Des quatre coins du Québec, les étudiantes et les étudiants réclament plus de
100 millions de dollars en bourses du gouvernement Harper

MONTRÉAL, le 9 nov. /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, les étudiantes et les étudiants du Québec ont uni leurs voix pour dénoncer l'inaction du gouvernement fédéral afin de régler le dossier du Programme canadien de bourses aux étudiants (PCBE). "C'est un message très clair qui a été lancé ce midi à M. Harper : donnez aux étudiants du Québec l'argent qui leur revient de droit. Nous espérons que cette fois-ci, le gouvernement écoutera les étudiants", ont déclaré Xavier Lefebvre Boucher et Jean Grégoire, respectivement présidents de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ).

Tel qu'annoncé le 8 octobre dernier, les étudiants ont amorcé leur mobilisation. En effet, à 12 h 30 aujourd'hui les étudiants des villes de Rouyn-Noranda, Gatineau, Longueuil, Saint-Hyacinthe, Sherbrooke, Victoriaville, Saint-Georges-de-Beauce, Rimouski, Gaspé, Baie-Comeau, Saguenay, Saint-Félicien, Trois-Rivières et Montréal ont lu une lettre commune s'adressant à M. Harper :

    
    M. Harper, le 5 janvier 2010, la Fondation canadienne des bourses
    d'études du millénaire sera dissoute. Ceci met fin à une entente de
    10 ans entre les gouvernements canadien et québécois. Cette entente
    permettait au Québec de recevoir 80 millions de dollars annuellement.

    Lors du budget 2008-2009, vous annonciez la création d'un nouveau
    programme canadien de bourses aux étudiants, le PCBE. Cette enveloppe
    totalise aujourd'hui 507 millions de dollars. Pour le Québec, cela
    représente plus de 100 millions de dollars.

    M. Harper, nous vous rappelons que l'éducation est une compétence
    provinciale. En ce sens, le Québec a le droit de se retirer de ce
    programme de bourse et d'obtenir sa juste part. M. Harper, où est passé
    votre fédéralisme d'ouverture?

    Depuis plus de 40 ans, le Québec exerce son droit de retrait du programme
    canadien de prêts aux étudiants. Plus de 2 ans après l'annonce du PCBE,
    rien n'est encore réglé. Conséquence : Depuis le 1er août 2009, 125 000
    étudiants canadiens profitent de ce programme. Sur ce nombre, il n'y a
    aucun Québécois.

    M. Harper, pourquoi retenez-vous indument l'argent des étudiants du
    Québec
    M. Harper notre patience a des limites!
    M. Harper, donnez-nous notre argent!
    

"Si l'intention du gouvernement conservateur est d'aider les étudiants les plus pauvres, pourquoi M. Harper n'accepte-t-il pas le droit de retrait du Québec avec pleine compensation? Pourquoi ne respecte-t-il pas la compétence du Québec", s'interroge M. Grégoire. "On a toute la misère du monde à rencontrer des députés conservateurs québécois et encore plus à en trouver un qui va défendre les intérêts du Québec. Étonnez-vous pas que les étudiants fassent d'autres actions dans les semaines à venir", a poursuivi M. Lefebvre Boucher.

La FECQ et la FEUQ tiennent également à rappeler à M. Harper que le compte à rebours (www.fecq.org/decompte) avant que la FCBEM soit officiellement dissoute se poursuit. Le décompte a commencé il y a plus d'un mois et depuis, les réponses provenant du gouvernement n'ont aucunement rassuré les étudiants. "La mobilisation est commencée et elle va se poursuivre tant et aussi longtemps que les étudiants n'auront pas récupéré leur argent", ont promis, en terminant, les deux présidents.

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) représentent ensemble près de 165 000 étudiants au Québec.

SOURCE Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)

Renseignements : Renseignements: Mathieu Le Blanc, attaché de presse, FEUQ, bureau: (514) 396-3380, cell.: (514) 609-3380; Ariane Brisson, vice-présidente, FECQ, bureau: (514) 396-3320, cell.: (514) 554-0576


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.