Cascades annonce ses résultats du deuxième trimestre de 2017 et poursuit l'exécution de ses actions stratégiques

KINGSEY FALLS, QC, le 10 août 2017 /CNW Telbec/ - Cascades inc. (TSX: CAS) annonce ses résultats financiers non audités pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2017.

Faits saillants du T2 2017

  • Ventes de 1 130 M$
    (comparativement à 1 006 M$ au T1 2017 (+12 %) et à 998 M$ au T2 2016 (+13 %))
  • Tel que divulgué (incluant les éléments spécifiques)
    • Bénéfice d'exploitation de 48 M$
      (comparativement à 31 M$ au T1 2017 (+55 %) et à 65 M$ au T2 2016 (-26 %))
    • BEAA1 de 104 M$
      (comparativement à 78 M$ au T1 2017 (+33 %) et à 112 M$ au T2 2016 (-7 %))
    • Bénéfice net par action ordinaire de 3,41 $
      (comparativement à 1,70 $ au T1 2017 et à 0,38 $ au T2 2016)
  • Ajusté (excluant les éléments spécifiques)2
    • Bénéfice d'exploitation de 51 M$
      (comparativement à 28 M$ au T1 2017 (+82 %) et à 65 M$ au T2 2016 (-22 %))
    • BEAA1 de 107 M$
      (comparativement à 75 M$ au T1 2017 (+43 %) et à 112 M$ au T2 2016 (-4 %))
    • Bénéfice net par action ordinaire de 0,25 $
      (comparativement à 0,13 $ au T1 2017 et à 0,38 $ au T2 2016)
  • Résultats de Greenpac intégralement consolidés avec ceux de Cascades depuis le 4 avril 2017.
  • Cascades ajoutée à l'indice composé S&P/TSX ainsi qu'à l'indice composé à dividendes S&P/TSX depuis le 19 juin 2017.
  • Dette nette2 de 1 780 M$ au 30 juin 2017 (comparativement à 1 617 M$ au 31 mars 2017) et ratio de dette nette sur BEAA ajusté2 de 4,2x sur une base pro forma3.
  • Le 27 juillet 2017, la Société a annoncé la vente de sa participation de 17,3 % dans Boralex pour la somme de 287,5 M$.

 

1 -

BEAA = Bénéfice d'exploitation avant amortissement.

2 -

Pour plus de détails, voir la section « Information supplémentaire sur les mesures non conformes aux IFRS».

3 -

Incluant les douze derniers mois de Greenpac sur une base pro forma.

 

M. Mario Plourde, président et chef de la direction, a émis les commentaires suivants : « Nous avons fait des progrès significatifs dans nos objectifs stratégiques dans les derniers mois avec la transaction de Greenpac, l'inauguration de notre nouvelle usine à la fine pointe de la technologie de transformation de papiers tissu à Scappoose, Oregon, la vente de notre participation dans Boralex et, plus récemment, l'annonce de la construction d'une usine de transformation de carton-caisse ultra-moderne à Piscataway, New Jersey. À cet effet, nos résultats du deuxième trimestre fournissent une meilleure vue d'ensemble de nos activités de carton-caisse en Amérique du Nord à la suite de la consolidation de l'usine de Greenpac au début du trimestre. Cette acquisition a entraîné un gain de 281 M$ sur le bénéfice net et ajouté 219 M$ à notre dette nette totale. Toutefois, sur une base pro forma, avec les résultats des douze derniers mois de Greenpac, notre ratio d'endettement s'est établi à 4,2x à la fin du deuxième trimestre, essentiellement inchangé par rapport au trimestre précédent.

Ceci étant dit, les résultats du deuxième trimestre n'ont pas répondu aux attentes, plus précisément dans le secteur du carton-caisse. Sur une base consolidée, la hausse du coût des matières premières, les volumes légèrement à la baisse dans nos activités de papiers tissu, ainsi que les coûts opérationnels plus élevés, principalement dans nos activités de carton-caisse et corporatives, ont limité les bénéfices obtenus de Greenpac et de l'implantation des hausses de prix dans le carton-caisse par rapport à la même période de l'année dernière.

Pour ce qui est de notre secteur du carton-caisse, l'addition des résultats de l'usine Greenpac a augmenté les ventes et le bénéfice d'exploitation autant séquentiellement que comparativement au même trimestre de l'année dernière. Par rapport à la même période de l'année dernière, les résultats ont été impactés par une importante augmentation du coût des matières premières, notamment les vieux cartons ondulés (OCC), qui a plus que contrebalancé les bénéfices obtenus des hausses récentes de prix qui ne sont pas encore entièrement implantées. Sur une base séquentielle, les hausses de prix déjà réalisées ainsi qu'un meilleur assortiment de produits vendus ont compensé l'augmentation graduelle du prix des matières premières pendant le deuxième trimestre. Des coûts d'opération et de logistique supérieurs ainsi que certains coûts inhabituels ont également réduit le bénéfice d'exploitation du secteur du carton-caisse pendant la période courante.

Par rapport à la même période l'année dernière, les résultats des papiers tissu ont diminué alors que l'impact positif de prix de vente supérieurs et d'un meilleur assortiment de produits vendus ont été plus que contrebalancés par l'incidence négative de la baisse des ventes de bobines mères pendant le trimestre ainsi que par les coûts liés au repositionnement de notre offre de produits et au démarrage de notre nouvelle usine de transformation en Oregon. Sur une base séquentielle, les résultats du secteur des papiers tissu ont augmenté en raison de la hausse saisonnière des volumes et du prix de vente moyen, les effets positifs qui en découlent ayant été partiellement contrebalancés par la hausse du coût des matières premières.

Comme ce fut le cas au premier trimestre, les prix supérieurs de la fibre recyclée ont eu un impact positif sur les résultats de notre secteur des produits spécialisés au deuxième trimestre. De plus, les prix de vente supérieurs des secteurs d'emballage industriel et de consommation ont contribué tout autant à l'amélioration des résultats. Notre secteur du carton plat en Europe a amélioré ses résultats sur une base séquentielle et par rapport à la même période l'année dernière. Cela résulte de l'augmentation des prix et des volumes de commandes plus importants qui sont attribuables à une amélioration soutenue des indicateurs de base du marché. Ces améliorations, avec la diminution des prix de l'énergie, ont réduit l'impact négatif du prix supérieur des matières premières autant sur une base séquentielle que par rapport à la même période de l'année dernière.

Enfin, la vente de notre participation dans Boralex annoncée le 27 juillet nous fournira les moyens d'améliorer notre positionnement sur nos principaux marchés et de solidifier notre bilan. Le produit de cette transaction a été utilisé pour rembourser notre facilité de crédit renouvelable et pour réduire notre ratio d'endettement qui, incluant cette transaction, se chiffre maintenant à 3,5x sur une base pro forma.

Nous sommes tout aussi heureux que Cascades ait été ajoutée à l'indice composé S&P/TSX le 19 juin 2017, puisque cela nous permet de nous faire connaître à un plus large éventail d'investisseurs et soutient nos efforts visant à respecter nos engagements envers les actionnaires. »

Sommaire financier

 

Renseignements consolidés choisis





(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) (non audités)

T2 2017


T1 2017


T2 2016






Ventes

1 130


1 006


998


Tel que divulgué





Bénéfice d'exploitation avant amortissement (BEAA)1

104


78


112



Bénéfice d'exploitation

48


31


65



Bénéfice net

323


161


36




par action ordinaire

3,41

$

1,70

$

0,38

$

Ajusté1





Bénéfice d'exploitation avant amortissement (BEAA)1

107


75


112



Bénéfice d'exploitation

51


28


65



Bénéfice net

24


12


35




par action ordinaire

0,25

$

0,13

$

0,38

$



Marge (BEAA)1

9,5

%

7,5

%

11,2

%

1 - Voir la section « Information supplémentaire sur les mesures non conformes aux IFRS ».

 

Bénéfice d'exploitation tel que divulgué par secteur d'activité





(en millions de dollars canadiens) (non audités)

T2 2017

T1 2017

T2 2016





Produits d'emballage





Carton-caisse

30

33

46


Carton plat Europe

13

5

7


Produits spécialisés

14

13

16





Papiers tissu

17

8

18





Activités corporatives

(26)

(28)

(22)

Bénéfice d'exploitation tel que divulgué

48

31

65

 

BEAA ajusté par secteur d'activité1





(en millions de dollars canadiens) (non audités)

T2 2017

T1 2017

T2 2016





Produits d'emballage





Carton-caisse

56

45

60


Carton plat Europe

21

14

17


Produits spécialisés

20

18

16





Papiers tissu

35

23

39





Activités corporatives

(25)

(25)

(20)

BEAA ajusté1

107

75

112

1 - Voir la section « Information supplémentaire sur les mesures non conformes aux IFRS ».

 

Analyse des résultats pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2017 (comparativement à l'année précédente)

Les ventes ont augmenté de 132 M$, ou de 13 % par rapport à la période correspondante de l'année dernière pour s'établir à 1 130 M$, reflétant la croissance dans les quatre secteurs d'affaires de la Société. Les ventes du secteur du carton-caisse ont augmenté de 25 % par rapport à l'année précédente en raison de l'inclusion des ventes de l'usine Greenpac dans la période courante, d'un meilleur assortiment de produits vendus et du prix de vente moyen supérieur, en excluant l'effet de Greenpac. Le secteur des produits spécialisés a généré une hausse des ventes de 20 %, principalement attribuable à l'augmentation des ventes dans nos activités de récupération en raison des prix de fibres recyclées plus élevés. Pour nos activités de carton plat en Europe, une hausse des volumes et de prix de vente en dollar canadien se sont traduits en une augmentation de 8 % des ventes. Enfin, dans nos activités de papiers tissu, une hausse de 2,5 % des ventes reflète l'amélioration de l'assortiment des produits vendus et des prix de vente. Ces impacts positifs ont été contrebalancés par une baisse du volume des ventes de bobines mères.

Le bénéfice d'exploitation a atteint 48 M$ au deuxième trimestre de 2017 comparativement à 65 M$ l'année dernière. Malgré l'inclusion de Greenpac durant la période, la baisse reflète des coûts de matières premières plus élevés qui ont été partiellement contrebalancés par les hausses de prix de vente des secteurs du carton-caisse, des papiers tissu et du carton plat en Europe. Les coûts d'opération plus élevés dans les secteurs du carton-caisse, des papiers tissu et des activités corporatives, relatifs à l'implantation toujours en cours de la transformation de nos processus d'affaires, ont aussi impacté négativement le bénéfice d'exploitation. Les éléments spécifiques enregistrés durant la période courante (voir la section « Information supplémentaire sur les mesures non conformes aux IFRS » pour plus de détails) ont réduit le bénéfice d'exploitation de 3 M$. Sur une base ajustée, le bénéfice d'exploitation a atteint 51 M$ au deuxième trimestre de 2017 comparativement à 65 M$ l'année dernière.

Au cours du deuxième trimestre de 2017, les principaux éléments spécifiques suivants, avant impôt, ont eu des répercussions sur le bénéfice d'exploitation et/ou le bénéfice net :

  • un gain sur la réévaluation de placement à la juste valeur de 219 M$ et un recouvrement d'impôts de 70 M$ à la suite de la consolidation de Greenpac (bénéfice net);
  • un gain de 7 M$ à la suite de la vente d'un terrain (bénéfice d'exploitation et bénéfice net);
  • une charge de 11 M$ en raison d'une baisse de valeur d'actifs en lien avec la consolidation de Greenpac (bénéfice d'exploitation et bénéfice net);
  • un gain non réalisé sur instruments financiers dérivés de 4 M$ (bénéfice d'exploitation et bénéfice net);
  • un gain de change sur notre dette à long terme et instruments financiers de 11 M$ (bénéfice net).

Pour le deuxième trimestre de 2017, le bénéfice net a atteint 323 M$ ou 3,41 $ par action comparativement à un bénéfice net de 36 M$ ou    0,38 $ par action pour le trimestre correspondant de 2016. Sur une base ajustée, le bénéfice net s'est chiffré à 24 M$ ou 0,25 $ par action par rapport à un bénéfice net de 35 M$ ou 0,38 $ par action comparativement à la même période de l'année dernière. Voir la section « Information supplémentaire sur les mesures non conformes aux IFRS » pour la réconciliation des montants mentionnés ci-dessus.

Perspectives à court terme

Commentant les perspectives, M. Plourde a ajouté : « À court terme, nous demeurons prudemment optimistes. Même si le prix des matières premières devait continuer de fluctuer, nous estimons que les hausses récentes de coûts seront annulées par la poursuite de la réalisation des hausses de prix annoncées, réduisant ainsi la pression sur les marges dans les mois à venir. Cela dit, nous nous attendons à ce que notre coût moyen des vieux cartons ondulés au troisième trimestre soit stable ou en légère hausse par rapport au deuxième trimestre, alors que la demande, domestique et étrangère, demeure forte.

Sur une base sectorielle, la performance à court terme du secteur du carton-caisse devrait profiter des tendances favorables de la demande dans l'industrie nord-américaine, de la saison estivale toujours favorable, de l'ajout des résultats de Greenpac et de l'application des hausses de prix à toute notre clientèle. Plus précisément, alors que l'application de la hausse de 40 $ US par tonne courte, annoncée à l'automne 2016, a été complètement réalisée à la fin du deuxième trimestre, nous obtiendrons des bénéfices supplémentaires de l'implantation de la hausse de 50 $ US par tonne courte, annoncée en février 2017, lorsque celle-ci sera complètement implantée à la fin du troisième trimestre. Également, la hausse additionnelle de 20 $ US par tonne courte du prix du carton cannelure devrait être positive pour les résultats à la fin du troisième trimestre. Pour le secteur du carton plat en Europe, nous nous attendons à ce que les résultats continuent de refléter une dynamique du marché plus favorable, y compris la tendance à la hausse du volume de commandes et la poursuite de l'implantation d'une hausse annoncée du prix de vente de 20 € par tonne métrique, puis celle de 40 € par tonne métrique qui entrera en vigueur en septembre. La performance du secteur des produits spécialisés devrait refléter dans ses activités de récupération et de recyclage l'évolution des prix du marché des papiers recyclés et les tendances positives dans ses autres activités. Finalement, les résultats à court terme de nos activités de papiers tissu devraient refléter l'effet combiné de la saisonnalité de la période estivale plus favorable et de l'accélération de la production de notre nouvelle usine de transformation en Oregon, contrebalancé par le prix plus élevé des matières premières et de la pression sur les prix des bobines mères.

Quant à l'avenir, nous demeurons engagés à nos objectifs stratégiques. À court terme, nous compléterons l'application des hausses de prix annoncées dans le secteur du carton-caisse afin de compenser la hausse récente du coût des matières premières. De plus, nous avons l'intention de terminer le déploiement de notre progiciel intégré et la réorganisation de nos processus d'affaires internes d'ici la fin de 2017, puis de recentrer nos efforts sur l'optimisation. Même si nous nous attendons à ce que ces initiatives de transformation continuent d'être exigeantes pour les opérations jusqu'à la fin de 2017, cette transformation interne contribuera aux efforts consentis pour consolider notre positionnement sur le marché et accroître notre souplesse opérationnelle. À moyen et à long terme, nous restons déterminés à continuer de réduire notre dette afin d'accroître notre flexibilité financière et d'améliorer notre capacité à réaliser de façon proactive nos objectifs stratégiques et à créer de la valeur à long terme. »

Dividende sur les actions ordinaires et rachat dans le cours normal des activités

Le conseil d'administration de Cascades a déclaré un dividende trimestriel de 0,04 $ par action, payable le 1er septembre 2017 aux actionnaires inscrits, en fermeture de séance, le 23 août 2017. Le dividende payé par Cascades est un dividende désigné à l'égard de la Loi de l'impôt sur le revenu (L.R.C. (1985), Canada).

Au deuxième trimestre de 2017, Cascades n'a pas procédé à des rachats de ses actions ordinaires pour annulation.

Conférence téléphonique portant sur les résultats du deuxième trimestre de 2017

La direction commentera les résultats financiers du deuxième trimestre de 2017 à l'occasion d'une conférence téléphonique à 10h00, HAE. La téléconférence peut être écoutée en composant le 1 888 231-8191 (international : 1 647 427-7450). La téléconférence, y compris la présentation aux investisseurs, sera également diffusée en direct à partir du site Web de la Société (www.cascades.com, section « Investisseurs »). L'enregistrement de la téléconférence sera accessible en différé à partir du site Web de la Société et par téléphone jusqu'au 9 septembre 2017 en composant le 1 855 859-2056 et en fournissant le code d'accès 56081710.

Fondée en 1964, Cascades œuvre dans les domaines de la fabrication, de la transformation et de la commercialisation de produits d'emballage et de papiers tissu composés principalement de fibres recyclées. Cascades compte 11 000 femmes et hommes travaillant dans près de 90 unités d'exploitation situées en Amérique du Nord et en Europe. Sa philosophie de gestion, son expérience d'un demi-siècle dans le recyclage, ses efforts soutenus en recherche et développement sont autant de forces qui lui permettent de créer des produits novateurs pour ses clients. Les actions de Cascades se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole CAS.

Certaines déclarations contenues dans ce communiqué, y compris celles concernant les résultats et performances futurs, sont des déclarations prospectives au sens de la loi américaine intitulée « Private Securities Litigation Reform Act of 1995 », basées sur les anticipations actuelles. L'exactitude de telles déclarations est sujette à un certain nombre de risques, d'incertitudes et d'hypothèses pouvant occasionner une différence entre les résultats réels et ceux projetés, y compris, mais non de façon limitative, l'effet général des conditions économiques, la diminution de la demande pour les produits de la Société, l'augmentation des prix de la matière première, les fluctuations de la valeur relative de diverses devises, les fluctuations des prix de vente et les changements négatifs des conditions générales du marché et de l'industrie ainsi que d'autres facteurs énumérés dans les documents déposés par la Société auprès de la « Securities and Exchange Commission ».

 

BILANS CONSOLIDÉS




(en millions de dollars canadiens) (non audités)

30 juin 2017

31 décembre 2016

Actifs


Actifs à court terme


Trésorerie et équivalents de trésorerie

67

62

Comptes débiteurs

611

524

Impôts débiteurs

12

12

Stocks

570

477

Partie à court terme des actifs financiers

7

3


1 267

1 078

Actifs à long terme


Participations dans des entreprises associées et coentreprises

78

335

Immobilisations corporelles

2 079

1 618

Actifs incorporels à durée de vie limitée

210

171

Actifs financiers

27

10

Autres actifs

355

72

Actifs d'impôt différé

159

179

Écarts d'acquisition et autres actifs incorporels à durée de vie illimitée

594

350


4 769

3 813

Passifs et capitaux propres


Passifs à court terme


Emprunts et avances bancaires

26

28

Comptes créditeurs et charges à payer

701

661

Impôts créditeurs

2

1

Partie à court terme de la dette à long terme

52

36

Partie à court terme des provisions pour éventualités et charges

8

9

Partie à court terme des passifs financiers et autres passifs

102

27


891

762

Passifs à long terme


Dette à long terme

1 769

1 530

Provisions pour éventualités et charges

36

34

Passifs financiers

25

16

Autres passifs

185

178

Passifs d'impôt différé

239

219


3 145

2 739

Capitaux propres des actionnaires


Capital-actions

489

487

Surplus d'apport

16

16

Bénéfices non répartis

983

512

Cumul des autres éléments du résultat global

(18)

(31)


1 470

984

Part des actionnaires sans contrôle

154

90

Capitaux propres totaux

1 624

1 074


4 769

3 813

 

RÉSULTATS CONSOLIDÉS





Pour les périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Pour les périodes de six mois
terminées les 30 juin


(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action ordinaire et les nombres d'actions ordinaires) (non audités)

2017


2016


2017


2016


Ventes

1 130


998


2 136


2 001


Coût des produits vendus et charges





Coût des produits vendus (incluant l'amortissement de 56 M$ pour la période de trois mois (2016 -- 47 M$) et de 103 M$ pour la période de six mois (2016 -- 94 M$))

965


834


1 835


1 680


Frais de vente et d'administration

118


98


224


191


Gain sur acquisitions, cessions et autres

(8)


(4)


(8)


(4)


Baisse de valeur et frais de restructuration

13


9


14


9


Gain de change

(2)


(1)


(1)


--


Gain sur instruments financiers dérivés

(4)


(3)


(7)


(13)



1 082


933


2 057


1 863


Bénéfice d'exploitation

48


65


79


138


Frais de financement

24


20


45


44


Intérêts sur avantages du personnel

1


2


2


3


Gain de change sur la dette à long terme et sur les instruments financiers

(11)


(6)


(19)


(42)


Gain sur réévaluation à la juste valeur de placements

(219)


--


(364)


--


Part des résultats des entreprises associées et coentreprises

(5)


(1)


(33)


(15)


Bénéfice avant impôts sur les résultats

258


50


448


148


Charge (recouvrement) d'impôts sur les résultats

(70)


13


(43)


34


Bénéfice net pour la période incluant la part des actionnaires sans contrôle

328


37


491


114


Bénéfice net attribuable aux actionnaires sans contrôle

5


1


7


3


Bénéfice net pour la période attribuable aux actionnaires

323


36


484


111


Bénéfice net par action ordinaire






De base

3,41

$

0,38

$

5,11

$

1,17

$


Dilué

3,30

$

0,37

$

4,96

$

1,14

$

Nombre moyen pondéré de base d'actions ordinaires en circulation

94 702 041


94 596 934


94 628 481


94 969 656


Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires diluées

97 732 263


96 463 392


97 452 425


96 985 595


 

ÉTATS CONSOLIDÉS DU RÉSULTAT GLOBAL




Pour les périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Pour les périodes de six mois
terminées les 30 juin

(en millions de dollars canadiens) (non audités)

2017

2016

2017

2016

Bénéfice net incluant la part des actionnaires sans contrôle pour la période

328

37

491

114

Autres éléments du résultat global




Éléments qui peuvent être reclassés ultérieurement aux résultats





Écarts de conversion






Variation des écarts de conversion cumulés des filiales étrangères autonomes

(19)

(9)

(25)

(53)




Variation des écarts de conversion cumulés relative aux activités de couverture des investissements nets

9

7

15

45



Couverture de flux de trésorerie






Variation de la juste valeur des instruments financiers dérivés de marchandises

(1)

7

(2)

6



Actifs financiers disponibles à la vente

7

(1)

19

(2)



Part dans les autres éléments du résultat global des entreprises associées

4

(3)

21

(9)



Charge d'impôts sur les résultats

(4)

(2)

(13)

(5)


(4)

(1)

15

(18)


Éléments qui sont reclassés aux bénéfices non répartis





Perte actuarielle sur les obligations postérieures à l'emploi

(7)

(15)

(5)

(34)



Recouvrement d'impôts sur les résultats

2

4

1

9


(5)

(11)

(4)

(25)

Autres éléments du résultat global

(9)

(12)

11

(43)

Résultat global pour la période incluant la part des actionnaires sans contrôle

319

25

502

71

Résultat global pour la période des actionnaires sans contrôle

7

(2)

9

(2)

Résultat global pour la période attribuable aux actionnaires

312

27

493

73

 

ÉTATS CONSOLIDÉS DES CAPITAUX PROPRES




Pour la période de six mois terminée le 30 juin 2017

(en millions de dollars canadiens) (non audités)

CAPITAL-ACTIONS

SURPLUS
D'APPORT

BÉNÉFICES NON
RÉPARTIS

CUMUL DES
AUTRES ÉLÉMENTS
DU RÉSULTAT
GLOBAL

CAPITAUX
PROPRES TOTAUX
DES
ACTIONNAIRES

PART DES
ACTIONNAIRES
SANS CONTRÔLE

CAPITAUX
PROPRES TOTAUX

Solde au début de la période

487

16

512

(31)

984

90

1 074

Résultat global






Bénéfice net

--

--

484

--

484

7

491


Autres éléments du résultat global

--

--

(4)

13

9

2

11


--

--

480

13

493

9

502

Regroupement d'entreprise

--

--

--

--

--

57

57

Dividendes

--

--

(8)

--

(8)

--

(8)

Exercice d'options sur actions ordinaires

1

--

--

--

1

--

1

Émission d'actions ordinaires

1

--

--

--

1

--

1

Cession partielle d'une filiale à un actionnaire sans contrôle

--

--

(1)

--

(1)

1

--

Dividendes payés pour la part des actionnaires sans contrôle

--

--

--

--

--

(3)

(3)

Solde à la fin de la période

489

16

983

(18)

1 470

154

1 624






Pour la période de six mois terminée le 30 juin 2016

(en millions de dollars canadiens) (non audités)

CAPITAL-ACTIONS

SURPLUS
D'APPORT

BÉNÉFICES NON
RÉPARTIS

CUMUL DES
AUTRES ÉLÉMENTS
DU RÉSULTAT
GLOBAL

CAPITAUX
PROPRES TOTAUX
DES
ACTIONNAIRES

PART DES
ACTIONNAIRES
SANS CONTRÔLE

CAPITAUX
PROPRES TOTAUX

Solde au début de la période

490

17

387

(27)

867

96

963

Résultat global






Bénéfice net

--

--

111

--

111

3

114


Autres éléments du résultat global

--

--

(25)

(13)

(38)

(5)

(43)


--

--

86

(13)

73

(2)

71

Dividendes

--

--

(8)

--

(8)

--

(8)

Exercice d'options sur actions ordinaires

--

1

--

--

1

--

1

Rachat d'actions ordinaires

(4)

(2)

(2)

--

(8)

--

(8)

Dividendes payés pour la part des actionnaires sans contrôle

--

--

--

--

--

(2)

(2)

Solde à la fin de la période

486

16

463

(40)

925

92

1 017

 

TABLEAUX CONSOLIDÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE





Pour les périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Pour les périodes de six mois
terminées les 30 juin

(en millions de dollars canadiens) (non audités)

2017

2016

2017

2016

Activités d'exploitation



Bénéfice net pour la période attribuable aux actionnaires

323

36

484

111

Ajustements pour :




Frais de financement et intérêts sur avantages du personnel

25

22

47

47


Amortissement

56

47

103

94


Gain sur acquisitions, cessions et autres

(8)

(5)

(8)

(5)


Baisse de valeur et frais de restructuration

11

1

11

1


Gain non réalisé sur instruments financiers dérivés

(4)

(5)

(8)

(19)


Gain de change sur la dette à long terme et sur les instruments financiers

(11)

(6)

(19)

(42)


Charge (recouvrement) d'impôts sur les résultats

(70)

13

(43)

34


Gain sur réévaluation à la juste valeur de placements

(219)

--

(364)

--


Part des résultats des entreprises associées et coentreprises

(5)

(1)

(33)

(15)


Bénéfice net attribuable aux actionnaires sans contrôle

5

1

7

3


Frais de financement nets payés

(10)

(3)

(48)

(47)


Impôts reçus (payés) nets

(1)

7

(6)

8


Dividendes reçus

3

6

5

9


Avantages du personnel et autres

(6)

(6)

(6)

(16)


89

107

122

163

Variation des éléments hors caisse du fonds de roulement

(23)

(26)

(62)

(59)


66

81

60

104

Activités d'investissement



Acquisitions de participations dans des entreprises associées et coentreprises

--

(2)

(16)

(2)

Paiements d'immobilisations corporelles

(37)

(47)

(98)

(102)

Produits de la cession d'immobilisations corporelles

11

1

14

2

Variation d'actifs incorporels et d'autres actifs

(6)

12

(11)

10

Trésorerie acquise (payée) dans un regroupement d'entreprise

34

(15)

34

(15)


2

(51)

(77)

(107)

Activités de financement



Emprunts et avances bancaires

1

--

(2)

(2)

Évolution des crédits bancaires rotatifs

(50)

(53)

53

4

Augmentation des autres dettes à long terme

--

14

6

15

Versements sur les autres dettes à long terme

(14)

(21)

(19)

(26)

Règlement sur instruments financiers dérivés

--

--

(7)

--

Émission d'actions ordinaires

--

--

1

--

Rachat d'actions ordinaires

--

(3)

--

(8)

Dividendes payés pour la part des actionnaires sans contrôle

(3)

(1)

(3)

(1)

Dividendes payés aux actionnaires de la Société

(4)

(4)

(8)

(8)


(70)

(68)

21

(26)

Variation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie au cours de la période

(2)

(38)

4

(29)

Écarts de conversion sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie

1

(1)

1

(2)

Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période

68

68

62

60

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période

67

29

67

29

 

INFORMATION SECTORIELLE

La Société évalue la performance de ses secteurs d'activité en se basant sur leur bénéfice d'exploitation avant amortissement, qui n'est pas une mesure de performance définie par les Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Cependant, le principal décideur opérationnel utilise cette mesure afin d'évaluer la performance opérationnelle de chacun de ces secteurs. Les résultats de chaque secteur d'exploitation sont préparés selon les mêmes normes que celles de la Société. Les activités intersectorielles sont comptabilisées sur les mêmes bases que les ventes à des clients externes, soit à la juste valeur. Les conventions comptables des secteurs isolables sont les mêmes que celles de la Société décrites dans les plus récents états financiers consolidés audités pour l'exercice terminé le 31 décembre 2016.

Les secteurs opérationnels de la Société sont présentés de manière cohérente avec l'information interne fournie au principal décideur opérationnel. Le chef de la direction a le pouvoir d'affectation des ressources et de gestion de la performance de la Société et constitue donc le principal décideur opérationnel.

La Société exerce ses activités dans les quatre secteurs suivants : Carton-caisse, Carton plat Europe, Produits spécialisés (formant les produits d'emballage de la Société) et Papiers tissu.

 


VENTES


Pour les périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Pour les périodes de six mois
terminées les 30 juin

(en millions de dollars canadiens) (non audités)

2017

2016

2017

2016

Produits d'emballage






Carton-caisse

428

342

774

678


Carton plat Europe

213

197

424

416


Produits spécialisés

188

157

361

306


Ventes intersecteurs

(27)

(14)

(49)

(29)


802

682

1 510

1 371

Papiers tissu

338

324

644

644

Ventes intersecteurs et Activités corporatives

(10)

(8)

(18)

(14)


1 130

998

2 136

2 001






BÉNÉFICE (PERTE) D'EXPLOITATION AVANT AMORTISSEMENT (BEAA)


Pour les périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Pour les périodes de six mois
terminées les 30 juin

(en millions de dollars canadiens) (non audités)

2017

2016

2017

2016

Produits d'emballage






Carton-caisse

51

60

96

115


Carton plat Europe

21

15

34

31


Produits spécialisés

20

20

38

34


92

95

168

180

Papiers tissu

33

33

56

67

Corporatif

(21)

(16)

(42)

(15)

Bénéfice d'exploitation avant amortissement

104

112

182

232

Amortissement

(56)

(47)

(103)

(94)

Frais de financement et intérêts sur avantages du personnel

(25)

(22)

(47)

(47)

Gain de change sur la dette à long terme et sur les instruments financiers

11

6

19

42

Gain sur réévaluation à la juste valeur de placements

219

--

364

--

Part des résultats des entreprises associées et coentreprises

5

1

33

15

Bénéfice avant impôts sur les résultats

258

50

448

148






PAIEMENTS D'IMMOBILISATIONS CORPORELLES


Pour les périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Pour les périodes de six mois
terminées les 30 juin

(en millions de dollars canadiens) (non audités)

2017

2016

2017

2016

Produits d'emballage






Carton-caisse

9

9

15

25


Carton plat Europe

4

9

12

13


Produits spécialisés

6

4

9

12


19

22

36

50

Papiers tissu

17

22

44

33

Corporatif

5

6

8

17

Acquisitions totales

41

50

88

100

Produits de la cession d'immobilisations corporelles

(11)

(1)

(14)

(2)

Acquisitions en vertu de contrats de location-financement

(4)

(4)

(7)

(11)


26

45

67

87

Acquisitions d'immobilisations corporelles incluses dans les comptes créditeurs et charges à payer






Début de la période

8

7

25

19


Fin de la période

(8)

(6)

(8)

(6)

Paiements d'immobilisations corporelles, nets des produits de cessions

26

46

84

100

 

INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE SUR LES MESURES NON CONFORMES AUX IFRS

ÉLÉMENTS SPÉCIFIQUES

La Société a enregistré certains éléments spécifiques qui ont eu une incidence positive ou négative sur ses résultats d'exploitation. Nous croyons qu'il est pertinent d'informer les lecteurs de leur existence, car ils fournissent plus de renseignements afin de mesurer la performance et de comparer les résultats d'exploitation et la liquidité de la Société de façon comparative entre les périodes nonobstant ces éléments spécifiques. La Direction croit que ces éléments spécifiques ne sont pas nécessairement le reflet sous-jacent de ses opérations régulières quant à la mesure et à la comparaison de sa performance et de ses perspectives futures. Notre définition des éléments spécifiques peut différer de celle d'autres sociétés et certains d'entre-eux peuvent survenir de nouveau dans le futur et pourraient réduire nos liquidités disponibles.

Ils incluent, notamment et de façon non exhaustive, les baisses (reprises) de valeur d'actifs, les frais ou gains de restructuration, les pertes sur le refinancement de la dette à long terme, les renversements ou provisions d'actifs d'impôts futurs, les primes payées sur rachat de dette à long terme, les gains ou pertes sur cession ou acquisition d'unités d'exploitation, les gains ou pertes sur la part des résultats des entreprises associées et coentreprises, les gains ou pertes non réalisés sur instruments financiers pour lesquels la comptabilité de couverture ne peut s'appliquer, les gains ou pertes non réalisés sur des swaps de taux d'intérêt, les gains ou pertes de change sur la dette à long terme et les instruments financiers, les éléments spécifiques inclus dans les activités abandonnées et tout autre élément significatif de nature inhabituelle ou non récurrente.

RAPPROCHEMENT DES MESURES NON CONFORMES AUX IFRS

Afin de fournir plus de renseignements en vue d'évaluer la performance de Société, l'information financière incluse dans cette section renferme des données qui ne sont pas des mesures de performance définies par les normes IFRS (''mesures non conformes aux IFRS'') et qui sont également calculées sur une base ajustée dans le but d'exclure les éléments spécifiques. Nous croyons que le fait de fournir certaines mesures clés de performance ainsi que des mesures non conformes aux IFRS est utile aussi bien à la Direction qu'aux investisseurs, car elles fournissent des renseignements additionnels afin de mesurer la performance et la situation financière de la Société. Cela ajoute également de la transparence et de la clarté à l'information financière. Les mesures non conformes aux IFRS suivantes sont utilisées dans nos divulgations financières :

  • Le bénéfice d'exploitation avant amortissement (BEAA) : utilisé afin d'évaluer la performance opérationnelle et la contribution de chaque secteur d'activité en excluant la charge d'amortissement. Le BEAA est largement utilisé par les investisseurs comme mesure pour évaluer la capacité d'une société à contracter une dette et à payer pour son service de la dette.
  • Le BEAA ajusté : utilisé afin de mesurer la performance opérationnelle et la contribution de chaque secteur d'activité sur une base comparable.
  • Le bénéfice d'exploitation ajusté : Utilisé afin de mesurer la performance opérationnelle de chaque secteur d'activité sur une base comparable.
  • Le bénéfice net ajusté : utilisé afin de mesurer la performance financière sur une base consolidée et comparable.
  • Les flux de trésorerie disponibles ajustés : utilisés afin de mesurer la capacité de générer des flux de trésorerie suffisants pour respecter les engagements financiers et/ou engager des dépenses discrétionnaires comme des rachats d'actions, une hausse des dividendes versés ou des investissements stratégiques.
  • Le ratio de la dette nette sur le BEAA ajusté : utilisé afin de mesurer la performance de la Société sur la base du crédit et d'évaluer le levier financier.
  • Le ratio de la dette nette pro-forma sur le BEAA ajusté : utilisé afin de mesurer la performance de la Société sur la base du crédit et d'évaluer le levier financier sur une base comparative incluant les acquisitions et dispositions d'entreprises significatives, si applicable.

Les mesures non conformes aux IFRS proviennent essentiellement des états financiers consolidés mais n'ont pas de sens prescrit par les IFRS. Ces mesures comportent des limites sur une base analytique et ne doivent pas être considérées de façon isolée ou comme un substitut à une analyse de nos résultats divulgué sous les normes IFRS. De plus, nos définitions des mesures non conformes aux IFRS peuvent différer de celles d'autres sociétés. Toute modification ou reformulation peut être significative.

Le rapprochement du bénéfice (perte) d'exploitation au BEAA, au BEAA ajusté et au bénéfice (perte) d'exploitation ajusté est présenté dans les tableaux ci-dessous :

 


T2 2017

(en millions de dollars canadiens)

Carton-caisse

Carton plat
Europe

Produits
spécialisés

Papiers tissu

Activités

corporatives

Consolidé

Bénéfice (perte) d'exploitation

30

13

14

17

(26)

48

Amortissement

21

8

6

16

5

56

Bénéfice (perte) d'exploitation avant amortissement

51

21

20

33

(21)

104

Éléments spécifiques :








Gain sur acquisitions, cessions et autres

(7)

--

--

--

(1)

(8)


Ajustement d'inventaire résultant d'acquisition d'entreprise

2

--

--

--

--

2


Baisse de valeur

11

--

--

--

--

11


Frais de restructuration

--

--

--

2

--

2

Gain non réalisé sur instruments financiers dérivés

(1)

--

--

--

(3)

(4)


5

--

--

2

(4)

3

Bénéfice (perte) d'exploitation avant amortissement ajusté

56

21

20

35

(25)

107

Bénéfice (perte) d'exploitation ajusté

35

13

14

19

(30)

51






T1 2017

(en millions de dollars canadiens)

Carton-caisse

Carton plat
Europe

Produits
spécialisés

Papiers tissu

Activités
corporatives

Consolidé

Bénéfice (perte) d'exploitation

33

5

13

8

(28)

31

Amortissement

12

8

5

15

7

47

Bénéfice (perte) d'exploitation avant amortissement

45

13

18

23

(21)

78

Éléments spécifiques :








Frais de restructuration

--

1

--

--

--

1


Gain non réalisé sur instruments financiers dérivés

--

--

--

--

(4)

(4)


--

1

--

--

(4)

(3)

Bénéfice (perte) d'exploitation avant amortissement ajusté

45

14

18

23

(25)

75

Bénéfice (perte) d'exploitation ajusté

33

6

13

8

(32)

28






T2 2016

(en millions de dollars canadiens)

Carton-caisse

Carton plat

Europe

Produits
spécialisés

Papiers tissu

Activités
corporatives

Consolidé

Bénéfice (perte) d'exploitation

46

7

16

18

(22)

65

Amortissement

14

8

4

15

6

47

Bénéfice d'exploitation avant amortissement

60

15

20

33

(16)

112

Éléments spécifiques :








Gain sur acquisitions, cessions et autres

--

--

(4)

--

--

(4)


Baisse (reprise) de valeur

2

--

(1)

2

--

3


Frais (gain) de restructuration

(1)

2

1

4

--

6


Gain non réalisé sur instruments financiers dérivés

(1)

--

--

--

(4)

(5)


--

2

(4)

6

(4)

--

Bénéfice (perte) d'exploitation avant amortissement ajusté

60

17

16

39

(20)

112

Bénéfice (perte) d'exploitation ajusté

46

9

12

24

(26)

65

 

Le tableau suivant rapproche le bénéfice net, selon les IFRS, avec le bénéfice d'exploitation, le bénéfice d'exploitation ajusté ainsi que le bénéfice d'exploitation avant amortissement ajusté :

 





(en millions de dollars canadiens)

T2 2017

T1 2017

T2 2016

Bénéfice net pour la période attribuable aux actionnaires

323

161

36

Bénéfice net attribuable aux actionnaires sans contrôle

5

2

1

Charge (recouvrement) d'impôts sur les résultats

(70)

27

13

Gain sur réévaluation à la juste valeur de placements

(219)

(145)

--

Part des résultats des entreprises associées et coentreprises

(5)

(28)

(1)

Gain de change sur la dette à long terme et sur les instruments financiers

(11)

(8)

(6)

Frais de financement et intérêts sur avantages du personnel

25

22

22

Bénéfice d'exploitation

48

31

65

Éléments spécifiques :




Gain sur acquisitions, cessions et autres

(8)

--

(4)


Ajustement d'inventaire résultant d'acquisition d'entreprise

2

--

--


Baisse de valeur

11

--

3


Frais de restructuration

2

1

6


Gain non réalisé sur instruments financiers dérivés

(4)

(4)

(5)


3

(3)

--

Bénéfice d'exploitation ajusté

51

28

65

Amortissement

56

47

47

Bénéfice d'exploitation avant amortissement ajusté

107

75

112

 

Le tableau suivant rapproche le bénéfice net ainsi que le bénéfice net par action ordinaire, selon les IFRS, et le bénéfice net ajusté ainsi que le bénéfice net ajusté par action ordinaire :

 





BÉNÉFICE NET

BÉNÉFICE NET PAR ACTION ORDINAIRE1

(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action ordinaire)

T2 2017

T1 2017

T2 2016

T2 2017

T1 2017

T2 2016

Selon les IFRS

323

161

36

3,41

$

1,70

$

0,38

$

Éléments spécifiques :








Gain sur acquisitions, cessions et autres

(8)

--

(4)

(0,06)

$

--


(0,03)

$


Ajustement d'inventaire résultant d'acquisition d'entreprise

2

--

--

0,01

$

--


--



Baisse de valeur

11

--

3

0,07

$

--


0,02

$


Frais de restructuration

2

1

6

0,02

$

0,01

$

0,04

$


Gain non réalisé sur instruments financiers dérivés

(4)

(4)

(5)

(0,04)

$

(0,03)

$

(0,04)

$


Gain de change sur la dette à long terme et sur les instruments financiers

(11)

(8)

(6)

(0,09)

$

(0,08)

$

(0,05)

$


Gain sur réévaluation à la juste valeur de placements

(219)

(145)

--

(3,06)

$

(1,33)

$

--



Part des résultats des entreprises associées et coentreprises

(2)

(16)

6

(0,01)

$

(0,14)

$

0,04

$


Effet d'impôt sur les éléments spécifiques, autres ajustements relatifs à l'impôt et attribuable aux actionnaires sans contrôle1

(70)

23

(1)

--


--


0,02

$


(299)

(149)

(1)

(3,16)

$

(1,57)

$

--


Ajusté

24

12

35

0,25

$

0,13

$

0,38

$



1

Les éléments spécifiques par action ordinaire sont calculés sur une base après impôt et excluant la portion attribuable aux actionnaires sans contrôle. Les montants par action de la ligne « Effet d'impôt sur les éléments spécifiques, autres ajustements relatifs à l'impôt et attribuable aux actionnaires sans contrôle » incluent seulement l'effet des ajustements d'impôt.

 

Le tableau suivant rapproche les flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation et le bénéfice d'exploitation ainsi que le bénéfice d'exploitation avant amortissement :

 





(en millions de dollars canadiens)

T2 2017

T1 2017

T2 2016

Flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation

66

(6)

81

Variation des éléments hors caisse du fonds de roulement

23

39

26

Amortissement

(56)

(47)

(47)

Impôts payés (reçus) nets

1

5

(7)

Frais de financement nets payés

10

38

3

Gain sur acquisitions, cessions et autres

8

--

5

Baisse de valeur et frais de restructuration

(11)

--

(1)

Gain non réalisé sur instruments financiers dérivés

4

4

5

Dividendes reçus, avantages du personnel et autres

3

(2)

--

Bénéfice d'exploitation

48

31

65

Amortissement

56

47

47

Bénéfice d'exploitation avant amortissement

104

78

112

 

Le tableau suivant rapproche les flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation et les flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation (excluant la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement) ainsi que les flux de trésorerie ajustés générés par les activités d'exploitation. Il rapproche également les flux de trésorerie ajustés générés par les activités d'exploitation aux flux de trésorerie ajustés disponibles, calculés également sur la base par action.

 








(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action ordinaire et les nombres d'actions ordinaires)

T1 2017


T4 2016


T1 2016


Flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation

66


(6)


81


Variation des éléments hors caisse du fonds de roulement

23


39


26


Flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation (excluant la variation des éléments hors caisse du fonds de roulement)

89


33


107


Éléments spécifiques, nets des impôts exigibles s'il y a lieu :





Frais de restructuration

2


1


9


Flux de trésorerie ajustés générés par les activités d'exploitation

91


34


116


Dépenses en capital & autres actifs1 et paiements en vertu de contrats location-financement, net des dispositions

(32)


(64)


(53)


Dividendes

(4)


(4)


(4)


Flux de trésorerie ajustés disponibles

55


(34)


59


Flux de trésorerie ajustés disponibles par action

0,58

$

(0,36)

$

0,62

$

Nombre moyen pondéré de base d'actions ordinaires en circulation

94 702 041


94 554 104


94 596 934


1 Excluant la hausse des investissements

 

Le tableau suivant rapproche la dette totale et la dette nette et le ratio de dette nette sur le bénéfice d'exploitation avant amortissement ajusté (BEAA ajusté) :

 





(en millions de dollars canadiens)

30 juin 2017

31 décembre 2016

30 juin 2016

Dette à long terme

1 769

1 530

1 625

Partie à court terme de la dette à long terme

52

36

34

Emprunts et avances bancaires

26

28

34

Dette totale

1 847

1 594

1 693

Moins : Trésorerie et équivalents de trésorerie

67

62

29

Dette nette

1 780

1 532

1 664

BEAA ajusté (douze derniers mois)

367

403

456

Ratio Dette nette / BEAA ajusté

4,9

3,8

3,6

Ratio Dette nette / BEAA ajusté sur une base pro-forma1

4,2

N/D

N/D



1

Sur une base pro forma, pour inclure le BEAA ajusté de Greenpac pour le T3-2016 au T1-2017 pour la période des douze dernier mois terminée le 30 juin 2017

 

 

Suivez-nous aussi sur les médias sociaux :
Site Web : www.cascades.com
Twitter : twitter.com/@CascadesInvest
Facebook : facebook.com/Cascades
YouTube : youtube.com/Cascades

 

SOURCE Cascades Inc.

Renseignements : Médias : Hugo D'Amours, Vice-président, communications et affaires publiques, 819 363-5184; Investisseurs : Jennifer Aitken, MBA, Directrice, relations avec les investisseurs, 514 282-2697; Source : Allan Hogg, Vice-président et chef de la direction financière

LIENS CONNEXES
http://www.cascades.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.