone que l'atmosphère, ce qui en fait le troisième plus grand bassin de carbone de la planète. De bonnes pratiques agricoles peuvent aider à retirer le carbone de l'atmosphère et à le stocker dans le sol, tandis que de mauvaises pratiques peuvent entraîner la libération du carbone du sol dans l'atmosphère.

 

SOURCE Agriculture et Agroalimentaire Canada

Renseignements : Guy Gallant, Directeur des communications, Cabinet de l'honorable Lawrence MacAulay, 613-773-1059; Relations avec les médias, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Ottawa (Ontario), 613-773-7972, 1-866-345-7972

LIENS CONNEXES
www.agr.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.