Un projet de loi du NPD vise à protéger les chauffeurs d'autobus des agressions sur les lieux de travail

« Nous applaudissons l'initiative et travaillerons de concert avec les partenaires qui veulent mener ce projet à terme. »

MONTRÉAL, le 13 juin 2013 /CNW Telbec/ - Le Syndicat de la Société de transport de Montréal représentant les chauffeurs d'autobus applaudit le dépôt d'un projet de loi privé NPD (C-531) qui vise à amender le Code criminel pour prévoir des peines plus sévères pour les agressions commises à l'encontre des travailleurs du transport en commun. Déposé hier à la Chambre des communes, ce projet de loi répond aux revendications publiques faites par le Syndicat suite à l'agression sauvage d'un chauffeur d'autobus le 24 avril dernier.

« Nous applaudissons l'initiative et travaillerons de concert avec les partenaires qui veulent mener ce projet à terme. Le député John Rafferty du NPD a bien canalisé les demandes venant de plusieurs villes visant une  protection accrue pour les travailleurs du transport en commun », a expliqué Stéphane Lachance, porte-parole du Syndicat.

« Nous espérons que l'effet dissuasif d'une telle loi aura un effet rapide et que nous verrons une baisse significative des agressions commises dans notre réseau. »

En 2012, 66 actes de violence envers des chauffeurs d'autobus de la ville de Montréal ont été enregistrés. Selon les experts en santé et sécurité, seulement 25 % des actes de violence sont rapportés.

« Dès la semaine prochaine, nous entamerons une opération de sensibilisation publique et politique dans ce dossier. Les travailleurs du transport en commun sont gardiens de la sécurité des passagers, piétons,  automobilistes et cyclistes. Ça va de soi de vouloir la sécurité des chauffeurs », de conclure le représentant syndical.

Le Syndicat des chauffeurs d'autobus, opérateurs de métro et employés des services connexes au transport de la STM (SCFP 1983) représente 4300 membres.

Comptant plus de 111 000 membres au Québec, le SCFP représente quelque 6800 membres dans le transport urbain au Québec.

SOURCE : Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements :

Stéphane Lachance, porte-parole syndical, cell. 514 386-5320 
Lisa Djevahirdjian, Information SCFP, cell. 514 831-3815


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.