Une panne d'ascenseur porte à lancer un appel à l'action du gouvernement pour assurer la sécurité

OTTAWA, le 21 juin 2013 /CNW/ - Un groupe de 11 déléguées à une conférence hébergées à l'hôtel Delta du centre-ville d'Ottawa a vécu une expérience effrayante tard hier. Les déléguées sont restées coincées dans un ascenseur pendant 35 minutes, ce qui est suffisamment long pour qu'elles aient eu besoin de soins médicaux quand elles en sont sorties. Il s'agit de déléguées à une conférence sur la condition féminine tenue par le Syndicat des communications, de l'énergie et du papier (SCEP).

« Les travailleurs des ascenseurs de la province font la grève contre un employeur qui n'a manifesté aucun désir d'assurer la sécurité de la population de l'Ontario », dit Dave Coles, président national du SCEP. « Nous sommes soulagés que nos déléguées soient saines et sauves mais, puisque de nombreux ascenseurs ne sont pas entretenus depuis le 1er mai, la NEEA crée une situation carrément dangereuse. »

L'Union internationale des constructeurs d'ascenseurs (UICA) représente 1 700 mécaniciens-constructeurs d'ascenseurs et aides-constructeurs d'ascenseurs de la province de l'Ontario, dont 1 300 font actuellement la grève contre la National Elevator & Escalator Association (NEEA). Celle-ci vient d'invoquer une disposition de la Loi sur les relations de travail qui n'avait jamais été invoquée auparavant afin d'obliger certains travailleurs à rentrer au travail dans l'industrie de la construction résidentielle de la RGT.

« La NEEA a effectivement fait passer l'installation d'ascenseurs dans des immeubles en copropriété de la RGT avant la réparation des ascenseurs dans les hôpitaux, les résidences-services et d'autres bâtiments publics d'Ottawa », déclare Dan Vinette, de l'UICA. « Il est temps que le gouvernement intervienne et offre les ressources nécessaires pour que la NEEA reprenne les négociations et que les deux parties concluent une entente dans l'intérêt de la sécurité de tous les Ontariens et les Ontariennes. »

Le SCEP est le syndicat le plus grand dans plusieurs secteurs clés de l'économie canadienne, y compris ceux de l'exploitation forestière, de l'énergie, des télécommunications et des médias. La Conférence du SCEP sur la condition féminine se déroulera jusqu'à samedi le 22 juin. Les déléguées à la Conférence ont participé à une marche pour manifester leur solidarité aux grévistes de l'UICA dans le centre-ville d'Ottawa hier.

SOURCE : SYNDICAT CANADIEN DES COMMUNICATIONS, DE L'ENERGIE ET DU PAPIER

Renseignements :

Dave Coles, SCEP, 613-299-5628
Dan Vinette, UICA, 613-228-3415

Profil de l'entreprise

SYNDICAT CANADIEN DES COMMUNICATIONS, DE L'ENERGIE ET DU PAPIER

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.