Un oui au projet Le Bourbon, sous conditions de bénéfices réels à la communauté

MONTRÉAL, le 6 juin 2017 /CNW Telbec/ - L'Office de consultation publique de Montréal rend public aujourd'hui le rapport de la consultation tenue cet hiver sur un projet de règlement permettant la réalisation d'un projet immobilier sur le site du Complexe Bourbon dans le Village sur la rue Sainte-Catherine Est.

Le groupe MSC Investissements Canada Inc. désire réaliser un projet sur l'îlot délimité par les rues Sainte-Catherine Est, De Champlain, Gareau et Alexandre-DeSève sur le site de l'ancien Complexe Bourbon, inoccupé depuis plusieurs années. Le bâtiment projeté de neuf étages accueillerait un rez-de-chaussée commercial, la possibilité d'un étage de bureau consacré au Centre communautaire des gais et lesbiennes de Montréal, 95 logements locatifs et 72 places de stationnement souterrain. La totalité de l'édifice actuel serait démolie.

La modification au règlement et au Plan d'urbanisme permettrait de hausser la hauteur et la densité du site ainsi que celles d'un secteur plus large allant jusqu'à la rue Papineau.

La consultation publique a suscité la participation de plus de 200 personnes, en majorité issues du quartier. En plus de la quarantaine d'individus et groupes s'étant exprimés lors de la séance d'information, 29 opinions écrites et orales ont été formulées par des participants.

À l'instar de plusieurs participants, la commission estime que, compte tenu de la taille du territoire, les modifications proposées doivent procurer un bénéfice à la communauté au moins équivalent à celui qu'en tireront les propriétaires de ces terrains. En ce sens, elle croit que la Ville se priverait de leviers importants de négociation en englobant dans ce projet de règlement des terrains de TVA qui ne font présentement l'objet d'aucune demande de permis. Sa recommandation est donc à l'effet de limiter les changements au Plan d'urbanisme aux cinq lots du Bourbon.

Le projet Le Bourbon, quant à lui, s'inscrit dans une optique de revitalisation d'une portion de la rue Sainte-Catherine Est qui traverse tout le Village. Il s'agit d'un investissement important avec la construction d'un immeuble multifonctionnel (commercial, communautaire et résidentiel locatif) qui occuperait la tête d'un îlot particulier, compris entre une rue commerciale et un parc. Ce projet vient remplacer un immeuble hautement symbolique pour le quartier, mais abandonné depuis des années et dont la démolition est bien acceptée.

La commission tient à souligner la contribution des participants présents aux différentes étapes de la consultation. Les résidents et les représentants des commerçants connaissent à fond leur quartier et y sont profondément attachés. Leurs préoccupations sont donc bien ancrées dans la réalité.

La commission reconnait aussi que le promoteur a fait certains efforts afin que son projet puisse s'intégrer à cet environnement fort particulier. Le promoteur accepte de contribuer au Fonds pour le logement social, même si le nombre de logements à venir devait être réduit. L'intention d'offrir un étage à des organismes de la communauté LGBT en témoigne aussi, même si les démarches en ce sens n'ont pas encore abouti.

Toutefois, certains éléments du projet demeurent problématiques. D'abord, sa hauteur, considérée comme beaucoup trop importante pour un bâti environnant caractérisé par des immeubles de deux ou trois étages. L'architecture, notamment celle de la façade, est peu susceptible de participer à la dynamique commerciale et à l'attrait touristique de la rue. La protection du caractère public de la rue Gareau et du parc Charles-S.-Campbell en préoccupe aussi plusieurs. À l'exception des espaces pour vélos prévus dans le stationnement intérieur, le design du projet est en deçà des pratiques actuelles en matière environnementale.

L'octroi d'une dérogation portant les hauteurs de 16 à 35 mètres doit se traduire par un réel bénéfice à la communauté et à l'identité distinctive du quartier. En conséquence, la commission assujettit son accord au projet de règlement à trois conditions essentielles, qui portent sur l'octroi d'un étage assurant une occupation durable du milieu communautaire, sur l'inclusion de mesures environnementales plus audacieuses et sur une révision de la facture architecturale du projet.

Toute l'information disponible sur ce projet peut se trouver aux bureaux de l'Office au 1550, rue Metcalfe, bureau 1414. Cette documentation est aussi disponible sur le site Internet de l'Office au www.ocpm.qc.ca/bourbon.

 

SOURCE Office de consultation publique de Montréal

Renseignements : Luc Doray, 514 872-3568, 514 977-8365 (cell.)

LIENS CONNEXES
www.ocpm.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.