Assemblée générale annuelle des Éleveurs de porcs du Québec : David Boissonneault cède la présidence à David Duval

QUÉBEC, le 9 juin 2017 /CNW Telbec/ - C'est sous le thème Agir maintenant pour un avenir prospère que s'est déroulée l'Assemblée annuelle des Éleveurs de porcs du Québec les 8 et 9 juin. Guidés par la volonté et la confiance d'agir concrètement pour le futur de leurs entreprises, les délégués ont élu un nouveau président pour reprendre le flambeau et poursuivre les importantes réalisations qui ont été posées dans les dernières années.

David Boissonneault salue les éleveurs de porcs pour la dernière fois
La première journée de l'Assemblée s'est ouverte sur le discours d'adieu du président sortant, David Boissonneault. Ce dernier est revenu sur le chemin parcouru durant ses années à la tête de l'organisation, soit de 2011 à 2017. Un succès collectif, a-t-il tenu à rappeler. « Je suis fier des grandes réalisations de ces six dernières années. Nous avons toujours fait bloc pour faire avancer les choses. Nous avons travaillé en équipe, car la force d'une organisation, c'est avant tout la force d'une équipe. »

Une aide financière de 1,2 M$ d'Ottawa et de Québec pour améliorer la gestion des risques
M. Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec et M. Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire du Canada, ont profité de l'occasion pour annoncer officiellement  une contribution de 1,2 M$ pour l'amélioration du Service de gestion des risques du marché (SGRM), un outil mis sur pied en 2000 par Les Éleveurs de porcs du Québec. Dans un contexte où les producteurs sont régulièrement confrontés à des fluctuations importantes des marchés, un outil comme le SGRM permet d'améliorer l'accessibilité à des marchés à terme et de favoriser une meilleure gestion du risque pour les entreprises porcines.

Un nouveau président, la même volonté de succès
David Duval, un éleveur porcin de la Montérégie, auparavant président de son syndicat régional et 2e vice-président de l'organisation, a été élu par les délégués pour assurer la présidence des Éleveurs de porcs du Québec pour les deux prochaines années. Ses deux bras droits seront Yvan Fréchette, élu premier vice-président, ainsi que Louis-Philippe Roy, élu deuxième vice-président.

Parmi ses priorités, mentionnons que le nouveau président souhaite entre autres poursuivre sur le travail de son prédécesseur et développer un plan de travail rigoureux afin d'améliorer la rentabilité des entreprises porcines, favoriser un environnement d'affaires propice aux investissements et assurer le développement durable de l'élevage porcin québécois.

Quatre éleveurs primés pour leurs efforts de RSO
Les Éleveurs de porcs du Québec ont également profité de l'occasion pour saluer les efforts de responsabilité sociale des éleveurs d'ici en dévoilant les quatre lauréats du concours « Responsables par nature ». Ces derniers se sont démarqués par leur performance en matière de responsabilité sociale au sein de leurs entreprises, plus particulièrement dans les cinq axes proposés par les Lignes directrices Sustainability Assessment of Food and Agriculture Systems (SAFA), soit la gouvernance, la gestion respectueuse de l'environnement, le bien-être et la santé animale, la salubrité, la performance économique, le bien-être des travailleurs et la relation avec la communauté.

  • Ferme Bernard Breton inc. - Jean-Pierre et Raymond Breton : Le premier prix a été reçu par Bernard Breton inc., une entreprise s'étant grandement démarquée par ses pratiques exemplaires et engagés. En plus d'avoir instauré des mesures sanitaires strictes, les deux éleveurs ont été des précurseurs du projet Clé-SRRP (syndrome reproducteur et respiratoire porcin)en Chaudière-Appalaches, qui vise notamment à partager le statut sanitaire de son troupeau avec les autres éleveurs d'une même région pour prévenir l'éclosion et la propagation du virus.
  • Ferme À-Porc-Ça - Véronique et Martin Langlois: Avec l'ambition d'améliorer continuellement ses façons de faire, la ferme À-Porc-Ça a reçu un prix pour ses efforts globaux en matière de responsabilité sociale. Elle s'est notamment démarquée par son approche de gestion collaborative ainsi que pour l'installation d'équipements technologiques permettant de réduire le gaspillage de ressources.
  • Ferme SANIBIEN - Benjamin Roy: Un éleveur de la relève et soucieux d'appliquer les meilleures pratiques de gestion technico-écnomique, Benjamin Roy a mis en œuvre plusieurs mesures exemplaires pour le bien-être de tous : celui de ses employés comme celui de ses animaux. Partageant des valeurs comme le respect, la communication et l'esprit d'équipe, la formation de ses employés lui tiennnent particulièrement à cœur et témoignent de son engagement en matière de responsabilité sociale.
  • Ferme Éli - Étienne Boucher, Lyne Guay et leur fils Nicolas: Cofondateur du club-conseil en agroenvironnement de Beaurivage et actuel président de la Clé-SRRP de Beaurivage, pour Étienne Boucher, la responsabilité sociale est un vecteur essentiel pour assurer la pérennité de son entreprise. Le respect de l'environnement, le bien-être de la communauté et la cohabitation harmonieuse sont au cœur des préoccupations des propriétaires de la ferme Éli.

Le nouveau site Web des Éleveurs de porcs du Québec est officiellement lancé
Les Éleveurs de porcs ont actualisé dans la dernière année leur site Web corporatif afin de le rendre plus dynamique et convivial pour les visiteurs, en plus de bonifier les contenus qui s'y trouvaient par souci de transparence envers les citoyens. Il a été officiellement dévoilé dans le cadre de l'Assemblée. Pour le découvrir, rendez-vous au leseleveursdeporcsduquebec.com.

À propos des Éleveurs de porcs du Québec
Les Éleveurs de porcs du Québec représentent les intérêts de leurs 3 100 membres, répartis dans 8 groupes régionaux. Le secteur porcin génère des retombées économiques de plus de 2,55 milliards de dollars dont bénéficient toutes les régions de la province. Au Québec, la filière porcine emploie 26 500 personnes. Environ 70 % de la production porcine québécoise est exportée, ce qui représente près de 45 % des exportations canadiennes (en valeur). Ces cinq dernières années, le porc du Québec a été exporté dans 125 pays, ce qui représente 8 % du  commerce mondial du porc.

 

SOURCE Les Éleveurs de porcs du Québec

Renseignements : Entrevues et renseignements : Malika Paradis, MParadis@tactconseil.ca, 418 933-2593


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.