Transfert des professionnels des CLSC vers les GMF : L'APTS demande au CIUSSS de l'Ouest-de-l'île-de-Montréal d'arrêter d'improviser

LONGUEUIL, QC, le 15 juin 2016 /CNW Telbec/ - Les membres de l'APTS du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal (CIUSSS-ODIM) demandent à la direction de l'établissement de cesser d'improviser et de précipiter le transfert de professionnels des centres locaux de services sociaux (CLSC) vers les groupes de médecine de famille (GMF). L'APTS a appris tout récemment que la direction du CIUSSS-ODIM entend piger à même les secteurs du soutien à l'autonomie des personnes âgées et handicapées, de la santé mentale, des services courants et de la déficience intellectuelle, les travailleurs sociaux qui seront transférés en GMF.

« Et tout cela, sans répondre à des questions élémentaires que tout gestionnaire doit se poser avant de prendre une décision aussi importante, s'indigne la responsable politique pour l'établissement, Josée Asselin. Combien de gens sont sur les listes d'attente? Dans quel état physique et mental se trouvent les équipes en place? Quels remplacements devrons-nous prévoir? Pour le moment, nous n'avons obtenu aucune indication de la part de la direction qu'il existe un plan clair. On semble au contraire nager en pleine improvisation. C'est inacceptable. » Pour l'APTS du CIUSSS-ODIM, il est clair que ces transferts auront des impacts importants sur les services à la population. « La réduction du personnel en CLSC se traduira assurément par des pertes de services pour les personnes âgées, les personnes qui ont besoin de services de réadaptation et celles qui sont atteintes de troubles alimentaires ou mentaux, entre autres. »

Par ailleurs, l'APTS du CIUSSS-ODIM s'inquiète de la volonté des médecins et patrons des GMF d'utiliser les nouvelles ressources psychosociales qu'ils recevront là où bon leur semble, sans tenir compte de leur spécialité. « Traiter un jeune en difficulté et une personne âgée atteinte de démence ne demande pas le même type de soins, ajoute la responsable politique. En GMF, les travailleurs sociaux devront s'occuper de tous les types de patients sans égard à leurs besoins particuliers. La population aura donc de la difficulté à obtenir des services. Et puisque le personnel transféré ne sera pas remplacé, l'expertise développée dans les CLSC est vouée à la disparition » précise-t-elle.

L'APTS du CIUSSS-ODIM demande que « le transfert des professionnels soit repoussé jusqu'à ce que toute la lumière soit faite sur l'état actuel de chacune des listes d'attentes, de chacun des programmes touchés et qu'un plan d'organisation du travail ait été élaboré pour pallier au manque d'effectif. Mais d'abord et avant tout, il faut écouter les professionnels», de conclure Josée Asselin.

À propos de l'APTS

Avec 32 000 membres, l'APTS est un acteur incontournable du réseau public de la santé et des services sociaux. Elle représente plus d'une centaine de titres d'emploi distincts parmi le personnel professionnel et technique dans les domaines du diagnostic, de la réadaptation, de la nutrition, de l'intervention psychosociale, du soutien clinique et de la prévention.

 

SOURCE Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)

Renseignements : Francis Boucher, conseiller en communication, Téléphone : 514.609.2906 (cell.)

LIENS CONNEXES
https://www.aptsq.com/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.