Réaction de la FECQ et de la FEUQ au rapport sur le CNU : des recommandations pour faire progresser dans la saine gestion des établissements universitaires

MONTRÉAL, le 27 juin 2013 /CNW Telbec/ - Le rapport du chantier présidé par M. Claude Corbo sur la création d'un Conseil national des universités (CNU) est favorablement reçu par la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) qui jugent les recommandations qui y sont indiquées très pertinentes pour améliorer la qualité des programmes ainsi que la gestion dans les universités québécoises : « Nous sommes très satisfaits de constater que le rapport inclut bon nombre des revendications que nous mettons de l'avant depuis des années afin d'améliorer la transparence, la qualité et la saine gestion du réseau universitaire. Nous espérons que le Ministre Duchesne y sera sensible dans l'élaboration finale du Conseil » se sont prononcés Éliane Laberge, présidente de la FECQ et Antoine Genest-Grégoire, président de la FEUQ.

En effet, depuis plusieurs années, les fédérations étudiantes plaident en faveur de la création d'un organisme indépendant ayant un pouvoir de recommandation au ministre, qui aurait pour objectif d'assurer le suivi et l'évaluation du développement des programmes, des campus délocalisés ainsi que la reddition de compte des établissements d'enseignement universitaire québécois. « Le rapport Corbo reprend globalement nos recommandations et les membres de nos fédérations peuvent en être fiers ! Avec ce conseil, la reddition de compte, l'évaluation de la pertinence d'investissements massifs dans le béton ou encore le développement de l'offre de formation se feront désormais en dehors des portes closes et le public comme les étudiants pourront être informés. C'est une grande avancée pour l'ensemble du Québec que la FECQ et la FEUQ ont permise ! » se sont réjouis les présidents des fédérations étudiantes, Mme Laberge et M. Genest-Grégoire.

La FECQ et la FEUQ tiennent d'ailleurs à souligner que l'origine même de ce Conseil des universités réside dans le projet des fédérations étudiantes de doter le Québec d'une Commission d'évaluation des universités du Québec (CÉUQ) qui, au grand plaisir des fédérations étudiantes, auraient eu des mandats similaires à ceux que l'on retrouve recommandés dans le rapport Corbo. « Ce rapport marque une étape importante dans la réalisation de notre revendication de  longue date et il nous semble que le Ministre Duchesne ne peut passer à côté des éléments centraux qui sont à la base du projet depuis le début dans les bureaux de nos fédérations : une reddition de compte transparente, une évaluation constante du développement du réseau et une gestion diligente des deniers publics. À la lecture du rapport, comme au moment de rédiger le projet de la CÉUQ, nous sommes sûrs que ce conseil permettra de faire la lumière sur l'état du réseau universitaire ainsi que de prévenir des dérapages inadmissibles dans la gestion des universités » ont ajouté Éliane Laberge et Antoine Genest-Grégoire.

Représentation étudiante

Bémol important à ajouter au rapport ; la faible représentation étudiante au sein du CNU. Pour les fédérations étudiantes, un seul étudiant présent semble très maigre pour assurer une représentation adéquate de la communauté universitaire. S'inspirant du Comité consultatif sur l'accessibilité financière aux études (CCAFE), la FECQ et la FEUQ proposaient plutôt qu'il y ait trois étudiants universitaires au CNU, et un étudiant collégien observateur. « À ce sujet, nous invitons le Ministre Duchesne à considérer notre proposition. Les étudiants forment le plus large groupe au sein de la communauté universitaire et sont ceux-là mêmes qui reçoivent la formation. La limite d'un seul étudiant nous semble bien contraignante pour ce groupe déjà globalement sous-représenté au sein de nombreux organismes gouvernementaux ayant un lien direct avec l'enseignement universitaire » ont conclu les présidents de la FECQ et de la FEUQ.

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) représentent ensemble plus de 200 000 étudiants au Québec.

SOURCE : FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements :

Mylène Beuchée, coordonnatrice aux relations et aux communications, FECQ, cell. : (514) 554-0576, bureau : (514) 396-3320, courriel : crc@fecq.org, Twitter : @FECQ

Yanick Grégoire, attaché de presse,  FEUQ, cell. : (514) 718-3381, bureau : (514) 396-3380, courriel : attpresse@feuq.qc.ca, Twitter : @FEUQ


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.