Hausse de 8 % en cinq ans du nombre de médecins au Canada

Les femmes sont de plus en plus nombreuses au sein de la main-d'œuvre et, dans l'ensemble, la rémunération versée aux médecins est en hausse

OTTAWA, le 26 nov. /CNW Telbec/ - Une nouvelle étude publiée aujourd'hui par l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) révèle que le nombre de médecins en exercice au Canada a augmenté à un rythme plus rapide que celui de la population au cours des cinq dernières années. Intitulée Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2008, l'étude révèle que de 2004 à 2008, le nombre de médecins actifs au Canada est passé de 60 612 à 65 440, ce qui représente une augmentation de 8,0 % à l'échelle nationale. Par comparaison, la population canadienne a connu une croissance de 4,3 % au cours de la même période.

"De 1989 à 2004, le ratio de médecins par habitant est demeuré relativement stable au Canada. Mais depuis quelques années, le pays connaît une augmentation soutenue du nombre de médecins en exercice", explique Geoff Ballinger, gestionnaire des Ressources humaines de la santé à l'ICIS. "Nous assistons en outre à une hausse du nombre d'inscriptions dans les écoles de médecine canadiennes, ce qui porte à croire que le nombre de médecins peut continuer d'augmenter au cours des prochaines années."

L'étude publiée par l'ICIS montre qu'au Canada, le ratio de médecins par 100 000 habitants est passé de 189 en 2004 à 195 en 2008, bien que les ratios et les taux de croissance varient selon la province ou le territoire et la région sanitaire. Dans l'ensemble, le nombre de nouveaux étudiants en médecine à l'échelle pancanadienne est passé de 8 236 à 9 640 entre 2004 et 2007.

Les médecins vieillissent, mais ils prennent leur retraite plus tard que d'autres professionnels de la santé

Étant donné la durée de la formation requise pour exercer, les médecins intègrent généralement la main-d'œuvre plus tard et ont tendance à prendre leur retraite à un âge plus avancé comparativement à d'autres professionnels de la santé. De 1978 à 2008, l'âge moyen des omnipraticiens au Canada a augmenté de 5,6 ans pour atteindre 49,0 ans, et celui des spécialistes, de 3,4 ans pour atteindre 50,6 ans.

"La main-d'œuvre chez les médecins au Canada vieillit, mais les données indiquent que les tendances en matière de retraite chez les médecins sont très différentes de celles chez d'autres professionnels", explique Yvonne Rosehart, chef de section des Ressources humaines de la santé à l'ICIS. "Bon nombre de médecins âgés continuent de travailler. En fait, la majorité des médecins âgés de 70 à 79 ans en 2004 exerçaient toujours en 2008, une tendance que l'on n'observe pas chez d'autres professionnels de la santé, comme les infirmières."

L'étude de l'ICIS révèle que de nombreux médecins âgés de plus de 65 ans en 2004 n'avaient toujours pas pris leur retraite en 2008. En effet, plus des deux tiers (69,2 %) des médecins âgés de 70 à 74 ans en 2004 et un peu plus de trois médecins sur cinq (63,0 %) âgés de 75 à 79 ans exerçaient toujours en 2008.

Les femmes toujours plus nombreuses à intégrer la main-d'œuvre chez les médecins

Les femmes représentent une part de plus en plus importante de la main-d'œuvre chez les médecins au Canada. De 2004 à 2008, le nombre de médecins de sexe masculin a augmenté de 3,8 %, tandis que le nombre de médecins de sexe féminin a connu une hausse de 16,3 %. L'année dernière au Canada, près de deux omnipraticiens sur cinq (39,6 %) et près d'un tiers (29,4 %) des médecins spécialistes étaient des femmes.

On s'attend à ce que la féminisation de la main-d'œuvre chez les médecins se poursuive. En 2008 au Canada, plus de la moitié (52,1 %) des nouveaux omnipraticiens et près d'un nouveau médecin spécialiste sur deux (45,1 %) étaient des femmes.

Les médecins formés au Canada moins susceptibles de migrer d'une province à l'autre

Chaque année depuis 1978, environ 1 % des médecins migrent vers une autre province ou un autre territoire; toutefois, les tendances en matière de migration diffèrent selon que les médecins sont formés au Canada ou à l'étranger. L'étude de l'ICIS révèle qu'après 10 ans, près des deux tiers (66,2 %) des médecins formés au Canada travaillaient toujours dans la province ou le territoire où ils avaient commencé à exercer, contre un peu plus d'un tiers (33,5 %) des médecins formés à l'étranger.

De 1998 à 2008, l'Alberta et la Colombie-Britannique ont enregistré chaque année un gain net de médecins en raison de la migration entre provinces et territoires, tandis que Terre-Neuve-et-Labrador, le Québec, le Manitoba et la Saskatchewan ont subi chaque année une perte nette.

La rémunération versée aux médecins augmente dans l'ensemble, mais des disparités subsistent au pays

Au Canada, on estime que le total des dépenses consacrées aux services des médecins en 2009 sera de 25,6 milliards de dollars, soit une augmentation de 8,8 % par rapport à l'année précédente. Selon un autre rapport de l'ICIS, Base de données nationale sur les médecins 2007-2008 - publication des données, la rémunération moyenne versée aux médecins a augmenté partout au pays, mais des écarts considérables se dégageaient entre provinces et territoires. En 2007-2008, soit la dernière année pour laquelle des données étaient disponibles, le montant moyen par médecin ayant perçu au moins 60 000 $ en rémunération à l'acte est passé à 266 031 $ à l'échelle nationale, ce qui représente une augmentation de 4,6 % sur l'année précédente. La Saskatchewan et l'Alberta ont enregistré les montants moyens les plus élevés, soit 315 405 $ et 311 799 $ respectivement, tandis que la Nouvelle-Écosse et le Québec ont enregistré les montants les plus bas, soit 242 571 $ et 198 455 $ respectivement.

Toujours en 2007-2008, l'Île-du-Prince-Édouard, l'Alberta et l'Ontario ont enregistré les pourcentages les plus élevés d'augmentation annuelle des paiements cliniques aux médecins parmi l'ensemble des provinces et territoires, soit 13,9 %, 12,6 % et 10,0 % respectivement. Les plus faibles augmentations en pourcentage ont été observées à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse et dans les Territoires du Nord-Ouest, et se sont chiffrées respectivement à 4,7 %, 3,9 % et 1,3 %.

Les figures et les tableaux suivants sont affichés sur le site Web de l'ICIS :

    
    Figure 1  Nombre de médecins par 100 000 habitants, selon la catégorie de
              médecins, Canada, 1978 à 2008 (figure 2 dans le rapport
              intitulé Nombre, répartition et migration des médecins
              canadiens 2008)

    Figure 2  Nombre de médecins entrant dans la main-d'œuvre par rapport au
              nombre de médecins quittant la main-d'œuvre, médecins actifs,
              Canada, 1978 à 2008 (figure 3 dans le rapport intitulé
              Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2008)

    Figure 3  Âge moyen des médecins, de la population active et de tous les
              professionnels de la santé, Canada, 1978 à 2008 (figure 6 dans
              le rapport intitulé Nombre, répartition et migration des
              médecins canadiens 2008)

    Figure 4  Médecins de 55 ans ou plus en 2004 qui faisaient toujours
              partie de la main-d'œuvre en 2008 ou qui l'avaient quittée,
              Canada (figure 8 dans le rapport intitulé Nombre, répartition
              et migration des médecins canadiens 2008)

    Figure 5  Répartition selon le sexe des médecins par catégorie de
              médecins, Canada, 1978 à 2008 (figure 9 dans le rapport
              intitulé Nombre, répartition et migration des médecins
              canadiens 2008)

    Figure 6  Pourcentage des nouveaux médecins de sexe féminin selon la
              catégorie de médecins, Canada, 1978 à 2008 (figure 10 dans le
              rapport intitulé Nombre, répartition et migration des médecins
              canadiens 2008)

    Figure 7  Pourcentage de médecins formés à l'étranger selon la catégorie
              de médecins, Canada, 1978 à 2008 (figure 12 dans le rapport
              intitulé Nombre, répartition et migration des médecins
              canadiens 2008)

    Figure 8  Pourcentage des médecins toujours actifs après 10 ans dans la
              province ou le territoire où ils s'étaient inscrits pour la
              première fois, selon la catégorie, Canada, 1998 à 2008 (figure
              18 dans le rapport intitulé Nombre, répartition et migration
              des médecins canadiens 2008)

    Tableau 1 Rémunération clinique des médecins par province ou territoire,
              de 1999-2000 à 2007-2008 (tableau A.1.1 dans le rapport
              intitulé Base de données nationale sur les médecins 2007-2008 -
              publication des données)

    Tableau 2 Paiement moyen par médecin rémunéré à l'acte ayant reçu des
              paiements totalisant au moins 60 000 $, selon la spécialité,
              2007-2008 (tableau A.5.1 dans le rapport intitulé Base de
              données nationale sur les médecins 2007-2008 - publication des
              données)
    

SOURCE Institut canadien d'information sur la santé

Renseignements : Renseignements: Christina Lawand, Tél.: (613) 694-6310, Cell.: (613) 299-5695, clawand@icis.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.