Deuxième rencontre thématique du Sommet: la FECQ et la FEUQ proposent des initiatives pragmatiques et réalistes pour accroître l'accessibilité

TROIS-RIVIÈRES, QC, le 14 déc. 2012 /CNW Telbec/ - Après une journée de discussions animées, la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) constatent que les partenaires présents à la deuxième rencontre thématique placent au cœur de leurs préoccupations l'accessibilité aux études supérieures et la lutte à l'endettement étudiant. « Alors que la dette liée aux études est en constante augmentation, la FECQ et la FEUQ ont mis de l'avant leurs propositions qui sont concrètes, pragmatiques et réalistes pour maintenir et accroître l'accessibilité tout en visant la réduction de l'endettement étudiant » ont déclaré Éliane Laberge, présidente de la FECQ et Martine Desjardins, présidente de la FEUQ.

L'Aide financière aux études (AFE) est présentement dans un état lamentable. Les fédérations étudiantes croient qu'il serait grand temps de réviser l'ensemble du programme pour l'ajuster aux réalités de 2012. Par exemple, la question des dépenses admises est particulièrement consternante, alors que l'AFE calcule que 7$ par jour sont suffisants pour manger et que l'Internet est toujours un bien de luxe en 2012. « L'accessibilité passe notamment par l'accès à un système d'aide aux plus démunis efficace et adapté à la réalité concrète des étudiants. Si le gouvernement est sérieux dans ses démarches d'accroissement de l'accessibilité, il est primordial qu'il se penche sur la question de l'Aide financière » a réagi la présidente de la FECQ.

La question de l'accessibilité aux études doit aussi être vue du côté géographique. La présence, dans plusieurs régions, d'universités et de cégeps permet à de nombreux étudiants de suivre leur formation dans leur milieu de vie et ainsi de contribuer à l'essor culturel, scientifique et économique de leur région. Or, il est important de noter que plusieurs campus construits récemment ne s'inscrivent pas dans cette logique. « Les campus satellites en région qui répondent aux besoins des milieux sont d'excellents exemples d'initiatives favorables à l'accessibilité géographique aux études. Par contre, certains campus ont été construits dans une logique de compétition pure et simple entre les établissements universitaires, une logique qui va à l'encontre de l'intérêt des Québécois. Il est temps de se doter d'un organisme indépendant de surveillance pour assurer le développement cohérent et diligent du réseau visant notamment l'accroissement de l'accessibilité aux études postsecondaires » a ajouté la présidente de la FEUQ.

Contribution étudiante : pas de consensus mais un compromis pragmatique et réaliste

Suite aux discussions, il était évident que la question de la contribution étudiante ne faisait pas consensus lors de la rencontre préparatoire. Pour la FECQ et la FEUQ, une avenue différente aurait été hautement surprenante, particulièrement suite à la polarisation sur la question résultant du printemps dernier. Par contre, les fédérations étudiantes proposent une mesure peu coûteuse pour le gouvernement qui permet de maintenir l'accessibilité aux études supérieures et rétablir l'équilibre dans les conditions de vie étudiante; il s'agit d'un gel ferme des frais de scolarité : « Le mythe des frais de scolarité gelés en prend pour son rhume. En effet, depuis près de vingt ans, la facture étudiante augmente en moyenne de 4%, dû aux frais afférents. Alors que le gouvernement du Québec propose d'indexer une facture qui l'est déjà et qu'il existe une pluralité des opinions sur la contribution étudiante, la FECQ et la FEUQ constatent que le consensus ne sera pas au rendez-vous. Il existe un seul compromis clair, peu couteux, pragmatique et réaliste à cette question; le gel des frais de scolarité » ont conclu Mme Laberge et Mme Desjardins.

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) représentent ensemble plus de 200 000 étudiants au Québec.

SOURCE : FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements :

Nicolas Groulx, coordonnateur aux affaires étudiantes, FECQ, cell. : (514) 554-0576, bureau : (514) 396-3320, courriel : crc@fecq.org, Twitter : @FECQ

Yanick Grégoire, vice-président exécutif, FEUQ, bureau : (514) 396-3380, cell. : (514) 718-3381, courriel : vpe@feuq.qc.ca, Twitter : @FEUQ


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.