Journée internationale de sensibilisation aux surdoses - Manon Massé demande au gouvernement d'assurer l'accès à la naloxone

MONTRÉAL, le 31 août 2017 /CNW Telbec/ - Présente au rassemblement organisé dans son comté à l'occasion de la Journée internationale de sensibilisation aux surdoses, la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, a réitéré sa demande au gouvernement Couillard d'agir plus rapidement pour diminuer les surdoses d'opioïde, notamment en assurant l'accès à la naloxone.

« Le gouvernement doit de toute urgence s'assurer que toutes les pharmacies du Québec rendent disponible la naloxone, le seul médicament permettant de contrecarrer les effets des opioïdes en cas de surdose », a déclaré la députée solidaire.

Mme Massé souligne que malgré que la naloxone soit disponible pour les consommateurs d'opioïdes sans ordonnance en pharmacie et qu'elle soit inscrite sur la liste des médicaments remboursés par la RAMQ, ce médicament demeure à peu près introuvable sur l'île de Montréal.

« Plusieurs des organisations travaillant directement avec les consommateurs d'opioïdes sont dans mon comté. Ils savent donc très bien que la naloxone ne se retrouve pas dans toutes les pharmacies!  Le gouvernement veut en faciliter l'accès, mais pour le moment elle demeure introuvable. C'est d'une incohérence! La naloxone doit être accessible dans toutes les  pharmacies », continue-t-elle.

Pour Mme Massé, le gouvernement du Québec doit mieux planifier ses actions de prévention afin d'éviter que Montréal soit touchée par une crise du fentanyl, à l'instar de la Colombie-Britannique.

« Les surdoses de fentanyl des dernières semaines nous font réaliser que nous ne sommes pas épargnés par ce fléau. Le gouvernement du Québec est encore en position de pouvoir prévenir une crise. En fait, il en a le devoir. La ministre Charlebois nous dit qu'une stratégie de prévention et de réponses aux surdoses d'opioïdes ainsi qu'un plan d'action en dépendance sont en préparation et seront dévoilés dans quelques mois. Mais quelques mois, c'est trop long. C'est maintenant que ça se passe! La paperasserie ne doit pas retarder l'action immédiatement requise », déplore la députée.

La co-porte-parole de Québec solidaire rappelle que le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, est lui-même médecin et devrait connaitre les enjeux de santé publique associés à une augmentation des surdoses.

« Comme médecin, comme premier ministre, M. Couillard doit peser de tout son poids afin que la stratégie de prévention ainsi que le plan d'action l'accompagnant soient mis en oeuvre le plus vite possible », conclut Mme Massé.

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Eve-Marie Lacasse, Coordonnatrice des communications de Québec solidaire, 514-625-7431 ou eve-marie.lacasse@quebecsolidaire.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.