23e Congrès du Conseil central du Bas-Saint-Laurent - CSN - POUR notre progrès collectif

RIVIÈRE-DU-LOUP, QC, le 3 juin 2013 /CNW Telbec/ - Vendredi dernier, le Conseil central du Bas-Saint-Laurent - CSN (CCBSL) a clôturé  son 23e Congrès qui s'est déroulé du 28 au 31 mai, à Rivière-du-Loup. Les délégué-es des syndicats affiliés au CCBSL se sont rencontrés pour partager, débattre et adopter plusieurs résolutions touchant à plusieurs enjeux régionaux importants.

« Pour le mouvement syndical du Bas-Saint-Laurent, notre 23e Congrès fut sans contredit un succès. Nous avons eu la chance de partager ces quatre jours avec 82 délégué-es de syndicats de notre région. Et la richesse de nos échanges et de nos débats nourrit déjà toutes nos actions et tous nos projets des trois prochaines années. Encore une fois, notre rassemblement fut l'occasion de constater concrètement que nos réflexions collectives proposent une multitude de moyens d'envisager un monde où la solidarité et l'entraide construisent la base des rapports qui doivent exister entre humains pour que nous vivions harmonieusement ensemble, dans notre milieu de travail, mais aussi dans la vie de tous les jours. Pour donner suite à tous les sujets que nous avons abordés, nous avons donc adopté une importante série de résolutions qui contribueront à notre progrès collectif », de déclarer Nancy Legendre, présidente du CCBSL.

Au lancement du congrès, les délégué-es ont pu entendre Jacques Létourneau, président de la CSN, saluer l'ampleur du travail accompli, non seulement pour défendre les intérêts des syndiqué-es à la CSN, mais également pour soutenir toute la population de la région. Il a donné pour exemple l'importante mobilisation actuelle contre la réforme de l'assurance-emploi imposée par le gouvernement Harper. Pierre Patry, trésorier de la CSN, a présenté une analyse détaillée de l'impact d'un autre projet de loi controversé des conservateurs, le C-377, qualifié d'antisyndical par bon nombre d'intervenants. Finalement, Gabriel Nadeau-Dubois nous a livré un regard critique intéressant et inspirant sur les événements liés au printemps 2012.

« Nous avons commencé le second jour de notre congrès avec une table ronde de réflexion portant sur le renouveau syndical. Ce fut une merveilleuse occasion d'entendre nos délégué-es sur cette importante question et de prendre leur pouls relativement aux avenues qu'elles et ils préconisent pour garder notre mouvement fort et en santé. Nous avons également échangé sur la crise de nos régimes de retraite et sur les mesures constructives à prendre pour nous sortir collectivement de cette précarité qui menace le bien-être des retraité-es. Lors de la période des questions de privilège, ce fut l'occasion de rencontrer et de comprendre la lutte pour le respect de cinq organisations syndicales de la CSN, dont deux sont en conflit et trois mènent une campagne. Jean Lacharité, vice-président de la confédération, nous a présenté un bilan du combat exemplaire mené actuellement contre la réforme de l'assurance-emploi ainsi que les perspectives qui nous mèneront à l'automne prochain », de poursuivre madame Legendre.

Au troisième jour du congrès, les délégué-és ont pu entendre le comité des jeunes du CCBSL leur livrer le contenu la Déclaration des jeunes de la CSN. Ce fut l'occasion de lancer une invitation à la militance syndicale au moins de 30 ans. Martin Poirier du collectif Non à une marée noire dans le Saint-Laurent, nous a exposé toute la problématique de l'exploration et de l'exploitation pour les diverses régions bordant le fleuve Saint-Laurent et a invité toute la population du Bas-Saint-Laurent à se mobiliser face à cette menace. Les congressistes se sont également penchés sur l'inquiétante question de l'endettement en vue de réclamer la réintroduction de l'éducation économique dans le cursus scolaire. Marc Lapointe de Fondaction a présenté la campagne visant à faire reculer le gouvernement fédéral à la suite de l'abolition progressive du crédit d'impôt à l'investissement dans les fonds de travailleurs. En lien avec la condition féminine, Viviane Michel, président de Femmes autochtones du Québec, nous a livré un vibrant témoignage de la dure réalité que plusieurs femmes vivent dans leur communauté.

« Fraîchement réélu, au dernier jour de notre congrès, les dirigeants de notre comité exécutif ont été installés. Toutes et tous entrevoient les trois prochaines années avec beaucoup d'optimisme. J'aurai donc encore le très grand plaisir de militer avec tous les membres du CCBSL, solidement accompagnée de Daniel Fillion, vice-président pour le secteur public, Marie-France Ross, vice-présidente générale, Ginette Pelletier, secrétaire-trésorière, et Joël Dubé, vice-président au secteur privé », de conclure madame Legendre.

Le Conseil central du Bas-Saint-Laurent compte près de 100 syndicats affiliés représentant plus de 10 000 membres, dans les secteurs public et privé, de La Pocatière jusqu'à Les Méchins.

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

Bas de vignette : "Daniel Fillion, vice-président pour le secteur public, Marie-France Ross, vice-présidente générale, Nancy Legendre, présidente, Ginette Pelletier, secrétaire-trésorière, Joël Dubé, vice-président au secteur privé. (Groupe CNW/Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN))". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20130603_C4397_PHOTO_FR_27416.jpg

SOURCE : Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN)

Renseignements :

Martin Petit, Service des communications de la CSN
Téléphone : 514 894-1326
martin.petit@csn.qc.ca

Profil de l'entreprise

Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.