Une victoire importante pour un enseignant dans le Nord québécois

ROUYN-NORANDA, QC, le 16 juin 2013 /CNW Telbec/ - L'Association des employés du Nord québécois (AENQ-CSQ) se dit très satisfaite de la sentence arbitrale rendue en avril dernier par l'arbitre Maureen Flynn dans le dossier de l'enseignant Pierre-Luc Bélisle. En effet, l'arbitre Flynn a confirmé les prétentions syndicales voulant que l'enseignant en question ait été victime d'atteinte à sa réputation de la part de son employeur d'alors, la Commission scolaire Kativik, après avoir dénoncé publiquement une situation de violence. Elle a même ordonné un dédommagement financier, tout comme elle a exigé la vaste diffusion à l'interne de la décision.

« Ce que nous retenons de cette histoire, c'est que l'enseignant a été reconnu victime d'atteinte à la réputation de la part de la Commission scolaire Kativik. Cette dernière a non seulement réfuté le contenu des propos de M. Bélisle qui a dénoncé publiquement la situation de violence ignorée par certains intervenants de la commission scolaire, mais elle a dénigré les qualités professionnelles et personnelles de l'enseignant. Heureusement, une nouvelle dynamique semble se créer à la commission scolaire en lien avec l'arrivée de nouveau personnel. Mais il y a certes une leçon à retenir quant au respect à conférer au personnel enseignant », a dit Patrick D'Astous, président de l'AENQ.

« En mon âme et conscience, j'ai voulu dénoncer la violence qui existait et que les autorités en place semblaient tolérer, malgré les plaintes reçues. En tant qu'enseignant, il ne faut pas hésiter à dénoncer les situations de violence. Il s'agit de nos conditions de travail, mais aussi des conditions d'apprentissage des élèves. Pour moi, c'est clair, la communauté inuit de Puvirnituq a droit à toutes les ressources disponibles pour que sa jeunesse puisse se développer sereinement. Le syndicat doit continuer son bon travail en ce sens », a déclaré M. Pierre-Luc Bélisle, soulagé et heureux de tourner la page de ce chapitre et de poursuivre sa carrière enseignante.

Profil

Fondée en 1971, l'Association des employés du Nord québécois (AENQ), affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), regroupe plus de 1500 membres. Elle représente le personnel enseignant et le personnel de soutien des commissions scolaires Crie et Kativik et des employées et employés de centres de la petite enfance (CPE) du territoire cri.

SOURCE : ASSOCIATION DES EMPLOYES DU NORD QUEBECOIS (AENQ-CSQ)

Renseignements :

Patrick D'Astous, président AENQ
Cellulaire : 514 916-2396
z77.nord.quebecois@csq.qc.net

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES EMPLOYES DU NORD QUEBECOIS (AENQ-CSQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.