Une première poursuite intentée contre l'académie des prix Nobel allègue des pratiques diffamatoires et de concurrence déloyale

LOS ANGELES, le 7 déc. 2012 /CNW/ - Le Dr Rongxiang Xu, le fondateur de la « science de la médecine régénératrice du corps humain » et chercheur réputé dans les domaines des sciences de la vie et de la médecine, a intenté une poursuite en justice aujourd'hui contre l'Assemblée Nobel de l'institut Karolinska, une société suédoise également connue sous le nom de Nobelforsamlingen. L'Assemblée Nobel de l'institut Karolinska est un organisme qui décerne le prix Nobel de physiologie ou médecine. La poursuite intentée auprès de la cour supérieure de l'État de Californie, la cour centrale de justice du comté d'Orange invoque des pratiques diffamatoires et une concurrence déloyale.

Le Dr Xu, un des scientifiques de premier plan dans le monde, a découvert en 1984 l'existence des « cellules régénératrices » lesquelles se sont avérées être des cellules souches positives pour la kératine 19 après 2000 (le brevet américain 6991813B2), lors de son étude sur le traitement des brûlures, une recherche qui a été profitable pour 20 millions de grands brûlés dans 73 pays. Il prétend que cette déclaration publiée par le défendeur, l'Assemblée Nobel, a sérieusement entaché sa bonne réputation dans la communauté, lui causant ainsi un préjudice. La poursuite allègue que l'Assemblée Nobel a réussi à attirer l'attention médiatique lors de l'annonce de remise des prix Nobel dans pratiquement toutes les grandes agences de presse et les publications à l'échelle mondiale. Une preuve que les responsables de l'Assemblée Nobel peuvent influer sur la perception d'un individu en faisant des déclarations erronées.

« Ma priorité en intentant cette poursuite était de clarifier ces déclarations erronées et trompeuses et protéger l'humanité et les futures générations. La recherche scientifique dans les sciences de la vie ne devrait pas profaner la nature même de la vie humaine », a indiqué le Dr Xu.

Le 8 octobre 2012, le prix Nobel de physiologie ou médecine 2012 était décerné conjointement à Sir John B. Gurdon et Shinya Yamanaka « pour leur découverte que les cellules matures peuvent être reprogrammées pour devenir pluripotentes », une découverte largement documentée dans les médias.

Dans une déclaration publiée sur son site Web fait simultanément avec la sélection, l'Assemblée Nobel a expliqué la découverte des chercheurs en médecine. L'Assemblée Nobel affirme que la découverte des scientifiques « représente un véritable changement de paradigme quant à notre compréhension de la différenciation cellulaire et de la plasticité de l'état différencié ». Cette déclaration fait en outre valoir que :  « [e]nsemble, Gurdon et Yamanaka ont modifié notre compréhension de la différenciation cellulaire. Ils ont démontré que l'état différencié généralement très stable peut être reprogrammé puisqu'il recèle un véritable potentiel de réversion pour obtenir des cellules pluripotentes.  Cette découverte a introduit progressivement de nouveaux domaines de recherche, et offre de nouvelles opportunités intéressantes pour étudier les mécanismes des maladies. »

Le Dr Xu croit, et allègue que la déclaration de l'Assemblée Nobel est fausse et qu'il est le chercheur en médecine ayant fait cette découverte dix ans plus tôt, ternissant ainsi sa réputation enviable dans le domaine. L'Assemblée Nobel mentionne que les scientifiques qui ont remporté le prix Nobel « ont modifié notre compréhension de la différenciation cellulaire » car « [i]ls ont démontré que l'état différencié généralement très stable peut être reprogrammé puisqu'il recèle un véritable potentiel de réversion pour obtenir des cellules pluripotentes ». Ces chercheurs en médecine n'ont pas fait cette démonstration. Le Dr Xu a plutôt fait cette découverte il y a dix ans. Il a été en mesure de démontrer comment cette découverte libérait le potentiel des cellules somatiques à retrouver une pluripotence, soit les mêmes potentialités que les cellules souches.

L'utilisation du mot « reprogrammé » par l'Assemblé Nobel démontre le caractère inexact de la déclaration puisque cela suggère que les scientifiques ayant remporté le prix Nobel ont exploité la capacité inhérente d'une cellule somatique à retrouver son état pluripotent par le biais de moyen naturel qui n'altère aucunement l'intégrité des cellules. Si les découvertes des scientifiques nobélisés consistaient à laisser une cellule somatique intacte, à son état initial, comme la découverte du Dr Xu, alors la déclaration aurait été exacte et précise. Cependant, la découverte des scientifiques nobélisés consiste à créer des cellules altérées, cela n'a rien à voir avec les cellules souches pluripotentes du corps humain. De même, l'Académie a faussement affirmé que « [c]ette découverte a introduit progressivement de nouveaux domaines de recherche, et offre de nouvelles opportunités intéressantes pour étudier les mécanismes des maladies » ce qui est également erroné.

Les déclarations du défendeur ont entaché la réputation du Dr Xu et ont causé préjudices à ses réalisations aux yeux de la communauté scientifique, du monde des affaires, des investisseurs potentiels, et elles ont également entravé sa capacité à être sélectionné en tant que conférencier d'honneur pour plusieurs grandes conférences internationales.

Le demandeur est représenté par le groupe Ardent Law en Californie, numéro de dossier :  30-2012-00615804.

SOURCE : Mebo International

Renseignements :

Veuillez communiquer avec Jane Westgate au 336.608.4439 ou Cheryl Riley au 703.683.1798.

Profil de l'entreprise

Mebo International

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.