Le Mouvement Desjardins déclare des excédents de 378 millions de dollars au
troisième trimestre de 2009

LÉVIS, QC, le 16 nov. /CNW Telbec/ -

    
    Faits saillants financiers

    - Excédents avant ristournes aux membres de 378 millions de dollars au
      troisième trimestre de 2009, par rapport à 149 millions de dollars au
      trimestre correspondant de 2008.
    - Excédents avant ristournes aux membres de 833 millions de dollars après
      les neuf premiers mois de l'année, en hausse de 50,4 % par rapport à la
      même période l'an dernier.
    - Solide bilan avec une capitalisation de 10,7 milliards de dollars et un
      portefeuille de prêts de qualité.
    - Ratio de capitalisation de 1re catégorie toujours parmi les meilleurs
      de l'industrie.
    - Actif de 163,2 milliards de dollars, en hausse de 8,6 %.
    - Bonne croissance des activités de financement avec une hausse de plus
      de 6 %.

    Principales données financières :

    -------------------------------------------------------------------------
                      Pour les trois mois            Pour les neuf mois
                   terminés les 30 septembre     terminés les 30 septembre
                  -----------------------------------------------------------
                                       Varia-                        Varia-
                    2009      2008      tion      2009      2008      tion
    -------------------------------------------------------------------------
    Excédents
     cumulés avant
     ristournes
     aux membres     378 M$    149 M$  153,7 %     833 M$    554 M$   50,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Rendement des
     capitaux
     propres        14,4 %     6,2 %       -      10,9 %     7,8 %       -
    -------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------------------
    Actif          163,2 G$  150,3 G$    8,6 %
    --------------------------------------------
    Capitaux
     propres        10,7 G$    9,7 G$   10,4 %
    --------------------------------------------
    Ratio du
     capital de
     première
     catégorie*  14,94 %   14,15 %       -
    --------------------------------------------
    Croissance
     des prêts
     totaux          6,1 %     8,9 %       -
    --------------------------------------------
    Croissance
     des dépôts
     totaux          5,1 %     7,0 %       -
    --------------------------------------------

    * Le ratio de 2009 est calculé selon les nouvelles règles de Bâle II
        alors que celui de 2008 était évalué selon l'ancien cadre
        réglementaire ou Bâle I.
    

Résultats du troisième trimestre de 2009

Au terme du troisième trimestre se terminant le 30 septembre 2009, le Mouvement des caisses Desjardins, le plus important groupe financier coopératif au Canada, affiche une rentabilité en hausse avec des excédents cumulés avant ristournes aux membres de 378 millions de dollars, par rapport à 149 millions de dollars un an auparavant. Le rendement des capitaux propres atteint 14,4 %, comparativement à 6,2 % un an plus tôt.

La performance financière du troisième trimestre a bénéficié d'une hausse significative des revenus de négociation, en dépit de la baisse des taux d'intérêt qui a exercé une pression sur le revenu net d'intérêt des caisses affectant du même coup leur rentabilité. Le trimestre présente aussi de bons résultats pour les activités d'assurance, particulièrement celles de la filiale d'assurance de personnes, et pour les activités de valeurs mobilières, de même qu'une croissance du volume d'affaires.

Sur le plan des revenus, le revenu total atteint 3 070 millions de dollars au terme du troisième trimestre de 2009, une hausse de 1 060 millions de dollars ou 52,7 % par rapport au même trimestre de l'année dernière.

Le revenu net d'intérêt s'établit à 958 millions de dollars au troisième trimestre de 2009, soit une hausse de 76 millions de dollars ou 8,6 % par rapport au même trimestre de l'année dernière, et ce, en raison notamment de la gestion de l'appariement qui a su anticiper correctement les fluctuations du marché au cours du trimestre. À 1 102 millions de dollars, les primes nettes sont à un niveau stable comparativement à celles du troisième trimestre de 2008.

Les autres revenus se chiffrent à 1 010 millions de dollars comparativement à 17 millions de dollars au trimestre correspondant de 2008. Cette progression significative provient de l'augmentation de 943 millions de dollars des revenus de négociation et de 146 millions de dollars des revenus sur les titres disponibles à la vente résultant de l'amélioration des marchés. Des revenus de négociation, un montant de 726 millions de dollars provient de la filiale d'assurance de personnes et a été contrebalancé par une augmentation de 669 millions de dollars de la dépense des frais de sinistres, prestations, rentes et variations des provisions d'assurance de ce secteur. Soulignons que la hausse des revenus sur les titres disponibles à la vente provient principalement du secteur Particuliers et entreprises.

Desjardins continue de présenter un portefeuille de prêts d'excellente qualité avec un ratio de prêts douteux bruts sur le portefeuille de prêts bruts de 0,46 %. Quant à la dépense de provisions pour pertes sur créances, elle s'élève à 80 millions de dollars pour le troisième trimestre de 2009 par rapport à 65 millions de dollars un an plus tôt.

Les charges liées aux sinistres, prestations, rentes et variations des provisions d'assurance totalisent 1 216 millions de dollars, soit une augmentation de 637 millions de dollars ou 110,0 % par rapport au troisième trimestre de 2008. Soulignons qu'une grande partie de cette hausse s'explique par une augmentation équivalente des revenus de placement de la filiale d'assurance de personnes, tel que mentionné précédemment.

Les frais autres que d'intérêt se chiffrent à 1 220 millions de dollars, une hausse de 75 millions de dollars ou 6,6 % par rapport au trimestre correspondant de 2008. Une grande partie de cette hausse découle de l'augmentation des salaires et des avantages sociaux reliée à l'indexation annuelle des salaires. Les résultats cumulés du troisième trimestre de 2009 incluent également une charge de 37 millions de dollars au titre d'indemnités de départ, d'honoraires professionnels, de dépréciation d'actifs et autres, qui est présentée au poste frais de restructuration.

Approvisionnement en fonds et en capital

Au cours du troisième trimestre de 2009, le Mouvement Desjardins a procédé à une émission de 500 millions de dollars de billets de dépôt à moyen terme échéant en 2011 et 2012 par l'entremise de la Caisse centrale Desjardins (CCD). Cette émission de billets est la première à être effectuée par CCD aux termes d'un prospectus simplifié préalable de base, daté du 14 mars 2008, qui permet l'émission de billets d'une valeur maximale de cinq milliards de dollars.

Résultats des neuf premiers mois de 2009

Le Mouvement des caisses Desjardins déclare des excédents cumulés avant ristournes aux membres de 833 millions de dollars pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2009 comparativement à 554 millions de dollars à la période correspondante de 2008, ce qui représente une hausse de 50,4 %. Le rendement des capitaux propres s'établit à 10,9 % par rapport à 7,8 % un an auparavant.

La rentabilité des neuf premiers mois de 2009 a bénéficié de l'amélioration des conditions de marchés, créant un effet positif sur les revenus de négociation et les revenus sur les titres disponibles à la vente ainsi qu'une dévaluation moindre du portefeuille de billets restructurés de PCAA, que celle enregistrée à la période équivalente de 2008. En effet, un montant de 68 millions de dollars a été comptabilisé au cours des neuf premiers mois de 2009 à titre de variation à la baisse de la juste valeur de l'ensemble des portefeuilles de billets restructurés de PCAA et de radiation d'un titre de PCAA exclu du moratoire de l'Entente de Montréal, alors qu'une dévaluation de 292 millions de dollars avait été comptabilisée à la période correspondante de 2008. Soulignons également une performance financière à la hausse dans le domaine des assurances ainsi que dans les activités de valeurs mobilières. Pour sa part, le réseau des caisses, présente un recul de 33,9 % de ses excédents, lesquels sont passés de 570 millions de dollars pour les neuf premiers mois de 2008, à 377 millions de dollars à la même période de 2009, et ce, principalement à cause de la baisse des taux d'intérêt qui a eu une incidence négative sur le revenu net d'intérêt.

"Le Mouvement Desjardins connaît une solide progression de ses affaires et ce, dans tous ses principaux secteurs d'activité, a déclaré la présidente et chef de la direction, Mme Monique F. Leroux. Nous commençons à récolter les fruits des importants efforts déployés au cours de la dernière année puisque Desjardins affiche des résultats financiers en hausse et un des plus hauts taux de capitalisation de l'industrie au pays. Mais nous devons continuer à gérer notre groupe financier coopératif de façon prudente dans un contexte économique encore incertain, tout en poursuivant activement nos efforts en vue d'augmenter notre productivité et de maintenir toujours aussi élevée notre capitalisation."

Le Mouvement Desjardins procède, trimestriellement, à une estimation la plus juste possible du montant qui sera comptabilisé en vue du versement des ristournes aux membres des caisses au terme de l'année financière, estimation basée sur les perspectives d'excédents du réseau des caisses. Ainsi, pour les neuf premiers mois de 2009, la provision pour ristournes aux membres comptabilisée est de 239 millions de dollars contre 304 millions il y a un an. Soulignons que la provision de 2009 inclut un ajustement à la hausse de 29 millions de dollars relativement aux ristournes de 2008.

Desjardins se classe toujours parmi les institutions financières les mieux capitalisées au Canada; son ratio de capital de première catégorie, évalué selon le nouveau cadre réglementaire (Bâle II), s'élève à 14,94 % au 30 septembre 2009, par rapport à 14,15 %, évalué selon l'ancien cadre réglementaire (Bâle I), il y a un an, soit un niveau supérieur à sa cible de capitalisation et l'un des meilleurs de l'industrie. Le ratio de capital total s'établit également à 14,94 %, évalué selon Bâle II, par rapport à 13,45 %, évalué selon Bâle I, au 30 septembre 2008.

Le revenu total du Mouvement se chiffre 8 087 millions de dollars au terme des neuf premiers mois de 2009, une augmentation de 1 443 millions de dollars ou 21,7 % par rapport à la même période il y a un an.

Le revenu net d'intérêt, pour sa part, s'établit à 2 581 millions de dollars, une progression de 43 millions de dollars, ou 1,7 %, comparativement à la période correspondante de 2008. Les primes nettes se sont accrues de 61 millions de dollars, ou 2,0 %, grâce à une bonne croissance des primes d'assurance, particulièrement en assurance de personnes. Les autres revenus ont crû de 1 339 millions de dollars en raison de l'augmentation de 1 167 millions de dollars des revenus de négociation et de 289 millions de dollars des revenus sur les titres disponibles à la vente résultant de l'amélioration des marchés. Des revenus de négociation, un montant de 868 millions de dollars provient de la filiale d'assurance de personnes et a été contrebalancé par une augmentation de 795 millions de dollars de la dépense des frais de sinistres, prestations, rentes et variations des provisions d'assurance de ce secteur. Les autres revenus ont bénéficié d'une dévaluation moindre de 224 millions de dollars du portefeuille des billets restructurés de PCAA, que celle enregistrée à la période équivalente de 2008. Ce poste a aussi profité de la hausse de 23 millions de dollars, ou 7,6 % des revenus de commissions sur prêts et cartes de crédit. Pour ce qui est des revenus provenant des services de courtage, de fonds de placement et de fiducie, ils ont diminué de 66 millions de dollars, ou 13,7 %, en raison principalement de la volatilité des marchés.

Desjardins continue de présenter une excellente qualité de son portefeuille de prêts et ce, bien que la dépense de provisions pour pertes sur créances ait augmenté pour totaliser 185 millions de dollars par rapport à 155 millions de dollars un an auparavant.

La charge liée aux sinistres, prestations, rentes et variations des provisions d'assurance atteint 2 985 millions de dollars au terme des neuf premiers mois de 2009, soit une hausse de 806 millions de dollars, ou 37,0 %, par rapport à un an plus tôt. Rappelons qu'une bonne partie de cette hausse s'explique par une augmentation équivalente des revenus de placement de la filiale d'assurance de personnes, tel qu'expliqué précédemment.

Les frais autres que d'intérêt s'élèvent, quant à eux, à 3 716 millions de dollars, une hausse de 173 millions de dollars, ou 4,9 %, par rapport aux neuf premiers mois de 2008. Plus de 46 % de cette hausse découle de l'augmentation des salaires et des avantages sociaux en raison, notamment, de l'indexation annuelle des salaires. Soulignons qu'une charge de 65 millions de dollars au titre d'indemnités de départ, d'honoraires professionnels, de dépréciation d'actifs et autres est comprise dans les résultats cumulés des neuf premiers mois de 2009. Rappelons également que les frais autres que d'intérêt de l'année dernière incluaient une radiation de frais reportés de 25 millions de dollars liés à des développements technologiques.

Le ratio de productivité est établi en faisant le rapport entre les frais autres que d'intérêt et le revenu total du Mouvement Desjardins, déduction faite des frais de sinistres et prestations d'assurance. Ce ratio s'établit à 72,8 % au terme des neuf premiers mois de 2009, une amélioration par rapport au ratio de 79,4 % à la même période en 2008. Rappelons que diverses initiatives ont été entreprises en vue d'améliorer la productivité, dont la mise en place de la nouvelle structure organisationnelle du Mouvement Desjardins, annoncée en mai dernier.

L'actif global du Mouvement des caisses Desjardins s'établit à 163,2 milliards de dollars au 30 septembre 2009, comparativement à 150,3 milliards de dollars il y a un an, soit une croissance de 12,9 milliards de dollars ou de 8,6 %.

Résultats par secteur d'activité

Particuliers et entreprises

    
    Ce secteur regroupe principalement le réseau des caisses, la Fédération
    des caisses Desjardins du Québec, la Caisse centrale Desjardins, le Fonds
    de sécurité Desjardins, Capital Desjardins inc., la Fiducie Desjardins
    ainsi que la Fédération et les caisses ontariennes. Rappelons que depuis
    le premier trimestre de 2009, les sociétés créées spécifiquement pour la
    détention des titres de PCAA rachetés par le Mouvement Desjardins,
    auparavant regroupées dans le secteur Particuliers et entreprises sont
    maintenant présentées dans le secteur "Autres". Les données des
    trimestres antérieurs ont été reclassées, afin de les rendre conformes à
    ce nouveau mode de présentation.
    

Au terme du troisième trimestre de 2009, les excédents avant ristournes aux membres du secteur Particuliers et entreprises s'établissent à 260 millions de dollars, soit une hausse de 63 millions de dollars ou 32,0 % comparativement au troisième trimestre de 2008.

Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2009, les excédents avant ristournes aux membres de ce secteur totalisent 617 millions de dollars, une diminution de 19 millions de dollars, ou 3,0 %, sur ceux de la même période un an plus tôt, en raison notamment des résultats financiers à la baisse du réseau des caisses. On note néanmoins une rentabilité à la hausse au niveau de la Caisse centrale Desjardins.

Le revenu total du secteur Particuliers et entreprises se chiffre à 3 905 millions de dollars au terme des neuf premiers mois, soit une hausse de 122 millions de dollars, ou 3,2 %, par rapport à la période correspondante un an auparavant. Le revenu net d'intérêt s'établit à 2 613 millions de dollars, une augmentation de 25 millions de dollars, ou 1,0 %.

Les autres revenus atteignent 1 292 millions de dollars pour les neuf premiers mois de 2009, une hausse de 97 millions de dollars, ou 8,1 %, par rapport à la période correspondante de 2008. Tel qu'expliqué précédemment, ce poste a été favorisé par l'augmentation de 150 millions de dollars des revenus de négociation et de 84 millions de dollars des revenus sur les titres disponibles à la vente à la suite de l'amélioration des marchés. Ce poste a également bénéficié de la progression de 23 millions de dollars, ou 7,5 %, des revenus liés aux activités de cartes de crédit. Toutefois, la hausse des autres revenus a été amoindrie, entre autres, par la diminution de 29 millions de dollars, ou 11,0 %, des revenus provenant des services de courtage, de fonds de placement et de fiducie.

La dépense de provisions pour pertes sur créances imputée aux résultats des neuf premiers mois de 2009 s'établit à 184 millions de dollars par rapport à 155 millions de dollars à la période correspondante il y a un an.

Les frais autres que d'intérêt totalisent 2 877 millions de dollars, une augmentation de 137 millions de dollars, ou 5,0 %, comparativement aux neuf premiers mois de 2008. Une forte proportion de cette hausse découle de l'augmentation des salaires et des avantages sociaux en raison notamment de l'indexation annuelle des salaires. Rappelons qu'une radiation de frais reportés de 25 millions de dollars liés à des développements technologiques avait été comptabilisée au cours des neuf premiers mois de 2008.

Par ailleurs, le revenu net de la Caisse centrale Desjardins (CCD) s'élève à 33,3 millions de dollars au troisième trimestre de 2009, portant le revenu net cumulatif des neuf premiers mois de 2009 à 116,5 millions de dollars, une progression de 107,7 millions de dollars comparativement à la même période en 2008. Rappelons que les résultats du troisième trimestre de 2008 avaient été affectés par la crise financière qui sévissait sur les marchés financiers mondiaux. Ainsi, la CCD avait dû comptabiliser une baisse de valeur durable de 78,3 millions de dollars sur des obligations adossées à des actifs financiers. N'eut été de cet élément ponctuel, le revenu net serait tout de même en hausse de 46,9 millions de dollars sur celui de l'an dernier. Cette excellente performance est attribuable à tous les secteurs d'activités, notamment au secteur Trésorerie Mouvement qui présente des revenus supérieurs de 122,1 millions de dollars pour les neuf premiers mois de 2009, comparativement à la même période en 2008, en grande partie grâce aux activités de négociation et à la gestion de l'appariement du bilan et des actifs liquides. La contribution de la CCD au secteur Particuliers et entreprises s'élève à 111 millions de dollars, comparativement à 8 millions de dollars en 2008.

Au chapitre des activités de financement, le secteur Particuliers et entreprises a vu l'encours du portefeuille de prêts, net de la provision cumulative pour pertes sur créances, progresser de 7,0 %, ou 7,0 milliards de dollars, sur une base annuelle, pour se fixer à 107,2 milliards de dollars au 30 septembre 2009. Ces excellents résultats s'expliquent par les activités de financement auprès des particuliers, dont les prêts hypothécaires résidentiels et les prêts à la consommation, sur cartes de crédit et autres prêts aux particuliers sont responsables de quelque 83,3 % de l'augmentation totale du portefeuille durant cette période.

Plus particulièrement, l'encours des prêts hypothécaires résidentiels a crû de 6,0 %, ou de 3,4 milliards de dollars, depuis un an, pour totaliser 61,1 milliards de dollars au 30 septembre 2009, alors que celui de ses prêts à la consommation, sur cartes de crédit et autres prêts aux particuliers s'est majoré de 14,0 %, ou de 2,4 milliards de dollars, pour atteindre 19,6 milliards de dollars à la même date. Quant aux prêts aux entreprises et aux gouvernements, ils ont affiché une cadence annuelle de 4,6 %, ou de 1,2 milliard de dollars, pour totaliser 27,3 milliards de dollars au 30 septembre 2009.

Au 30 septembre 2009, l'encours des dépôts du secteur Particuliers et entreprises s'établissait à 106,6 milliards de dollars, en hausse de 5,4 %, ou de 5,4 milliards de dollars, depuis un an. Les dépôts en provenance des particuliers, qui composaient 69,7 % du passif-dépôts à cette date, ont crû de 7,2 %, ou de 5,0 milliards de dollars, durant la même période, pour se chiffrer à 74,3 milliards de dollars au terme du troisième trimestre. Les dépôts des entreprises et des gouvernements, pour leur part, ont augmenté de 5,1 %, ou de 1,1 milliard de dollars, pour s'élever à 23,7 milliards de dollars au 30 septembre 2009. Du côté des autres sources de financement à la disposition du secteur Particuliers et entreprises, qui sont constituées en grande partie de dépôts reliés aux émissions de titres sur les marchés financiers, ils ont décru de 7,6 %, ou de 711 millions de dollars annuellement, pour se fixer à 8,6 milliards de dollars.

Enfin, le redressement de l'activité boursière au Canada s'est poursuivi au cours du troisième trimestre de 2009. Par exemple, l'indice S&P/TSX de la Bourse de Toronto a crû de 9,8 % pendant cette période, même qu'il a fait un bond impressionnant de 50,6 % depuis le creux du 9 mars dernier. Le secteur Particuliers et entreprises est très actif au Québec et en Ontario dans la vente de produits d'épargne dits hors bilan, comme les fonds de placement et le courtage en valeurs mobilières. Il a affiché d'excellents résultats dans ce domaine au 30 septembre 2009. Par exemple, l'actif administré ou sous gestion des fonds de placement et des valeurs mobilières a progressé de 6,5 %, ou de 1,6 milliard de dollars depuis un an, pour atteindre un volume de 26,6 milliards de dollars.

Assurance de personnes

Pour le troisième trimestre de 2009, l'apport de Desjardins Sécurité financière (DSF) aux résultats cumulés du Mouvement des caisses Desjardins s'établit à 65 millions de dollars comparativement à 20 millions de dollars en 2008. Le bénéfice net atteint 67,6 millions de dollars comparativement à 16,4 millions de dollars pour le trimestre équivalent de 2008. Les revenus de primes d'assurance s'élèvent à 682,4 millions de dollars. Quant aux ventes d'assurance, elles totalisent 43,6 millions de dollars par rapport à 31,3 millions de dollars pour la même période en 2008.

Au terme des neuf premiers mois de 2009, DSF enregistre un bénéfice net de 150,9 millions de dollars et présente un rendement de l'avoir de l'actionnaire de 26,3 %, l'un des meilleurs de l'industrie des services financiers. Son apport aux résultats cumulés du Mouvement s'établit à 146,5 millions de dollars comparativement à 109,8 millions de dollars en 2008. Les revenus de primes d'assurance pour cette période s'élèvent à 2 027,3 millions de dollars, en hausse de 2,0 %, tandis que les ventes d'assurance totalisent 159,9 millions de dollars. Les ventes en épargne-retraite sont aussi en augmentation, atteignant 1 260,3 millions de dollars comparativement à 844,8 millions de dollars pour la même période en 2008. Soulignons que DSF continue d'afficher une forte solidité financière et bénéficie d'une excellente capitalisation.

En assurance collective, le volume de primes brutes provenant des groupes et entreprises et celles liées aux régimes offerts par le biais des institutions financières, dont les caisses Desjardins, atteint 1 650,5 millions de dollars, une hausse de 26,6 millions de dollars par rapport au résultat de la période correspondante en 2008. Les ventes totalisent 126,7 millions de dollars.

En assurance individuelle, le volume de primes brutes se chiffre à 376,8 millions de dollars. Les ventes totalisent 33,2 millions de dollars.

Quant aux ventes d'épargne, elles s'élèvent globalement à 1 260,3 millions de dollars. En épargne individuelle, les ventes totalisent 725,4 millions de dollars et représentent un volume trois fois plus élevé qu'en 2008, alors qu'en épargne-retraite collective, les ventes atteignent 309,4 millions de dollars. Les ventes de fonds communs de placement se chiffrent à 225,5 millions de dollars.

Enfin, l'actif sous gestion et sous administration s'établit à 21,9 milliards de dollars.

Assurance de dommages

L'apport de Desjardins Groupe d'assurances générales (DGAG) aux résultats du Mouvement au troisième trimestre de 2009 s'élève à 32 millions de dollars comparativement à 25 millions de dollars pour la période correspondante de 2008.

La sinistralité automobile est comparable à celle du même trimestre l'année dernière. Cependant, toutes les filiales ont connu une hausse de leur sinistralité habitation en raison des mauvaises conditions climatiques au mois de juillet.

Les revenus de primes ont augmenté pour toutes les bannières du groupe. L'augmentation de 3,3 % des primes brutes souscrites de 362,2 millions de dollars au troisième trimestre de 2008 à 374,2 millions de dollars au troisième trimestre de 2009 est principalement le résultat de la croissance en assurance habitation. Quant aux revenus de placement, ils se chiffrent à 26,4 millions de dollars comparativement à 6,6 millions de dollars au troisième trimestre de 2008.

Au terme des neuf premiers mois de 2009, l'apport cumulatif aux résultats du Mouvement s'établit à 67 millions de dollars par rapport à 38 millions de dollars en 2008. Le rendement des capitaux propres de DGAG s'élève à 17,1 % comparativement à 11,7 % à pareille date l'année dernière. Cette performance est principalement causée par une sinistralité favorable en automobile et une amélioration des résultats en assurance habitation. Les conditions climatiques favorables du premier semestre et une diminution de la fréquence des sinistres en automobile au Québec continuent d'avoir des effets positifs sur les ratios de sinistralité.

L'augmentation du rendement s'explique aussi par la hausse des revenus de placement. Ces derniers se sont chiffrés à 68,9 millions de dollars depuis le début de 2009, comparativement à 43,0 millions de dollars pour 2008. Cette année, les taux d'intérêt à la baisse et la diminution des écarts de crédit ont eu pour effet de faire augmenter la valeur des obligations et le remaniement du portefeuille effectué au premier trimestre a permis de matérialiser des gains sur dispositions d'obligations.

Le ratio des frais d'exploitation est en légère augmentation sur l'an dernier, mais se compare toujours avantageusement à l'industrie.

La capitalisation de DGAG dépasse largement les exigences réglementaires puisque les profits de 2009 et la hausse significative de la valeur des placements en actions ont bonifié les capitaux propres.

Valeurs mobilières, gestion d'actifs et capital de risque

    
    Le secteur Valeurs mobilières, gestion d'actifs et capital de risque
    regroupe principalement les activités des filiales Valeurs mobilières
    Desjardins, Desjardins Gestion d'actifs et Desjardins Capital de risque.
    

Ce secteur a enregistré un bénéfice net de 13 millions de dollars au troisième trimestre de 2009 par rapport à une perte nette de 7 millions de dollars au trimestre correspondant de l'an dernier, portant le bénéfice net cumulatif à 23 millions de dollars pour les neuf premiers mois de 2009, comparativement à une perte nette de 10 millions de dollars un an auparavant. Cette performance financière à la hausse a été favorisée par la reprise graduelle des marchés, ce qui a eu une incidence favorable sur les activités de valeurs mobilières et de capital de risque. Soulignons, toutefois, que les activités de gestion d'actifs présentent des résultats financiers en baisse; rappelons qu'en 2008, suite à la crise financière qui sévissait, un programme de désinvestissement des placements sous-jacents aux produits structurés avait été entrepris, et dont les impacts se font pleinement sentir en 2009.

Autres

    
    Le secteur "Autres" inclut depuis le premier trimestre de 2009, les
    résultats des sociétés créées spécifiquement pour la détention des titres
    de PCAA rachetés par le Mouvement Desjardins et qui étaient auparavant
    regroupées dans le secteur Particuliers et entreprises. Rappelons
    également que depuis le deuxième trimestre de 2009, l'ensemble des titres
    de PCAA détenus par le Mouvement a été regroupé dans ce même secteur, à
    la suite de la vente de ces titres dans des entités nouvellement créées.
    

Ce secteur a enregistré un bénéfice net de 8 millions de dollars au troisième trimestre de 2009 par rapport à une perte nette de 86 millions de dollars au même trimestre de l'an dernier, une progression favorisée, entre autres, par une variation positive de la juste valeur du portefeuille de billets restructurés de PCAA.

Les résultats cumulatifs des neuf premiers mois de 2009 montrent une perte nette de 21 millions de dollars, comparativement à une perte nette de 220 millions de dollars un an auparavant. Ces résultats ont été affectés surtout par une variation de la juste valeur du portefeuille de billets restructurés de PCAA et une radiation d'un titre de PCAA exclu du moratoire de l'Entente de Montréal.

De plus, les résultats cumulés du Mouvement incluent différents ajustements de consolidation non reflétés dans les résultats des différents secteurs d'activité dont, notamment, l'ajustement de la charge liée aux avantages sociaux futurs, en hausse de 3 millions de dollars après impôts par rapport à celle des neuf premiers mois de 2008. Ce dernier ajustement découle principalement de l'actualisation de certaines hypothèses actuarielles.

Le Mouvement des caisses Desjardins, fort de sa distinction coopérative, de son réseau de filiales et de son équilibre financier, vise à être la meilleure institution financière, tant sur le plan de la satisfaction des besoins de ses membres et clients que du développement des affaires par son offre de services accessible, efficace et complète. Il a comme mission de contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités. On peut visiter son site Internet à l'adresse : www.desjardins.com.

SOURCE Mouvement Desjardins

Renseignements : Renseignements: (à l'intention des journalistes uniquement): André Chapleau, Directeur principal, Relations de presse, Mouvement des caisses Desjardins, (514) 281-7229, 1-866-866-7000, poste 7229, andre.chapleau@desjardins.com; Raymond Laurin, Premier vice-président, Finances, Trésorerie et chef de la direction financière, Mouvement des caisses Desjardins


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.