Groupe TVA enregistre une croissance de 8,6 millions de dollars de son bénéfice d'exploitation ajusté(1) pour son second trimestre de 2017

MONTRÉAL, le 4 août 2017 /CNW Telbec/ - Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») annonce qu'elle a enregistré une perte nette attribuable aux actionnaires de 1,9 millions de dollars soit 0,04 $ par action au cours du second trimestre de l'exercice 2017 comparativement à une perte nette attribuable aux actionnaires de 5,7 millions ou une perte de 0,13 $ par action pour le trimestre correspondant de l'exercice 2016.

Faits saillants liés à l'exploitation du second trimestre :

  • Bénéfice d'exploitation ajusté1 consolidé de 11 072 000 $, soit un écart favorable de 8 645 000 $ comparativement au trimestre correspondant de 2016;
  • Bénéfice d'exploitation ajusté1 du secteur télédiffusion et production de 5 076 000 $, soit une variation favorable de 7 507 000 $ principalement attribuable à la diminution de 30,2 % de la perte d'exploitation ajustée1 de « TVA Sports » découlant de la croissance de ses revenus publicitaires et d'abonnement;
  • Bénéfice d'exploitation ajusté1 du secteur magazines de 3 965 000 $, soit une variation favorable de 45 000 $ principalement attribuable aux économies générées par les plans de rationalisation mis en place au cours des derniers trimestres;
  • Bénéfice d'exploitation ajusté1 du secteur services cinématographiques et audiovisuels (« MELS ») de 2 031 000 $, soit un écart favorable de 1 093 000 $ essentiellement attribuable à l'augmentation du bénéfice d'exploitation ajusté1 des activités de location de studios et d'équipements dû à un volume d'activités plus élevé.

« Nous sommes satisfaits des résultats obtenus pour le second trimestre de notre exercice financier notamment pour le secteur télédiffusion et production, lequel a connu pour un troisième trimestre consécutif une croissance de ses revenus publicitaires dont la chaîne « TVA Sports » (+77,6 %), les autres chaînes spécialisées (+4,2 %) et le Réseau TVA (+6,7 %) comparativement au trimestre correspondant de 2016.

Les parts de marché totales de Groupe TVA ont connu une croissance de 3,5 parts atteignant 39,8 parts2 pour le second trimestre de 2017 comparativement à 36,3 parts pour la même période de 2016. La chaîne « TVA Sports » a réalisé un gain de 1,8 part atteignant 5,4 parts découlant du succès d'écoute des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. De plus, la chaîne a battu un record en enregistrant les meilleures cotes d'écoute des matchs de la série finale de la Coupe Stanley depuis 2008. Les parts de marché de la chaîne de nouvelles et d'affaires publiques « LCN » ont augmenté de 0,8 part pour s'établir à 4,5 parts et le Réseau TVA a également augmenté ses parts de marché de 0,5 part pour atteindre 23,9 parts en plus de s'accaparer les trois premières positions des émissions les plus écoutées durant cette période » a commenté Madame Julie Tremblay, présidente et chef de la direction de la Société.

 

_________________________________

1 Voir la définition du bénéfice (de la perte) d'exploitation ajusté(e) ci-après

2 Source : Numeris - Québec franco, 1er avril au 30 juin 2017, l-d, 2h-2h, t2+

 

« Le bénéfice d'exploitation ajusté1 du secteur des magazines s'est maintenu au second trimestre de 2017 comparativement au trimestre correspondant de 2016 malgré une baisse de 11,0 %2 des produits d'exploitation. Les économies générées par les différents plans de rationalisation et de réduction des dépenses mis en place au cours des derniers trimestres nous ont permis de compenser la baisse des produits d'exploitation de ce secteur d'activités » a poursuivi Madame Julie Tremblay.

« Finalement, l'arrivée de nouvelles productions d'envergure notamment les équipes de la production hollywoodienne X-Men et de la série télévisée The Bold Type au cours du second trimestre a contribué à la croissance du bénéfice d'exploitation ajusté1 du secteur des services cinématographiques et audiovisuels, lequel a plus que doublé comparativement au trimestre correspondant de 2016. D'ailleurs, la demande croissante des besoins associés aux tournages de films et séries jumelée à l'attrait du Canada, plus particulièrement de Montréal, ainsi que la renommée de nos installations et services dans ce domaine nous ont amené à soumettre au conseil d'administration de la Société un projet d'agrandissement de notre complexe actuel » a conclu Madame Julie Tremblay. 

Projet d'agrandissement des studios MELS

Le conseil d'administration de la Société a approuvé aujourd'hui un projet d'agrandissement des installations du complexe MELS, situées dans le Technoparc près de l'autoroute Bonaventure. Ce projet vise la construction d'un immeuble de 160 000 p.c. qui regroupera un studio de 60 000 p.c. d'une hauteur de 50 pieds et des locaux multifonctionnels adjacents au nouveau studio. La Société doit poursuivre ses démarches pour l'obtention des permis nécessaires et espère débuter les travaux dès cet automne pour être en mesure d'accueillir de nouvelles productions dès l'été 2018.

Définition

Bénéfice ou perte d'exploitation ajusté(e) (« Résultats d'exploitation ajustés »)

Dans son analyse des résultats d'exploitation, la Société définit le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement des immobilisations et des actifs incorporels, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres, les impôts sur le bénéfice et la part du bénéfice dans les entreprises associées. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e), tel(le) que défini(e) ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Ce n'est pas non plus une mesure destinée à remplacer d'autres outils d'évaluation du rendement financier ou l'état des flux de trésorerie comme indicateur de liquidité. Cette mesure ne devrait pas être considérée isolément ou comme substitut aux autres mesures de rendement calculées selon les IFRS. La direction et le conseil d'administration de la Société utilisent cette mesure pour évaluer tant les résultats consolidés de la Société que les résultats des secteurs d'activités qui en font partie. Cette mesure élimine le niveau substantiel de dépréciation et d'amortissement des actifs corporels et incorporels et n'est pas affectée par la structure du capital ou par les activités d'investissement de la Société et de ses différents secteurs d'activités. En outre, le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) est utile, car il (elle) constitue un élément important des régimes de rémunération incitative annuels de la Société. Signalons que la définition du bénéfice (de la perte) d'exploitation ajusté(e) adoptée par la Société peut différer de celle d'autres entreprises.

Mise en garde concernant l'information prospective

Les énoncés figurant dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques peuvent constituer des énoncés prospectifs assujettis à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses importantes connus et inconnus qui sont susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels de la Société dans des périodes futures et ceux qui figurent dans les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables à l'utilisation du conditionnel, à des expressions prospectives comme « proposer », « s'attendre à », « pouvoir », « anticiper », « avoir l'intention de », « estimer que », « prévoir », « désirer » ou « croire » ou la tournure négative de ces expressions ou de leurs variantes ou toute terminologie similaire. Au nombre des facteurs pouvant entraîner un écart entre les résultats réels et les attentes actuelles figurent la saisonnalité, les risques d'exploitation (y compris les mesures relatives à l'établissement des prix prises par des concurrents et les risques reliés à la perte de clients clés dans le secteur des services cinématographiques et audiovisuels), les risques liés aux coûts de contenu de la programmation et de production, le risque de crédit, les risques associés à la réglementation gouvernementale, les risques associés à l'aide gouvernementale, aux effets de la conjoncture économique et de la fragmentation du paysage médiatique, les risques reliés à la capacité d'adaptation de la Société face à l'évolution technologique rapide et aux nouvelles formes de diffusion ou de stockage ainsi que les risques liés aux relations de travail.

Les investisseurs et autres personnes devraient noter que la liste des facteurs mentionnés ci-dessus, qui sont susceptibles d'influer sur les résultats futurs, n'est pas exhaustive et éviter de se fier indûment à tout énoncé prospectif. Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Société et les attentes actuelles, veuillez-vous reporter aux documents publics déposés par la Société qui sont accessibles à www.sedar.com et http://groupetva.ca y compris, en particulier, à la section « Risques et incertitudes » du rapport de gestion annuel de la Société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2016 et la rubrique « Facteurs de risques » de la notice annuelle 2016 de la Société.

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse reflètent les attentes de la Société au 4 août 2017 et sont sous réserve de changements pouvant survenir après cette date. La Société décline expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables le requièrent.

Groupe TVA

Groupe TVA inc., filiale de Québecor Média inc., est une entreprise de communication active dans l'industrie de la télédiffusion, de la production cinématographique et audiovisuelle ainsi que des magazines. Groupe TVA inc. est la plus importante entreprise de diffusion d'émissions de divertissement, d'information et d'affaires publiques de langue française en Amérique du Nord et une des plus grandes entreprises privées de production. L'entreprise est aussi la plus importante dans le secteur de l'édition de magazines francophones et publie plusieurs des plus populaires titres anglophones au Canada. Ses actions classe B sont cotées à la Bourse de Toronto sous le symbole TVA.B. 

 

_________________________________

1 Voir la définition du bénéfice (de la perte) d'exploitation ajusté(e) ci-après

2 Excluant les titres fermés

 

GROUPE TVA INC.

États consolidés intermédiaires des résultats


(non audités)

(en milliers de dollars canadiens, sauf les montants par action)









Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



Note

2017


2016


2017


2016












Revenus

2

152 542

$

144 229

$

293 666

$

289 752

$











Achats de biens et services

3

101 812


101 480


204 717


205 229


Coûts liés au personnel


39 658


40 322


78 471


81 799


Amortissement des immobilisations et actifs incorporels 


8 919


8 920


17 742


17 354


Charges financières

4

637


866


1 272


1 836


Frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres

5

4 118


708


4 950


1 160


Perte avant recouvrement d'impôts et part du bénéfice dans les entreprises associées


(2 602)


(8 067)


(13 486)


(17 626)












Recouvrement d'impôts


(595)


(2 126)


(3 197)


(4 225)












Part du bénéfice dans les entreprises associées


(265)


(222)


(467)


(328)


Perte nette


(1 742)

$

(5 719)

$

(9 822)

$

(13 073)

$











(Perte nette) bénéfice net attribuable aux (à la) :











Actionnaires


(1 870)

$

(5 676)

$

(9 902)

$

(13 065)

$


Participation ne donnant pas le contrôle


128


(43)


80


(8)






















Résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires

6 c)

(0,04)

$

(0,13)

$

(0,23)

$

(0,30)

$


Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.

 

GROUPE TVA INC.

États consolidés intermédiaires du résultat global


(non audités)

(en milliers de dollars canadiens)









Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



Note

2017


2016


2017


2016












Perte nette


(1 742)

$

(5 719)

$

(9 822)

$

(13 073)

$











Autres éléments du résultat global pouvant être reclassés aux résultats :











Couverture de flux de trésorerie :












Gain sur évaluation d'instruments financiers dérivés

8

65


71


110


163




Impôts différés

8

(17)


(19)


(29)


(44)


Autres éléments du résultat global qui ne seront pas reclassés aux résultats :











Régimes à prestations définies :












Perte sur réévaluations

8


(10 000)



(25 000)




Impôts différés

8


2 685



6 685




48


(7 263)


81


(18 196)


Résultat global


(1 694)

$

(12 982)

$

(9 741)

$

(31 269)

$











Résultat global attribuable aux (à la) :











Actionnaires


(1 822)

$

(12 939)

$

(9 821)

$

(31 261)

$


Participation ne donnant pas le contrôle


128


(43)


80


(8)



Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.

 

GROUPE TVA INC.

États consolidés intermédiaires des capitaux propres


(non audités)

(en milliers de dollars canadiens)








Capitaux propres attribuables aux actionnaires

Capitaux
propres
attribua-

bles à la

partici-

pation ne
donnant
pas le
contrôle


Total des
capitaux
propres


Capital-
actions

(note 6)


Surplus
d'apport


Bénéfices
non
répartis


Cumul des
autres
éléments
du résultat
global
(note 8)

















Solde au 31 décembre 2015

207 280

$

581

$

107 369

$

(6 474)

$

676

$

309 432

$

Perte nette



(13 065)



(8)


(13 073)


Autres éléments du résultat global




(18 196)



(18 196)


Solde au 30 juin 2016

207 280


581


94 304


(24 670)


668


278 163


(Perte nette) bénéfice net



(26 790)



172


(26 618)


Autres éléments du résultat global




26 680



26 680


Solde au 31 décembre 2016

207 280


581


67 514


2 010


840


278 225


(Perte nette) bénéfice net



(9 902)



80


(9 822)


Autres éléments du résultat global




81



81


Solde au 30 juin 2017

207 280

$

581

$

57 612

$

2 091

$

920

$

268 484

$


Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.

 

GROUPE TVA INC.

Bilans consolidés intermédiaires


(non audités)

(en milliers de dollars canadiens)








Note

30 juin
2017


31 décembre
2016








Actif












Actif à court terme







Espèces


1 018

$

17 219

$


Débiteurs


153 642


142 663



Impôts sur le bénéfice


3 148


3 966



Émissions, droits de diffusion et stocks


63 626


77 628



Charges payées d'avance


7 741


3 870




229 175


245 346


Actif à long terme







Droits de diffusion


45 779


44 684



Placements


13 166


12 756



Immobilisations


202 889


205 843



Actifs incorporels


28 743


32 493



Écart d'acquisition


37 885


37 885



Actif au titre des prestations définies


3 171


4 250



Impôts différés


6 050


3 351




337 683


341 262


Total de l'actif


566 858

$

586 608

$







Passif et capitaux propres












Passif à court terme







Découvert bancaire


6 631

$

$


Créditeurs et charges à payer


100 570


105 523



Impôts sur le bénéfice


818


1 250



Droits de diffusion à payer


79 029


92 627



Provisions


8 057


6 638



Revenus reportés


15 431


19 847



Dette échéant à court terme


8 437


6 562




218 973


232 447


Passif à long terme







Dette à long terme


64 817


62 561



Autres éléments de passif


12 812


11 579



Impôts différés


1 772


1 796




79 401


75 936


Capitaux propres







Capital-actions

6

207 280


207 280



Surplus d'apport


581


581



Bénéfices non répartis


57 612


67 514



Cumul des autres éléments du résultat global

8

2 091


2 010



Capitaux propres attribuables aux actionnaires


267 564


277 385



Participation ne donnant pas le contrôle


920


840




268 484


278 225








Total du passif et des capitaux propres


566 858

$

586 608

$


Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.


Le 4 août 2017, le conseil d'administration a approuvé les états financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2017 et 2016.

 


GROUPE TVA INC.

États consolidés intermédiaires des flux de trésorerie


(non audités)

(en milliers de dollars canadiens)









Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



Note

2017


2016


2017


2016


Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation











Perte nette


(1 742)

$

(5 719)

$

(9 822)

$

(13 073)

$


Ajustements pour :












Amortissement


8 969


8 989


17 841


17 492




Part du bénéfice dans les entreprises associées


(265)


(222)


(467)


(328)




Impôts différés


(1 061)


(2 032)


(2 753)


(3 800)




Perte sur contrepartie conditionnelle à recevoir

5


198



198




Perte sur évaluation d'instruments financiers dérivés



1


1


3




5 901


1 215


4 800


492



Variation nette hors caisse des actifs et passifs d'exploitation


596


6 325


(19 717)


2 272


Flux de trésorerie générés par (utilisés pour) les activités d'exploitation


6 497


7 540


(14 917)


2 764


Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement











Acquisitions d'immobilisations


(5 146)


(3 306)


(10 886)


(16 197)



Acquisitions d'actifs incorporels


(690)


(546)


(1 038)


(1 045)



Variation nette des placements


57


293


57


293



Disposition d'entreprise



222



222


Flux de trésorerie utilisés pour les activités d'investissement


(5 779)


(3 337)


(11 867)


(16 727)


Flux de trésorerie liés aux activités de financement











Variation du découvert bancaire


(583)


(5 574)


6 631


6 244



(Diminution) augmentation de la dette à long terme


(1 266)


2 058


4 032


1 131



Remboursement d'instruments financiers dérivés


(39)


(46)


(80)


(96)


Flux de trésorerie (utilisés) générés par les activités de financement


(1 888)


(3 562)


10 583


7 279


Variation nette des espèces


(1 170)


641


(16 201)


(6 684)


Espèces au début de la période


2 188


4 671


17 219


11 996


Espèces à la fin de la période


1 018

$

5 312

$

1 018

$

5 312

$

Intérêts et impôts classés au titre des activités d'exploitation











Intérêts nets versés


645

$

637

$

1 225

$

1 271

$


Impôts sur le bénéfice (encaissés) versés (déduction faite des paiements ou des remboursements)


(104)


936


(830)


2 046



Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.

 

GROUPE TVA INC.
Notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés

Périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2017 et 2016 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») est régie par la Loi sur les sociétés par actions (Québec). Groupe TVA est une société de communication active dans l'industrie de la télédiffusion et de la production, des services cinématographiques et audiovisuels ainsi que des magazines (note 10). La Société est une filiale de Québecor Média inc. (« Québecor Média » ou la « société mère ») et la société mère ultime est Québecor inc. (« Québecor »). Le siège social de la Société est situé au 1600 boul. de Maisonneuve Est, Montréal (Québec), Canada.

Les secteurs d'activités de la Société subissent les effets du caractère saisonnier de certaines de leurs activités dû, entre autres, aux variations saisonnières des revenus publicitaires, aux habitudes de visionnement, de lecture et d'écoute du public et aux besoins de production des producteurs internationaux et locaux. Puisque la Société dépend des ventes de publicité pour une portion importante de ses revenus, ses résultats d'exploitation sont aussi sensibles aux conditions économiques qui prévalent, y compris les changements dans les conditions économiques locales, régionales et nationales, en outre parce qu'ils peuvent affecter les dépenses de publicité. Par conséquent, les résultats d'exploitation des périodes intermédiaires ne doivent pas être considérés nécessairement représentatifs des résultats d'un exercice financier complet.

1.  Mode de présentation

Les présents états financiers consolidés ont été préparés conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »), telles que publiées par l'International Accounting Standards Board (« IASB »), sauf qu'ils ne comprennent pas l'ensemble de la divulgation requise par les IFRS pour des états financiers consolidés annuels. En particulier, ces états financiers consolidés ont été préparés conformément à l'IAS 34, Information financière intermédiaire et, par conséquent, sont des états financiers consolidés résumés. Ces états financiers consolidés résumés doivent être lus en parallèle avec les états financiers consolidés annuels 2016 de la Société qui comprennent les conventions comptables utilisées pour la préparation de ces états financiers.

Certains chiffres correspondants fournis pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2016 ont été reclassés en fonction de la présentation adoptée pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2017.

2.  Revenus

La répartition des revenus entre les services publicitaires, les redevances, services de location et de postproduction et autres services rendus ainsi que les ventes de produits est la suivante :








Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2017


2016


2017


2016











Services publicitaires

81 393

$

76 324

$

154 472

$

147 515

$

Redevances

32 183


28 761


64 371


57 923


Services de location et de postproduction et autres services rendus 

13 659


11 521


25 123


28 296


Ventes de produits

25 307


27 623


49 700


56 018



152 542

$

144 229

$

293 666

$

289 752

$

 

3.  Achats de biens et services

Les principales composantes des achats de biens et services se détaillent comme suit :







Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2017


2016


2017


2016











Droits et coûts de production

69 792

$

67 514

$

139 024

$

137 971

$

Tirage et distribution

6 838


8 635


13 609


16 823


Services rendus par la société mère:










- Commissions sur ventes publicitaires

6 154


5 700


11 492


10 784



- Autres

2 216


2 189


4 458


4 391


Coûts liés aux immeubles

4 706


5 154


10 565


10 777


Marketing, publicité et promotion

4 293


5 597


8 558


9 194


Autres

7 813


6 691


17 011


15 289



101 812

$

101 480

$

204 717

$

205 229

$

 

4.  Charges financières








Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2017


2016


2017


2016











Intérêts sur la dette à long terme

614

$

603

$

1 202

$

1 276

$

Amortissement des frais de financement

50


69


99


138


Charge d'intérêts sur le passif ou l'actif net au titre des prestations définies

25


87


49


174


(Gain) perte sur change

(78)


98


(108)


233


Autres

26


9


30


15



637

$

866

$

1 272

$

1 836

$

 

5.  Frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres

Au cours du deuxième trimestre de 2017, la Société a comptabilisé une provision de 3 663 000 $ pour des baux onéreux s'échelonnant jusqu'en juin 2022 relativement à des locaux inutilisés suite à la mise en place de plans de rationalisation dans le secteur magazines.

Pour les périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2017 et 2016, la Société a enregistré des frais de rationalisation des activités d'exploitation suite à l'abolition de postes qui se détaillent comme suit :







Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2017


2016


2017


2016











Télédiffusion et production

219

$

404

$

691

$

404

$

Magazines

261


76


407


390


Services cinématographiques et audiovisuels

3


18


137


96



483

$

498

$

1 235

$

890

$

 

Au cours du deuxième trimestre de 2016, la Société avait enregistré une perte de 198 000 $ découlant de l'ajustement final d'une contrepartie conditionnelle reliée à la vente des activités d'édition de livres acquises de Transcontinental inc.

6.  Capital-actions

a) Capital-actions autorisé

Un nombre illimité d'actions ordinaires classe A, participantes, avec droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions classe B, participantes, sans droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions privilégiées, non participantes, sans droit de vote, d'une valeur nominale de 10 $ chacune, pouvant être émises en séries.

b) Capital-actions émis et en circulation







30 juin
2017


31 décembre
2016







4 320 000 actions ordinaires classe A

72

$

72

$

38 885 535 actions classe B

207 208


207 208



207 280

$

207 280

$

 

c) Résultat par action attribuable aux actionnaires

Le tableau suivant présente le calcul du résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires :







Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2017


2016


2017


2016











Perte nette attribuable aux actionnaires

(1 870)

$

(5 676)

$

(9 902)

$

(13 065)

$










Nombre moyen pondéré d'actions de base et dilué en circulation

43 205 535


43 205 535


43 205 535


43 205 535











Résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires

(0,04)

$

(0,13)

$

(0,23)

$

(0,30)

$

 

Le calcul du résultat par action dilué ne tient pas compte de l'effet potentiel dilutif des options d'achat d'actions de la Société puisque leur effet est non dilutif.

7.  Rémunération et autres paiements à base d'actions



Période de six mois terminée le 30 juin 2017



Options d'achat d'actions

classe B de la Société


Options d'achat d'actions

de Québecor Média



Nombre

Prix d'exercice
moyen pondéré


Nombre

Prix d'exercice
moyen pondéré









Solde au 31 décembre 2016

357 632

12,71

$

173 250

62,44

$

Exercées

-

-


(21 350)

64,59


Annulées

(104 915)

14,00


(7 400)

64,78


Solde au 30 juin 2017

252 717

12,18

$

144 500

62,01

$

 

Du nombre d'options en circulation au 30 juin 2017, 198 717 options d'achat d'actions classe B de la Société au prix d'exercice moyen de 13,44 $ et 18 000 options d'achat d'actions de Québecor Média au prix d'exercice moyen de 65,97 $ pouvaient être exercées.

Au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2017, 15 550 options d'achat d'actions de Québecor Média ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 327 000 $ (3 800 options d'achat d'actions avaient été exercées pour une contrepartie en espèces de 30 000 $ pour la période correspondante de 2016). Au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2017, 21 350 options d'achat d'actions de Québecor Média ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 378 000 $ (3 800 options d'achat d'actions avaient été exercées pour une contrepartie en espèces de 30 000 $ pour la période correspondante de 2016).

Régimes d'unités d'actions différées (« UAD ») et d'unités d'actions liées à la performance (« UAP »)

Groupe TVA offre un régime d'UAD et un régime d'UAP à l'intention de certains gestionnaires basés sur les actions classe B sans droit de vote de Groupe TVA (« actions classe B de Groupe TVA »). Québecor offre également un régime d'UAD et un régime d'UAP à l'intention de ses employés et de ceux de ses filiales basés, entre autres, sur les actions catégorie B de Québecor. Pour ces régimes, les UAD sont assujetties à une période d'acquisition de six ans et seront rachetées en espèces seulement au moment du départ du participant à la retraite ou de la cessation de son emploi, selon le cas. Les UAP sont assujetties à une période d'acquisition de trois ans et seront rachetées en espèces à la fin de cette période sous réserve de l'atteinte de cibles financières. Selon le régime de Groupe TVA, les UAD et UAP donnent le droit aux porteurs de recevoir des unités additionnelles chaque fois que des dividendes sont versés sur les actions classe B de Groupe TVA et selon le régime de Québecor, les UAD et UAP donnent le droit aux porteurs de recevoir des unités additionnelles chaque fois que des dividendes sont versés sur les actions catégorie B de Québecor.

Le tableau suivant présente la variation des unités en circulation selon le plan UAD et UAP pour la période de six mois se terminant le 30 juin 2017 :




Unités en circulation


Unités d'actions

de la Société

Unités d'actions

de Québecor


UAD

UAP

UAD

UAP






Solde au 31 décembre 2016

159 499

212 671

11 482

12 762

Octroyées

-

-

18

22

Exercées

(1 114)

-

(119)

-

Annulées

(4 232)

(7 128)

(451)

(634)

Solde au 30 juin 2017

154 153

205 543

10 930

12 150

 

Régimes d'unités d'actions différées (« UAD ») à l'intention des administrateurs

Au 30 juin 2017, le nombre total d'UAD en circulation conformément à ce régime était de 62 396 (43 932 au 31 décembre 2016).

Charge liée aux régimes de rémunération à base d'actions

Au cours des périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2017, une charge de rémunération de 842 000 $ et de 1 244 000 $ respectivement liée à tous les régimes de rémunération à base d'actions ont été comptabilisées (289 000 $ et 652 000 $ au cours des périodes correspondantes de 2016).

8.  Cumul des autres éléments du résultat global









Couverture
de flux de
trésorerie


Régimes à
prestations
définies


Total









Solde au 31 décembre 2015

(338)

$

(6 136)

$

(6 474)

$

Autres éléments du résultat global

119


(18 315)


(18 196)


Solde au 30 juin 2016

(219)


(24 451)


(24 670)


Autres éléments du résultat global

96


26 584


26 680


Solde au 31 décembre 2016

(123)


2 133


2 010


Autres éléments du résultat global

81


-


81


Solde au 30 juin 2017

(42)

$

2 133

$

2 091

$

 

9.  Juste valeur des instruments financiers

La Société a considéré la hiérarchie des évaluations à la juste valeur selon l'IFRS 13, Évaluation de la juste valeur. Cette hiérarchie reflète l'importance des données utilisées pour évaluer ses instruments financiers comptabilisés à la juste valeur dans les bilans consolidés et se détaille comme suit :

 

niveau 1 :

les prix (non rajustés) cotés sur des marchés actifs pour des actifs ou passifs identiques;



niveau 2 :

les données autres que les prix cotés visés au niveau 1, qui sont observables pour l'actif ou le passif, directement (à savoir des prix) ou indirectement (à savoir des dérivés de prix); et



niveau 3 :

les données qui ne sont pas fondées sur des données de marché observables (données non observables).

 

Les justes valeurs estimatives de la dette à long terme et de l'instrument financier dérivé sont fondées sur un modèle d'évaluation en utilisant les données du niveau 2. Les justes valeurs sont fondées sur la valeur actualisée des flux de trésorerie en utilisant les taux de rendement à la fin de la période ou la valeur de marché d'instruments financiers similaires comportant la même échéance.

La valeur comptable et la juste valeur de la dette à long terme et de l'instrument financier dérivé au 30 juin 2017 et au 31 décembre 2016 sont les suivantes :







30 juin 2017


31 décembre 2016



Valeur
comptable


Juste
valeur


Valeur
comptable


Juste
valeur











Instrument financier dérivé

133

$

133

$

322

$

322

$

Dette à long terme1

73 639


73 639


69 607


69 607


1 La valeur comptable de la dette à long terme exclut les frais de financement reportés.

 

10.  Information sectorielle

Les activités de la Société se composent des secteurs suivants :

  • Le secteur télédiffusion et production inclut les activités du Réseau TVA (y compris la filiale et les divisions TVA Productions inc., TVA Nouvelles et TVA Interactif), des services spécialisés, la commercialisation de produits numériques associés aux différentes marques télévisuelles, les activités de production commerciale ainsi que les activités de distribution de produits audiovisuels.
  • Le secteur magazines, par l'entremise de ses filiales, notamment TVA Publications inc. et Les Publications Charron & Cie inc., comprend les activités d'édition de magazines dans des domaines variés incluant les arts, le spectacle, la télévision, la mode, les sports et la décoration, la commercialisation de produits numériques associés aux différentes marques liées aux magazines ainsi que les activités d'édition sur mesure, de production commerciale imprimée et de services prémédia.
  • Le secteur des services cinématographiques et audiovisuels, par le biais des filiales Mels Studios et Postproduction s.e.n.c. et MELS Doublage inc., inclut les activités de services de location de studios et d'équipements, de doublage ainsi que les services de postproduction et d'effets visuels.






Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2017


2016


2017


2016











Revenus










Télédiffusion et production

117 252

$

105 061

$

228 023

$

211 024

$


Magazines

23 709


29 197


45 158


56 684



Services cinématographiques et audiovisuels

14 214


12 650


25 778


28 162



Éléments intersectoriels

(2 633)


(2 679)


(5 293)


(6 118)



152 542


144 229


293 666


289 752











Bénéfice (perte) d'exploitation ajusté(e)(1)










Télédiffusion et production

5 076


(2 431)


5 733


(6 315)



Magazines

3 965


3 920


4 349


5 979



Services cinématographiques et audiovisuels

2 031


938


396


3 060



11 072


2 427


10 478


2 724


Amortissement des immobilisations et actifs incorporels

8 919


8 920


17 742


17 354


Charges financières

637


866


1 272


1 836


Frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres

4 118


708


4 950


1 160


Perte avant recouvrement d'impôts et part du bénéfice dans les entreprises associées

(2 602)

$

(8 067)

$

(13 486)

$

(17 626)

$

 

Les éléments intersectoriels mentionnés précédemment représentent les éliminations de transactions dans le cours normal des activités effectuées entre les secteurs d'activités de la Société en ce qui a trait aux revenus.

 

(1)

Le chef de la direction utilise le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) comme mesure de rendement financier pour évaluer la performance de chaque secteur d'activités de la Société. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) est défini(e) comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement des immobilisations et actifs incorporels, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres, les impôts sur le bénéfice et la part du bénéfice dans les entreprises associées. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e), tel(le) que défini(e) ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux IFRS.

 

SOURCE Groupe TVA

Renseignements : Denis Rozon, CPA, CA, Vice-président et chef de la direction financière, (514) 598-2808

LIENS CONNEXES
tva.canoe.ca/groupetva

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.