Le gouvernement du Canada permet un nouvel accès à des médicaments en cas d'urgence de santé publique

Les Canadiens peuvent bénéficier de médicaments autorisés dans d'autres pays pendant des crises de santé publique

OTTAWA, le 28 juin 2017 /CNW/ - Le gouvernement du Canada s'empresse de mettre en œuvre un nouveau règlement permettant l'importation de médicaments répondant à un urgent besoin au Canada afin d'offrir plus d'options de traitement pour faire face à la crise des opioïdes et à d'autres situations d'urgence.

Aujourd'hui, Santé Canada a publié une première liste des médicaments utilisés pour des besoins urgents en matière de santé publique dont la vente est autorisée aux États‑Unis, dans l'Union européenne ou en Suisse, mais qui ne sont pas encore homologués au Canada. Le Ministère permettra désormais l'importation de ces médicaments par les provinces et les territoires l'ayant avisé d'un urgent besoin en santé publique.

Les médicaments servant à traiter le trouble d'utilisation des opioïdes (dépendance) et la tuberculose ont été ajoutés à la liste initiale après que des responsables de la santé publique aient indiqué la nécessité d'un accès immédiat. Parmi les autres médicaments dont l'importation pourrait être approuvée au moyen du nouveau processus, mentionnons ceux qui servent à traiter des virus pandémiques ou d'autres problèmes urgents touchant la santé publique ou la santé des militaires.

Pour obtenir un médicament au moyen du nouveau processus, les responsables de la santé publique doivent informer Santé Canada du besoin urgent en matière de santé publique et lui fournir des renseignements essentiels sur le médicament et la façon dont il devrait aider à résoudre la crise dans leur province ou territoire. Le nom du médicament ainsi que d'autres renseignements seront ensuite ajoutés à la liste. Les titulaires de licences pourront importer un médicament figurant sur la liste et le vendre en gros aux provinces et aux territoires l'ayant demandé.   

Après un an, le médicament sera retiré de la liste à moins que Santé Canada ait reçu un avis demandant un accès continu au médicament pour répondre à un besoin urgent ou persistant en matière de santé publique. Comme pour tous les médicaments vendus au Canada, le Ministère pourra diffuser un avis de rappel afin de protéger la santé et la sécurité des Canadiens s'il prend connaissance d'un risque.    

Citations

« Le gouvernement est déterminé à faire tout son possible pour renverser la vapeur et résoudre la crise des opioïdes. En autorisant l'importation de médicaments utilisés dans d'autres pays pour traiter la dépendance à une substance, nous offrons plus d'options aux patients et aux professionnels de la santé. Le nouveau règlement mettra également un large éventail de médicaments à la disposition des professionnels de la santé pour les aider à répondre à d'autres besoins urgents en matière de santé publique. »
Jane Philpott
Ministre de la Santé

Liens connexes

Les communiqués de Santé Canada se trouvent sur Internet, à l'adresse suivante : www.canada.ca/fr/sante-canada/nouvelles/salle-medias.html

 

SOURCE Santé Canada

Renseignements : Andrew MacKendrick, Cabinet de Jane Philpott, Ministre de la Santé, 613-957-0200; Relations avec les médias, Santé Canada, 613-957-2983; Renseignements au public, 613-957-2991, 1-866 225-0709


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.