Mythes américains revisités: Barack Obama n'a pas fondamentalement changé la
perception qu'ont les Canadiens des États-Unis

TORONTO, le 2 nov. /CNW/ - À l'occasion du premier anniversaire de l'élection de Barack Obama, un sondage réalisé pour l'Institut Historica-Dominion a révélé que le nouveau président n'a pas fondamentalement changé la perception qu'ont les Canadiens des États-Unis.

Le sondage réalisé par Innovative Research Group révèle que malgré une cote de popularité dramatiquement plus élevée pour le président Obama que pour son prédécesseur George W. Bush, les Canadiens ne sont que marginalement plus favorables envers les États-Unis. C'est ce qui ressort lorsqu'on compare les résultats avec ceux d'un sondage semblable réalisé il y a quatre ans.

"Ce qui est frappant dans les résultats de ce sondage est la nette division entre l'homme et l'état. Les Canadiens aiment et respectent Barack Obama mais conserve un certain scepticisme, même une méfiance, à l'égard des États-Unis," relate Andrew Cohen, président de l'Institut Historica-Dominion.

Lorsqu'on demande aux Canadiens s'ils se sentent "comme à la maison" lorsqu'ils visitent les États-Unis, 48 pour cent répondent par l'affirmative (16 % fortement en accord, 32 % plutôt en accord). Il y a quatre ans, 44 pour cent ont répondu par l'affirmative (16 % fortement en accord, 28 % plutôt en accord).

En 2009, les Canadiens sont d'avis partagés à savoir si les États-Unis "agissent pour le bien dans le monde". 44 pour cent répondent par l'affirmative (11 % fortement en accord, 32 % plutôt en accord), 46 pour cent répondent par la négative (15 % fortement en désaccord, 31 % plutôt en désaccord). Au Québec, moins d'un tiers considère que les États-Unis constituent une force pour le bien.

"Il semble vraiment y avoir un courant d'anti-américanisme tenace au Canada," rapporte M. Cohen. "Presque la moitié d'entre nous ne se sentent pas comme chez nous là-bas, d'autant plus surprenant puisque les deux peuples partagent une expérience commune à bien des égards. Près de la moitié d'entre nous ne croit pas que les États-Unis d'Amérique soient une force pour le bien dans le monde, même sous le président Obama."

Reste qu'une écrasante majorité des Canadiens débordent de sympathie pour Obama. 86 pour cent lui portent un regard favorable (48 % très favorable, 40 % assez favorable) par contraste à 21 pour cent pour Bush en 2005. Par contre, seulement 42 pour cent se disent d'accord avec la décision d'accorder le prix Nobel de la paix à Obama, décerné en octobre. 46 pour cent des Canadiens sont en désaccord avec cette décision.

Le 1er septembre, l'Institut du Dominion et la Fondation Historica du Canada ont fusionné afin de créer le plus grand organisme voué à l'histoire et la citoyenneté du Canada: l'Institut Historica-Dominion.

Pour connaître les détails du sondage, consultez www.historica-dominion.ca.

SOURCE Historica Canada

Renseignements : Renseignements: Pour les questions provenant des médias: Andrew Cohen, Président, (613) 875-2576, (416) 506-1867, acohen@historica-dominion.ca

Profil de l'entreprise

Historica Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.