Coupes de 49 millions au CIUSSS MCQ - « Nos patients sont à risque »

ARTHABASKA, QC, le 15 juin 2016 /CNW Telbec/ - À la suite du décès malheureux d'un patient survenu en mai à l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska, la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) a dénoncé avec vigueur aujourd'hui les risques encourus par les patients, conséquence directe des coupes budgétaires et des décisions administratives risquées prises par la direction du CIUSSS MCQ.

« En tout premier lieu, nous aimerions offrir nos sympathies à la famille de l'homme décédé à l'hôpital le mois dernier. Personne ne devrait avoir à terminer sa vie dans de telles circonstances et aucune famille ne devrait avoir à passer à travers ce genre d'épreuve », a affirmé d'entrée de jeu Nadine Lambert, vice-présidente de la FSSS-CSN et infirmière.

Patients à risque
Les coupes budgétaires de 49 millions imposées au CIUSSS MCQ mettent les patients à risque et forcent les travailleuses et les travailleurs à œuvrer dans des circonstances très difficiles. « Depuis environ un an, l'employeur impose le -1, c'est-à-dire que les équipes doivent s'occuper du même nombre de patients, mais avec une personne en moins, explique Nadine Lambert. C'est le cas dans plusieurs départements de l'hôpital, dont les soins intensifs ».

Le tout devient problématique - voire dangereux - lorsque les travailleurs et les travailleuses prennent leur pause ou doivent répondre aux situations d'urgence. Il ne reste tout simplement plus assez de personnel pour répondre adéquatement, dans des délais raisonnables, aux demandes des patients.

La direction au courant
Pourtant, à plus d'une reprise le Syndicat de la santé et des services sociaux Arthabaska-Érable-CSN a rencontré la direction de l'Hôtel-Dieu afin de lui faire part des risques sérieux engendrés par ses décisions administratives. « Nous avons décrit les impacts des coupes sur notre capacité à faire notre travail adéquatement. Nous avons expliqué les effets sur les soins rendus à nos patients et les dangers qu'ils encourent. Malheureusement, rien n'a changé, la direction préférant « gérer les risques ». Avant qu'un autre décès ne survienne, nous exigeons de la direction qu'un nombre adéquat de soignants soit affecté sur le plancher pour assurer à nos patients santé et sécurité », a pour sa part expliqué Annie Moreau, présidente du syndicat.

Malheureusement, la situation du CIUSSS MCQ n'est pas exceptionnelle. Partout au Québec, les pressions budgétaires imposées au réseau par le ministre Gaétan Barrette font en sorte que les ratios patients-soignants sont réduits et font augmenter les risques. « Qu'attend le ministre pour stopper l'hémorragie et réinvestir dans le réseau ? Un décès est un décès de trop », a conclu Nadine Lambert, vice-présidente de la FSSS-CSN.

À propos
La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte près de 130 000 membres dans les secteurs public et privé. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux et dans les services de garde. La FSSS-CSN agit en faveur d'une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.

 

SOURCE Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN)

Renseignements : Claude Audy, vice-président de la région du Cœur du Québec à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) Cell. : 819 609-9267


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.