L'Industrielle Alliance déclare ses résultats pour le deuxième trimestre

Une solide performance qui repose sur des facteurs opérationnels fondamentaux

Faits saillants du deuxième trimestre de 2017

  • BPA divulgué et BPA tiré des activités de base1 de 1,19 $ p/r à une indication de 1,15 $ à 1,25 $
  • Amélioration des résultats liés aux titulaires de polices (-0,02 $ BPA p/r à -0,12 $ BPA au T1)
  • Drain sur les nouvelles affaires de 3 % (+0,02 $ BPA)
  • Primes et dépôts de 2,4 milliards de dollars (+26 % sur douze mois)
  • Ratio de solvabilité de 220 % (206 % après l'acquisition de HollisWealth)
  • Valeur comptable par action de 42,26 $ (+12 % sur douze mois)

QUÉBEC, le 3 août 2017 /CNW Telbec/ - Pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2017, l'Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. (TSX: IAG) déclare un résultat net attribué aux actionnaires ordinaires de 127,5 millions de dollars, un résultat par action ordinaire (BPA) dilué de 1,19 $ et un rendement des capitaux propres aux actionnaires ordinaires de 12,9 % pour les douze derniers mois. Le BPA tiré des activités de base1, à 1,19 $, se situe près du milieu de la fourchette donnée par la direction aux marchés financiers (1,15 $ à 1,25 $).

« Nos ventes continuent de progresser, avec une augmentation des primes et dépôts de 26 % au deuxième trimestre, a commenté Yvon Charest, président et chef de la direction de iA Groupe financier. La gestion de patrimoine, un secteur clé de croissance pour nous, a continué sur sa belle lancée, et HollisWealth sera un excellent ajout à nos activités. Nous sommes également heureux de constater une forte croissance dans nos secteurs destinés aux groupes et aux entreprises, ce qui correspond à notre objectif de voir ces secteurs devenir des contributeurs plus significatifs pour iA Groupe financier. »

« Dans l'ensemble, notre deuxième trimestre est conforme aux attentes de la direction et aux indications données aux marchés financiers, a ajouté René Chabot, vice-président exécutif, chef des finances et actuaire en chef. En plus d'une amélioration importante des résultats liés aux titulaires de polices au cours de la période, j'aimerais souligner la croissance de 12 % du bénéfice anticipé sur l'en-vigueur et l'amélioration du drain sur les nouvelles affaires, deux éléments qui témoignent d'une solide performance qui repose sur nos facteurs opérationnels fondamentaux. »


Faits saillants sur les résultats


Deuxième trimestre

Cumulatif au 30 juin

2017

2016

Variation

2017

2016

Variation

Résultat net attribué aux actionnaires (en millions)

131,7 $

143,6 $

(8 %)

246,1 $

246,0 $

--

Moins : dividendes sur actions privilégiées (en millions)

4,2 $

4,1 $

2 %

8,3 $

8,2 $

1 %

Résultat net attribué aux actionnaires ordinaires (en millions)

127,5 $

139,5 $

(9 %)

237,8 $

237,8 $

--

Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires (en millions)

107,2

103,0

4 %

107,2

102,9

4 %

Résultat par action ordinaire (dilué)

1,19 $

1,35 $

(12 %)

2,22 $

2,31 $

(4 %)

Résultat par action ordinaire (dilué) tiré des activités de base1

1,19 $

1,21 $

(2 %)

2,26 $

2,25 $

--


30 juin 2017

31 mars 2017

31 décembre 2016

30 juin 2016

Rendement des capitaux propres aux actionnaires ordinaires1

12,9 %

13,4 %

13,2 %

9,4 %

Rendement des capitaux propres aux actionnaires ordinaires

tiré des activités de base2

11,8 %

12,0 %

11,9 %

11,9 %

Ratio de solvabilité

220 %

222 %

225 %

199 %

Valeur comptable par action

42,26 $

41,86 $

40,97 $

37,60 $

Actif sous gestion et sous administration

132,2 G$

130,2 G$

126,2 G$

121,9 G$






________________________________________

1 Voir le tableau « Conciliation du BPA divulgué avec celui tiré des activités de base » de ce communiqué.

2 Douze derniers mois

 

FAITS SAILLANTS DU DEUXIÈME TRIMESTRE

Rentabilité - Pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2017, l'Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. déclare un résultat net attribué aux actionnaires ordinaires de 127,5 millions de dollars, comparativement à un résultat de 139,5 millions de dollars pour le même trimestre de 2016, et un résultat par action ordinaire (BPA) dilué de 1,19 $, en comparaison d'un résultat de 1,35 $ pour le même trimestre de 2016. Au cours du deuxième trimestre de 2016, la société avait bénéficié d'importants gains liés aux marchés boursiers ainsi qu'à des résultats favorables du côté des titulaires de polices.

Le rendement des capitaux propres aux actionnaires ordinaires pour les douze derniers mois s'établit à 12,9 % pour le deuxième trimestre de 2017, comparativement à 9,4 % un an plus tôt. La période précédente comportait l'incidence du renforcement des réserves effectué au quatrième trimestre de 2015.

Le résultat par action ordinaire (BPA) dilué tiré des activités de base, à 1,19 $, est conforme à l'indication de 1,15 $ à 1,25 $ donnée aux marchés. Le tableau ci-dessous concilie le résultat par action ordinaire divulgué avec le résultat tiré des activités de base pour le deuxième trimestre et pour les six premiers mois de 2017 et de 2016. Se référer à la section « Renseignements financiers non conformes aux IFRS » pour une explication des ajustements.


Conciliation du BPA divulgué avec celui tiré des activités de base

(Sur base diluée)

Deuxième trimestre

Cumulatif au 30 juin

2017

2016

Variation

2017

2016

Variation

BPA divulgué

1,19 $

1,35 $

( 12 %)

2,22 $

2,31 $

( 4 %)

Ajusté relativement à :








Éléments spécifiques :







Taxe sur primes

--

--

0,04 $

--



Intégration de HollisWealth

0,02 $

--

0,03 $

--



Gain d'impôt sur le revenu

--

(0,03 $)

--

(0,03 $)


Gains et pertes liés aux marchés financiers

(0,02 $)

(0,11 $)

(0,14 $)

--


Gains et pertes liés à l'expérience des titulaires de polices en excédent d'un BPA de 0,04 $

--

--

0,11 $

(0,03 $)

BPA tiré des activités de base

1,19 $

1,21 $

( 2 %)

2,26 $

2,25 $

--

 

Comme présenté à la section « Source of Earnings by Line of Business » du cahier d'information financière de la société, les éléments suivants expliquent les différences entre les attentes de la direction et le bénéfice déclaré pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2017. Tous les chiffres sont après impôts, à moins d'indication contraire.

Le bénéfice anticipé sur l'en-vigueur a progressé de 12 % si on compare au même trimestre l'an dernier, pour s'établir à 157,9 millions de dollars avant impôts, et témoigne d'une croissance dans tous les secteurs d'activité.

Vous trouverez ci-dessous les gains et les pertes d'expérience par secteurs d'activité.

L'Assurance individuelle a inscrit une perte nette de 0,03 $ par action (3,2 millions de dollars), attribuable à des résultats défavorables liés à l'expérience d'abandon (0,03 $ par action) et à l'incidence négative des marchés relativement aux polices d'assurance vie universelle (0,02 $ par action), lesquels ont été partiellement contrebalancés par des gains en provenance principalement des activités américaines (0,02 $ par action).

La Gestion de patrimoine individuel a rapporté un gain net de 0,04 $ par action (3,8 millions de dollars), qui découle du programme de couverture dynamique rattaché aux garanties des fonds distincts (0,04 $ par action) ainsi que de résultats favorables liés à l'expérience de longévité (0,01 $ par action) et à des dépenses moins élevées que prévu (0,01 $ par action), lesquels ont été contrebalancés par les dépenses d'intégration de HollisWealth (0,02 $ par action).

L'Assurance collective a enregistré une perte d'expérience totale de 0,04 $ par action (4,3 millions de dollars), liée principalement à des demandes de règlement plus élevées que prévu en assurance voyage et en assurance décès et mutilations accidentels dans la division des Solutions pour les marchés spéciaux (0,03 $ par action) ainsi qu'à des demandes de règlement supérieures à celles anticipées en assurance invalidité de courte durée dans la division des Régimes d'employés (0,01 $ par action). Les résultats rapportés dans la division des Services aux concessionnaires, y compris ceux liés aux prêts autos, sont conformes aux attentes.

L'Épargne et retraite collectives a pour sa part réalisé un gain de placement de 0,01 $ par action (0,6 million de dollars), lié aux rentes assurées.

Drain - Dans le secteur de l'Assurance individuelle, le drain lié aux nouvelles ventes a atteint 2,5 millions de dollars avant impôts, ou 3 % des ventes, au cours du deuxième trimestre de 2017, en comparaison d'une indication de 6 % donnée pour l'année. La direction estime que le drain moins élevé qu'anticipé, principalement attribuable à une répartition des ventes favorable, représente un gain de 0,02 $ par action.

Revenu sur le capital - Le revenu sur le capital, à 16,3 millions de dollars avant impôts, représente une perte de 0,02 $ par action qui s'explique par des demandes de règlement plus élevées que prévu chez iA Auto et habitation en raison, entre autres, des conditions météorologiques (0,04 $ par action), lesquelles ont été partiellement contrebalancées par des gains sur investissements plus élevés qu'anticipé (0,02 $ par action).

Impôts sur le revenu - La société a réalisé un gain net de 0,01 $ par action, lié à l'écart entre le montant d'impôt provisionné pour l'année 2016 et celui dans la déclaration d'impôt pour 2016. Le taux d'impôt effectif s'établit à 20 %, ce qui est conforme à l'indication de 20 % à 22 % donnée par la société.

Croissance des affaires - Les primes et dépôts totalisent 2,4 milliards de dollars (+26 %) pour le deuxième trimestre de 2017, ce qui rend compte d'une progression sur douze mois des entrées de fonds du côté des fonds communs de placement. L'actif sous gestion et sous administration, à 132,2 milliards de dollars, a enregistré une hausse de près de 2 % au cours du trimestre, attribuable principalement à une forte contribution des distributeurs affiliés dans les secteurs aux particuliers. Sur une période de douze mois, l'actif total a progressé de 8 %.

Dans le secteur de l'Assurance individuelle, qui comprend les activités canadiennes et américaines, les ventes ont totalisé 74,8 millions de dollars (+3 %). Les ventes totales au Canada ont atteint 48,0 millions de dollars (dont 5,1 millions de dollars en assurance invalidité à primes ajustables), alors que celles aux États-Unis se sont élevées à 26,8 millions de dollars.

Le secteur de la Gestion de patrimoine individuel a connu un quatrième trimestre consécutif de ventes nettes de fonds positives, attribuable à une progression des ventes du côté des fonds communs de placement. Les ventes brutes de fonds communs de placement ont progressé de 77 % au deuxième trimestre, pour atteindre 560,1 millions de dollars, et les ventes nettes ont totalisé 76,9 millions de dollars, comparativement à des sorties nettes de fonds de 121,3 millions de dollars à la même période l'an dernier.

Les ventes brutes de fonds distincts se sont élevées à 453,8 millions de dollars au deuxième trimestre (+29 %), alors que les ventes nettes ont de leur côté plus que doublé, passant de 53,4 millions de dollars en 2016 à 130,0 millions de dollars en 2017. La société continue d'occuper le premier rang au Canada en termes de ventes nettes de fonds distincts et le troisième en termes d'actif.

Le secteur de l'Assurance collective a inscrit des ventes totales de 250,6 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 15 % sur douze mois. La division des Régimes d'employés a connu un troisième trimestre consécutif de forte progression et réalisé des ventes de 28,9 millions de dollars (+69 %). La division des Solutions pour les marchés spéciaux a rapporté des ventes de 43,5 millions de dollars (+7 %). La division des Services aux concessionnaires a enregistré des ventes de 106,4 millions de dollars en assurance crédit (+5 %) et de 71,8 millions de dollars (+24 %) en assurance biens et risques divers.  Les prêts automobiles émis au deuxième trimestre ont atteint 65,6 millions de dollars (-43 %). Ce résultat rend compte d'une récente décision de la société de se retirer du marché des prêts préférentiels pour se concentrer davantage sur le marché des prêts non préférentiels, où la compétition est moins forte et où les perspectives de profit sont meilleures. Sur douze mois, les prêts automobiles non préférentiels émis ont connu une croissance de 40 %.

Dans le secteur de l'Épargne et retraite collectives, les ventes ont totalisé 426,0 millions de dollars au deuxième trimestre (+31 %),  portées par une croissance continue du côté des produits d'accumulation. 

Chez iA Auto et habitation, les primes souscrites au cours du deuxième trimestre ont progressé de 12 %, pour atteindre 102,7 millions de dollars. Cette progression continue de découler de nouvelles initiatives d'affaires.

Capital - Au 30 juin 2017, le ratio de solvabilité s'établissait à 220 %, comparativement à 222 % à la fin du trimestre précédent. Cette diminution est principalement liée à l'environnement macroéconomique. On estime que la clôture de l'acquisition de HollisWealth, prévue pour le troisième trimestre de 2017, devrait avoir une incidence à la baisse sur le ratio de solvabilité de 14 points de pourcentage.

Dividende - Le conseil d'administration a approuvé un dividende à 35 cents par action ordinaire en circulation de la société. Ce dividende sera payable le 15 septembre 2017 à tous les actionnaires inscrits le 25 août 2017.

Réinvestissement des dividendes et achat d'actions - Les actionnaires inscrits qui souhaitent adhérer au régime de réinvestissement des dividendes et d'achat d'actions de la société pour réinvestir le prochain dividende qui sera versé le 15 septembre 2017 doivent s'assurer que le formulaire dûment rempli parvient à Computershare au plus tard à 16 h le 18 août 2017. Pour savoir comment vous inscrire, visitez le site Web de la société à l'adresse www.ia.ca sous l'onglet À propos, à la section Relations avec les investisseurs/Dividendes. Il est à noter que les actions ordinaires émises en vertu du régime de réinvestissement des dividendes et d'achat d'actions de la société seront achetées sur le marché secondaire et qu'aucun escompte ne s'appliquera.

Protection macroéconomique - La société conserve une importante protection contre d'éventuelles baisses des marchés boursiers et des taux d'intérêt à long terme. Au 30 juin 2017 :

  • La société est en mesure d'absorber une baisse de 25 % de l'indice S&P/TSX avant d'avoir à renforcer ses provisions mathématiques pour les engagements envers les titulaires de polices;
  • La société est en mesure d'absorber une baisse de 49 % de l'indice S&P/TSX avant de voir son ratio de solvabilité chuter en deçà de 175 % et une baisse de 62 % avant de voir son ratio de solvabilité chuter en deçà de 150 %;
  • L'incidence sur le bénéfice net attribué aux actionnaires ordinaires pour un exercice complet découlant d'un repli soudain de 10 % des marchés boursiers serait de 29 millions de dollars;
  • L'incidence sur le bénéfice net attribué aux actionnaires ordinaires d'une baisse de 10 points centésimaux du taux de réinvestissement initial (IRR) serait de 23 millions de dollars; l'incidence d'une baisse similaire sur le taux de réinvestissement ultime (URR) serait de 65 millions de dollars. Comme divulgué en fin d'année 2016, l'IRR et l'URR sont actuellement bien protégés dans les réserves actuarielles, ce qui contribuerait à absorber d'éventuels mouvements dans ces taux.

Indications aux marchés pour 2017

  • Bénéfice par action ordinaire : fourchette cible de 4,65 $ à 5,05 $ (4,20 $ à 4,60 $ en 2016);
  • Rendement des capitaux propres aux actionnaires ordinaires : fourchette cible de 11,0 % à 12,5 %;
  • Ratio de solvabilité : fourchette cible de 175 % à 200 %;
  • Ratio de distribution du dividende : fourchette entre 25 % et 35 %, la cible étant le point médian;
  • Taux d'impôt effectif : fourchette cible entre 20 % à 22 % (18 % à 20 % en 2016);
  • Drain lié aux nouvelles ventes : cible annuelle de 6 % des ventes dans le secteur de l'Assurance individuelle avec une fourchette trimestrielle entre 0 % et 15 % (15 % ±5 % en 2016).

Les indications pour le rendement des capitaux propres et le bénéfice par action ordinaire excluent tout renforcement potentiel des réserves en 2017.

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

Renseignements financiers non conformes aux IFRS
iA Groupe financier publie ses résultats et ses états financiers conformément aux Normes internationales d'information financière (IFRS). Toutefois, la société publie également certaines mesures qui ne sont pas conformes aux IFRS (non conformes aux FRS). Une mesure est considérée comme non conforme aux IFRS aux fins de la législation canadienne sur les valeurs mobilières lorsqu'elle est présentée autrement que selon les principes comptables généralement reconnus utilisés pour les états financiers audités de la société. Les mesures financières non conformes aux IFRS sont souvent accompagnées des mesures financières conformes aux IFRS et comparées avec ces dernières afin d'en établir la concordance. Pour certaines mesures financières non conformes aux IFRS, il n'existe toutefois aucune mesure directement comparable selon les IFRS. La société est d'avis que les mesures non conformes aux IFRS fournissent des renseignements additionnels pour mieux comprendre ses résultats financiers et effectuer une meilleure analyse de son potentiel de croissance et de bénéfice, et qu'elles facilitent la comparaison des résultats trimestriels et annuels de ses activités courantes. Comme les mesures non conformes aux IFRS n'ont pas de définitions ou de significations normalisées, il est possible qu'elles diffèrent des mesures financières non conformes aux IFRS utilisées par d'autres sociétés et elles ne doivent pas être considérées comme une alternative aux mesures de performance financière déterminées conformément aux IFRS. La société incite fortement les investisseurs à consulter l'intégralité de ses états financiers et de ses autres rapports déposés auprès d'organismes publics, et à ne pas se fier à une mesure financière unique, quelle qu'elle soit.

Les mesures financières non conformes aux IFRS publiées par la société incluent, sans toutefois s'y limiter : le rendement des capitaux propres aux actionnaires ordinaires, le bénéfice par action ordinaire (BPA) tiré des activités de base, le rendement des capitaux propres aux actionnaires ordinaires tiré des activités de base, les ventes, les ventes nettes, l'actif sous gestion (ASG), l'actif sous administration (ASA), les équivalents de primes, les dépôts, les mesures de provenance du bénéfice (le bénéfice anticipé sur l'en-vigueur, les gains et pertes sur les résultats techniques, le drain lié aux nouvelles ventes, les changements d'hypothèses, les mesures prises par la direction et le revenu sur le capital), le capital, le ratio de solvabilité, les sensibilités aux marchés boursiers et aux taux d'intérêt, les prêts émis, les sommes à recevoir et le taux de perte sur prêts autos moyen.

L'analyse de rentabilité selon la provenance du bénéfice présente les sources de bénéfices selon les IFRS en conformité avec la ligne directrice émise par le Bureau du surintendant des institutions financières et établie en collaboration avec l'Institut canadien des actuaires. Cette analyse a pour but de compléter la divulgation qu'exigent les IFRS et de permettre aux intervenants actuels et à venir de mieux comprendre la situation financière de la société et de se faire une opinion plus éclairée sur la qualité, la volatilité potentielle et la pérennité des bénéfices. Elle fournit une analyse de l'écart entre le revenu réel et le revenu qui aurait été déclaré si toutes les hypothèses faites au début de la période de déclaration s'étaient concrétisées pendant la période. Cette divulgation présente les mesures suivantes : le bénéfice anticipé sur l'en‑vigueur (qui représente la fraction du revenu net consolidé découlant des polices en vigueur au début de la période de déclaration qui devait être réalisée en fonction de la concrétisation des hypothèses de meilleure estimation); les gains et pertes sur les résultats techniques (qui représentent les gains et pertes attribuables à la différence entre les résultats réels au cours de la période de déclaration et les hypothèses de meilleure estimation faites en début de cette même période); le drain lié aux nouvelles ventes (qui représente l'effet au point de vente sur le revenu net découlant de la souscription de nouvelles polices au cours de la période); les changements d'hypothèses, les mesures prises par la direction et le revenu sur le capital (qui représente le revenu net gagné à l'égard de l'excédent de la société).

Les ventes sont des mesures non conformes aux IFRS et permettent de mesurer la capacité de la société à générer de nouvelles affaires. Elles sont définies comme étant les entrées de fonds des nouvelles affaires souscrites au cours de la période. Les primes nettes, qui font partie des produits présentés aux états financiers, incluent à la fois les entrées de fonds provenant des nouvelles affaires souscrites et celles des contrats en vigueur. L'actif sous gestion et sous administration est une mesure non conforme aux IFRS permettant de mesurer la capacité de la société à générer des honoraires, en particulier en ce qui touche les fonds de placement et les fonds sous administration. Une analyse détaillée des produits par secteurs est présentée à la section « Résultats selon les états financiers consolidés intermédiaires résumés non audités de la société pour les périodes de trois et de six mois terminées les 30 juin 2017 et 2016 » du rapport de gestion.

Le bénéfice par action ordinaire dilué tiré des activités de base est une mesure non conforme aux IFRS qui permet de mieux comprendre la capacité de la société à générer des bénéfices renouvelables. L'estimation faite par la direction du bénéfice par action ordinaire tiré des activités de base exclut : 1) certains éléments, y compris, sans toutefois s'y limiter, les changements d'hypothèses en fin d'année et les gains et pertes d'impôt sur le revenu; 2) les gains et pertes découlant des marchés et qui sont liés aux polices d'assurance vie universelle, aux fonds de placement (ratio de frais de gestion) et au programme de couverture dynamique rattaché aux garanties des fonds distincts; 3) les gains et pertes qui excèdent 0,04 $ par action, sur base trimestrielle, pour le drain sur les nouvelles affaires en assurance individuelle, pour les résultats techniques par unité d'exploitation (Assurance individuelle, Gestion de patrimoine individuel, Assurance collective, Épargne et retraite collectives et iA Auto et habitation) et pour les revenus d'investissements sur le capital.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué peut contenir des énoncés qui font référence aux stratégies de iA Groupe financier ou des énoncés de nature prévisionnelle, qui dépendent d'événements ou de conditions futurs ou y font référence, ou qui comprennent des mots tels que « pourrait » et « devrait », ou des verbes comme « supposer », « s'attendre à », « prévoir », « entendre », « planifier », « croire », « estimer » et « continuer » ou leur forme future (ou leur forme négative), ou encore des mots tels que « objectif » et « but » ou des termes ou des expressions semblables. De tels énoncés constituent des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs comprennent, notamment, les renseignements concernant les résultats d'exploitation futurs possibles ou présumés de la société. Ils ne constituent pas des faits historiques, mais représentent uniquement les attentes, les estimations et les projections de la société à l'égard d'événements futurs.

Bien que iA Groupe financier estime que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs soient raisonnables, ces énoncés comportent des risques et des incertitudes et les lecteurs ne devraient pas s'y fier indûment. Les énoncés prospectifs étant fondés sur des hypothèses ou des facteurs importants, les résultats réels peuvent différer sensiblement des résultats qui y sont exprimés explicitement ou implicitement. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus sont notamment la conjoncture commerciale et économique; la concurrence et le regroupement des sociétés; les changements apportés aux lois et aux règlements, y compris aux lois fiscales; les liquidités de iA Groupe financier, notamment la disponibilité de financement pour respecter les engagements financiers en place aux dates d'échéance prévues lorsqu'il le faut; l'exactitude de l'information reçue de cocontractants et la capacité des cocontractants à respecter leurs engagements; l'exactitude des conventions comptables et des méthodes actuarielles utilisées par iA Groupe financier; les risques d'assurance, soit le taux de mortalité, le taux de morbidité, la longévité et le comportement des titulaires de polices, notamment l'occurrence de catastrophes naturelles ou imputables à l'homme, de pandémies et d'actes terroristes.

Des renseignements supplémentaires sur des facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des prévisions et sur les hypothèses ou les facteurs importants sur lesquels sont fondés les énoncés prospectifs sont présentés à la section « Gestion des risques » du Rapport de gestion 2016 de iA Groupe financier et à la note « Gestion des risques associés aux instruments financiers » afférente aux États financiers consolidés de iA Groupe financier, de même que dans d'autres documents que iA Groupe financier a déposés auprès des autorités en valeurs mobilières du Canada, qui peuvent être consultés à l'adresse www.sedar.com.

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué reflètent les attentes de la société à la date du présent communiqué. iA Groupe financier ne s'engage aucunement à mettre à jour ces énoncés prospectifs ou à publier une révision de ceux-ci afin de tenir compte d'événements ou de circonstances postérieurs à la date du présent communiqué ou afin de tenir compte de la survenance d'événements imprévus, sauf lorsque la loi l'exige.

Documents relatifs aux résultats financiers
Pour un rapport détaillé sur les résultats de la société du deuxième trimestre, les investisseurs sont invités à consulter le Rapport de gestion pour le trimestre terminé le 30 juin 2017, les États financiers et les notes afférentes qui s'y rattachent ainsi que notre trousse d'information supplémentaire, qui sont tous disponibles sur le site Internet de iA Groupe financier à l'adresse www.ia.ca sous l'onglet À propos, à la section Relations avec les investisseurs/Rapports financiers et sur le site de SEDAR, à www.sedar.com.

Conférence téléphonique
La direction tiendra une conférence téléphonique pour présenter les résultats du deuxième trimestre de la société le jeudi 3 août 2017, à 14 h (HAE). Pour écouter la conférence téléphonique, il suffira de composer le 1 888 612-1052 (sans frais). La conférence téléphonique sera également disponible en différé, pendant une semaine, à compter de 16 h 30 le jeudi 3 août 2017. Pour écouter la conférence téléphonique en différé, il suffira de composer le 1 800 558-5253 (sans frais) et d'entrer le code d'accès 21853715. Une webdiffusion de la conférence téléphonique (en mode audio seulement) sera également disponible à partir du site Internet de la société, à l'adresse www.ia.ca.

À propos de iA Groupe financier
Fondé en 1892, iA Groupe financier célèbre cette année son 125e anniversaire. iA Groupe financier offre des produits d'assurance vie et maladie, des fonds communs de placement et des fonds distincts, des régimes d'épargne et de retraite, des valeurs mobilières, de l'assurance auto et habitation, des prêts hypothécaires et des prêts autos ainsi que d'autres produits et services financiers destinés aux particuliers de même qu'aux entreprises et aux groupes. L'entreprise compte parmi les quatre sociétés d'assurance de personnes les plus importantes au Canada et parmi les plus grandes sociétés publiques au pays. Son titre est inscrit à la Bourse de Toronto, sous le symbole IAG.

 

iA Groupe financier est une marque de commerce et un autre nom sous lequel l'Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. exerce ses activités.

Note : Ce communiqué comporte des données qui ne sont pas conformes aux IFRS. Voir la section « Renseignements financiers non conformes aux IFRS » à la fin de ce document pour plus d'information. 

 

SOURCE Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc.

Renseignements : Relations avec les investisseurs : Grace Pollock, Tél. bureau : 418 780-5945, Courriel : grace.pollock@ia.ca; Relations publiques : Pierre Picard, Tél. bureau : 418 684-5000, poste 101660, Courriel : pierre.picard@ia.ca

LIENS CONNEXES
http://www.inalco.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.