Les commissions scolaires dénoncent les compressions en éducation et exigent la négociation d'un nouveau pacte fiscal

QUÉBEC, le 8 déc. 2012 /CNW Telbec/ - Réunis en conseil général à Québec, les présidentes et présidents des commissions scolaires francophones du Québec ont résolu à l'unanimité de demander au gouvernement de revoir à la baisse les compressions budgétaires et exigent la négociation d'un nouveau pacte fiscal.

Considérant que toute modification à la fiscalité scolaire doit faire l'objet de discussions à la Table Québec-Commissions scolaires, contrairement à ce qui s'est fait en 2006 alors que des modifications ont été imposées aux commissions scolaires. La FCSQ exige donc la convocation de cette table dans les meilleurs délais afin de discuter des modifications à la fiscalité scolaire pour la rendre plus équitable pour les contribuables et pour les commissions scolaires afin de pouvoir maintenir des services de qualité pour tous les élèves du Québec, et ce, avant l'application de toute mesure de compression. « Les changements que souhaitent apporter le gouvernement à la fiscalité scolaire nécessitent des modifications à la loi et il ne s'agit donc pas d'un exercice qu'on peut faire à la légère et dans l'improvisation », a déclaré la présidente de la FCSQ, Josée Bouchard.

« Les dernières compressions de 200 M$ dans la péréquation annoncées dans le Budget 2013-2014 sont la goutte qui a fait déborder le vase. Nous sommes rendus à un demi-milliard de compressions en trois ans », a dénoncé Josée Bouchard. « Où s'en va notre société si nous sommes incapables d'offrir à la population un système d'éducation qui lui permet de réaliser toutes ses ambitions », a-t-elle ajouté.

Mme Bouchard rappelle que ces compressions s'appliquent sur la fiscalité scolaire, ce qui les rend particulièrement inéquitables. « L'un des principes fondateurs de notre système public d'éducation est l'équité des services aux élèves, peu importe où ils se trouvent sur le territoire québécois ». La réduction de la subvention de péréquation fait fi de ce principe puisqu'elle ne tient pas compte de la situation financière de chaque commission scolaire. Elle ajoute aussi à l'injustice avec le réseau des écoles privées qui n'est pas touché par cette mesure.

La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe les 60 commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d'un million d'élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l'éducation des adultes. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

SOURCE : FEDERATION DES COMMISSIONS SCOLAIRES DU QUEBEC (FCSQ)

Renseignements :

Source :
Caroline Lemieux
Attachée de presse
Fédération des commissions scolaires du Québec
Tél. : 418 651-3220
Cell. : 418 570-9716
clemieux@fcsq.qc.ca
Twitter : @fcsq

Profil de l'entreprise

FEDERATION DES COMMISSIONS SCOLAIRES DU QUEBEC (FCSQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.