Stratégie montréalaise d'implantation de la collecte des résidus alimentaires : 150 000 adresses de plus en 2016

MONTRÉAL, le 9 juin 2016 /CNW Telbec/ - Le responsable du développement durable, de l'environnement, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif, M. Réal Ménard, a fait de l'avancement de la stratégie pour la poursuite du déploiement de la collecte des résidus alimentaires à Montréal.

« Notre Administration poursuit la mise en place d'une gestion durable des ressources et des matières résiduelles, en misant sur la valorisation des matières organiques, qui représentent en moyenne près de 25 % du sac à ordure à Montréal. Depuis 2014, le service de collecte s'est étendu à plus de 200 000 logements. D'ici la fin de 2016, près de 150 000 adresses viendront s'ajouter à ce nombre et l'ensemble des arrondissements aura entrepris ce type de collecte », a déclaré M. Ménard.

La planification de réduction de l'enfouissement des résidus alimentaires en étapes
En 2016, les arrondissements auront terminé ou poursuivront l'implantation graduellement la collecte; d'ici 2019 le service de collecte porte-à-porte des résidus alimentaires sera offert à tous les immeubles de huit de logements et moins, ce qui représente environ 536 000 portes. D'ici 2019, la nature et la fréquence des collectes dans les divers arrondissements évolueront, au fur et à mesure que la collecte des résidus alimentaires ou des matières organiques est implantée. Suite à cette période de transition, les citoyens de l'ensemble des arrondissements se verront offrir le même service dont ils bénéficient actuellement ou ils recevront une collecte additionnelle.

Distribution des bacs
À la fin de 2015, 9 arrondissements offraient déjà la collecte des résidus alimentaires. La distribution des outils (bac brun et bac de comptoir) s'est poursuivie ce printemps pour les arrondissements suivants : Ahuntsic-Cartierville, Anjou, LaSalle, Lachine, Montréal-Nord, Outremont, Saint-Léonard et Ville-Marie. Cette distribution sera effectuée dans les jours à venir dans les arrondissements suivants : Verdun, Le Sud-Ouest, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve Ile-Bizard-Ste-Geneviève et Pierrefonds-Roxboro.

La distribution massive se poursuivra à l'automne dans différents secteurs des arrondissements de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Le Plateau-Mont-Royal, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension et Saint-Laurent.

Les citoyens recevront par la poste un carton d'information les avisant de la venue du service dans leur quartier, et une trousse informative accompagnera les outils de collecte, soit un bac brun pour l'extérieur et un bac de comptoir pour la cuisine. Plusieurs arrondissements offrent également des ateliers de sensibilisation à la nouvelle collecte. 

« Nous sommes conscients que cette nouvelle collecte nécessite un temps d'adaptation et suscite des questionnements chez les citoyens. Il faudra poser de nouveaux gestes, s'adapter aux nouveaux bacs de collecte, mais nous posons les gestes nécessaires pour faciliter l'adoption de cette nouvelle habitude chez les citoyens de Montréal. Nous croyons que l'implication et la participation de tous permettront le succès et l'adhésion à ce projet de société. Nous aurons ainsi une ville verte, durable et prospère, pour le bien des générations présentes et futures! », a mentionné M. Ménard.

Une stratégie qui s'inscrit dans différents plans et politiques
Montréal souhaite réduire l'enfouissement grâce à une gestion rigoureuse et responsable de la collecte et du traitement des matières organiques. Des cibles élevées de valorisation de ces matières sont dans les objectifs de différents plans et politiques montréalais, dont le Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles de la Communauté métropolitaine de Montréal (PMGMR), le Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l'agglomération de Montréal (PDGMR) et le Plan de développement durable de la collectivité montréalaise. La stratégie vise à également à respecter les objectifs de la Politique québécoise de gestion de matières résiduelles, qui fixe à 100 % d'ici 2020 le taux de valorisation de ces matières, suite à leur collecte et à leur traitement. La Ville de Montréal est également membre du National Zero Waste Council (NZWC), une organisation canadienne qui regroupe des citoyens, des organismes gouvernementaux, des entreprises, des industries et le secteur communautaire qui prônent l'atteinte du « zéro déchet ».

Pour en savoir plus
Visitez la section portant sur les résidus alimentaires du site Web de la Ville de Montréal à l'adresse suivante : ville.montreal.qc.ca/ra.
Vous y trouverez des trucs utiles, une liste des matières acceptées et refusées ainsi qu'une foire aux questions.

 

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Source : Andrée-Anne Toussaint, Attaché de presse, Cabinet du maire et du comité exécutif, 514 243-1268; Renseignements : Geneviève Dubé, relationniste, Division des affaires publiques, Service des communications, 514 868-5934

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements sur cet organisme

Communiqués Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.