La retraite anticipée des fonctionnaires coûte 2 milliards $ par année au régime de pension de retraite de la fonction publique fédérale

La FCEI demande l'arrêt des versements complémentaires pour la retraite anticipée dans le secteur public, un avantage qui représente 7 000 $ par année

MONTRÉAL, le 18 juin 2013 /CNW/ - Selon un nouveau rapport de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), Il faut mettre fin à la retraite anticipée dans la fonction publique, les employés du gouvernement fédéral qui prennent une retraite anticipée ont le droit de recevoir une « prestation de raccordement » pouvant totaliser jusqu'à 105 000 $. Il s'agit d'un complément de pension versé aux retraités de la fonction publique jusqu'à ce qu'ils atteignent l'âge de 65 ans.

En 2010-2011, plus de 55 000 employés du gouvernement fédéral ont bénéficié d'une prestation de raccordement moyenne annuelle de l'ordre de 7 000 $. L'âge minimum auquel les fonctionnaires fédéraux peuvent partir à la retraite en touchant une pension réduite est fixé à 50 ans. Les employés du gouvernement fédéral qui prennent leur retraite à cet âge ont cependant le droit de percevoir une prestation de raccordement qui peut s'élever jusqu'à 105 000 $. Cet avantage n'existe pas dans le secteur privé.

« Nous savons depuis un certain temps que les régimes de pension du secteur public ne sont pas viables sur le plan financier, mais ce rapport vient à nouveau montrer à quel point ils sont inéquitables à l'égard des contribuables, fait remarquer Mme Martine Hébert, vice-présidente de la FCEI pour le Québec. Quand les travailleurs canadiens prennent leur retraite avant 65 ans, ils subissent une pénalité au titre du RPC/RRQ pour le reste de leur vie. Par contre, je pense que les Canadiens doivent savoir que si un fonctionnaire fédéral prend sa retraite à 57 ans ou à 61 ans par exemple, ce sont tous les contribuables qui assument la différence en lui payant l'équivalent de ce que verserait le régime de pension du Canada. Voilà encore un avantage dont bénéficient les travailleurs du secteur public, mais qui n'est pas accessible à la majorité des contribuables. »

Au Canada, les régimes de pension des fonctionnaires municipaux, sauf en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba, renferment eux aussi des modalités qui garantissent de généreuses prestations de raccordement. Cette dernière coûte particulièrement cher dans les provinces maritimes : 8 000 $ par année.

« Vu la façon dont les règles sont structurées, les fonctionnaires auraient tort de ne pas prendre une retraite anticipée. C'est pourquoi il faut éliminer la prestation de raccordement parce qu'elle représente un avantage disproportionné et un incitatif à la retraite anticipée, affirme l'auteur de ce rapport, Marvin Cruz, analyste de la recherche à la FCEI.

En 2011, le régime de pension de retraite de la fonction publique fédérale a versé environ 2 milliards $ aux fonctionnaires ayant pris une retraite anticipée (avant 65 ans). Cela représente 44 % des prestations de retraite totales payées pour cette année qui totalisent 4,6 milliards $.

Huit employés du secteur public (fédéral, provincial ou municipal) sur dix ayant pris leur retraite entre 2007 et 2011 avaient moins de 65 ans. Les changements que le gouvernement fédéral a apportés récemment pour faire passer à 65 ans l'âge des fonctionnaires recrutés à compter de 2013 est un pas dans la bonne direction. Toutefois, le gouvernement fédéral doit prendre d'autres mesures pour que ses politiques de retraite soient davantage en phase avec celles du secteur privé.

« Il est inquiétant que les syndicats demandent à ce que les Canadiens qui travaillent dur paient des cotisations au RPC/RRQ plus élevées alors qu'ils paient pour que les fonctionnaires récoltent le beurre et l'argent du beurre, conclut Mme Hébert. C'est pourquoi la FCEI a lancé la campagne Ne tombez pas dans le panneau. Les Canadiens ne devraient pas être obligés de verser un sou de plus au RPC/RRQ tant que les gouvernements de tous les niveaux n'ont pas entrepris une réforme en profondeur des régimes de pension de la fonction publique. En ce sens, l'élimination de la prestation de raccordement serait un bon point de départ. »

Rendez-vous à www.fcei.ca pour consulter le rapport Il faut mettre fin à la retraite anticipée des fonctionnaires ainsi qu'un document d'information.

La FCEI encourage les entrepreneurs à signer la pétition en ligne « Ne haussez pas le RPC/RRQ » à www.fcei.ca.

La FCEI est le plus grand groupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions.


SOURCE : Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements :

Pour obtenir de plus amples informations ou organiser une entrevue avec Martine Hébert, veuillez contacter Caroline Emmanuel au 514 861-3234 ou au 514 817-0228 (cellulaire).

Profil de l'entreprise

Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.