Stop à la détérioration des conditions de travail, et des services, en santé
!

Dépôt sectoriel de la FSSS

MONTRÉAL, le 1er nov. /CNW Telbec/ - Les négociations sont bel et bien enclenchées pour les 108 000 membres de la FSSS travaillant dans le réseau de la santé et des services sociaux.

Ce vendredi 30 octobre, avec l'ensemble des employé-es de l'État, en Front commun, ils ont déposé les demandes qui touchent le salaire et la retraite.

De plus, la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) a procédé au dépôt de ses demandes sectorielles qui portent sur les privatisations, la santé-sécurité, la conciliation travail-famille-études, les titres d'emploi et l'accès aux postes, la qualité de vie au travail, les pénuries de main d'œuvre et les droits syndicaux.

Une équipe de négociation déterminée

Les vice-présidences des quatre catégories de personnel, les porte-paroles ainsi que tous les membres des comités de négociation ont rencontré à Montréal, vendredi matin, le comité patronal de négociation du secteur de la santé et des services sociaux (CPNSSS). Ils ont fait le dépôt formel des demandes du plus grand groupe de travailleuses et de travailleurs du réseau, soit celui de la FSSS.

Au Québec, il y a peu d'établissements qui ne compte des membres de cette Fédération qui représente toutes les catégories de personnel : en soins infirmiers et cardiorespiratoires, dans les services auxiliaires, paratechniques et de métiers, les techniciens et professionnels de l'administration, le personnel de bureau, ainsi que les techniciens et les professionnels.

Des revendications concrètes

Le décret de Jean Charest, en 2005, et la décentralisation de la négociation ont eu des impacts très négatifs sur le climat de travail. Les conditions de travail doivent, par conséquent, s'améliorer au plus vite. Notre réseau est tenu à bout de bras par des travailleuses et des travailleurs dévoués mais...à bout de souffle ! Il est de plus en plus difficile d'attirer et de retenir la main-d'œuvre, et ce, dans presque tous les titres d'emploi.

Les problèmes sont criants. Les employé-es sont aux prises avec des surcharges de travail inacceptables, des horaires difficiles à concilier avec une vie familiale et personnelle "normale", des conditions en santé-sécurité qui se détériorent : la détresse psychologique, les maux de dos, les burn-out sont une véritable plaie.

Les privatisations sous diverses formes grugent lentement le joyau collectif qu'est le réseau public : transfert des lits des institutions publiques vers les ressources intermédiaires, utilisation fréquente des agences de personnel et de la main-d'œuvre indépendante, recours aux PPP pour les hôpitaux universitaires et pour le premier CHSLD privé au Québec.

Également, la FSSS compte bien, lors de cette négociation, retrouver des droits syndicaux essentiels pour continuer à s'outiller adéquatement contre l'arbitraire et la détérioration des conditions de travail.

La Fédération de la santé et des services sociaux-CSN est l'organisation syndicale la plus représentative dans la santé et les services sociaux au Québec. Elle est affiliée à la Confédération des syndicats nationaux qui compte plus de 300 000 membres dans 2100 syndicats.

SOURCE Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN)

Renseignements : Renseignements: Sylvie Joly, conseillère syndicale, (514) 605-0766; Source: FSSS-CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.