Journée mondiale de l'enfance - "Le Canada a l'obligation de ratifier la
Convention 138 de l'OIT concernant l'âge minimal d'admission à l'emploi" -
Réjean Parent

MONTRÉAL, le 20 nov. /CNW Telbec/ - "C'est honteux que le Canada n'ait pas encore ratifié la Convention 138 de l'Organisation internationale du travail (OIT) concernant l'âge minimal d'admission à l'emploi. C'est la norme internationale en matière d'utilisation d'enfants dans les milieux de travail. Le Canada a l'obligation de ratifier la Convention 138."

Telle est la réaction du président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), M. Réjean Parent, à l'occasion de la Journée mondiale de l'enfance qui souligne le 20e anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant (CIDE).

Une Convention qui aurait un impact direct

Au Québec, malgré l'obligation de fréquenter l'école jusqu'à l'âge de 16 ans, l'attrait de l'argent pousse davantage de jeunes à travailler. En conséquence, ils mettent de plus en plus de côté leurs études. Cependant selon la Convention 138, c'est à partir de 13 ans qu'un jeune peut exercer un emploi pourvu que son travail ne porte pas atteinte à ses études.

Actuellement, il n'y a aucune disposition législative au Québec et au Canada qui encadre le nombre d'heures de travail qu'un jeune de moins de 16 ans peut faire. "C'est dommage, car de récentes études prouvent qu'il y a une corrélation entre la réussite scolaire et le nombre d'heures de boulot qu'un jeune effectue. C'est simple, plus un jeune travaille, moins il réussit à l'école. Avec la ratification de la Convention 138 par notre gouvernement, cela pourrait avoir un impact direct sur la lutte contre le décrochage scolaire au Québec", affirme M. Parent.

Le Canada dans un club peu sélect...

"Le Canada est l'un des vingt-neuf pays n'ayant pas signé la Convention 138. Il est en compagnie de pays comme l'Inde, l'Afghanistan, l'Iran, la Birmanie qui ont des pratiques très douteuses des droits et conditions de travail des enfants. C'est indigne d'un pays comme le nôtre et M. Harper doit signer rapidement la Convention 138", conclut Réjean Parent, président de la CSQ.

Profil de la CSQ

La CSQ représente près de 170 000 membres, dont près de 100 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

SOURCE CSQ

Renseignements : Renseignements: Dany St-Jean, Attaché de presse, CSQ, Cell.: (514) 212-5457, st-jean.dany@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.