Un nouveau rapport relève une mauvaise perception de la création d'entreprises au Canada et du soutien disponible aux entrepreneurs

L'Initiative canadienne d'entrepreneuriat vient en aide aux entrepreneurs pour mieux les renseigner et les inspirer à percer

OTTAWA, le 15 juin 2017 /CNW/ - Un nouveau rapport intitulé Entrepreneurship: Canada's Golden Opportunity sera présenté aujourd'hui dans le cadre du lancement de la toute nouvelle Initiative canadienne d'entrepreneuriat. Ce rapport souligne que le Canada fait face à de nombreux obstacles pour atteindre son plein potentiel en terme de puissance entrepreneuriale. Dans un sondage mené sur 2000 Canadiens, les données démontrent clairement que l'entrepreneuriat canadien demeure enlisé dans le passé.

Dans cette étude, les Canadiens peignent une image démodée et plutôt masculine de l'entrepreneuriat au Canada. Lorsque nous leur avons demandé de nommer les entrepreneurs canadiens les plus populaires, la majorité d'entre eux ont cité des figures historiques (nées entre 1764 et 1954) ou des personnes n'œuvrant plus au sein de l'entreprise à laquelle ils ont légué leur nom. L'étude a aussi relevé une tendance d'aversion au risque, et a souligné que les Canadiens ne reconnaissent pas les efforts déployés par les entrepreneurs les plus audacieux.

Pour faire face à ces défis et soutenir les efforts du Canada dans sa course pour devenir une puissance mondiale dans le domaine de l'entrepreneuriat au 21ème siècle, Ottawa accueille aujourd'hui le lancement de l'Initiative canadienne d'entrepreneuriat. Dans un premier temps, l'Initiative se concentrera principalement à aider les femmes entrepreneurs. M. Richard Brandon, entrepreneur international et fondateur de la marque Virgin, Michele Romanow, personnalité canadienne de la télévision et co-fondatrice de Clearbanc se sont joints à Ruma Bose, fondatrice et présidente de l'Initiative canadienne d'entrepreneuriat, pour célébrer le lancement.

L'Initiative s'engage à offrir plusieurs programmes de soutien pour encourager l'esprit entrepreneurial au Canada et favoriser sa mise en œuvre. Ceci inclut un accès accru à de l'aide en ligne et à des investissements en capitaux pour les petites et moyennes entreprises. Il s'agit d'un point tournant fort qui suscitera l'intérêt dans l'histoire entrepreneuriale du Canada.

« J'ai décidé de fonder cette initiative car j'aurais adoré avoir accès à ce programme alors que je grandissais à Trois-Rivières », dit la co-fondatrice de l'Initiative canadienne d'entrepreneuriat, Ruma Bose. « Il existe un énorme potentiel d'entrepreneuriat à explorer au Canada, mais cela dépend du soutien que notre société est prête à offrir. »

« Tout au long de mon parcours de création d'entreprises, puis ensuite en tant que Dragon, j'ai observé la nécessité pressante des entrepreneurs à avoir plus de soutien. Ces entrepreneurs sont les assises de notre société qui bâtiront le futur du Canada, et ils doivent être reconnus à leur juste valeur », dit Michele Romanow.

 « À l'occasion du 150ème anniversaire du Canada, il est temps de miser sur le potentiel de notre pays à devenir un géant de l'entrepreneuriat et de l'innovation », dit M. Richard Brandon, supporteur de l'Initiative.

Faits saillants du rapport - Entrepreneurship: Canada's Golden Opportunity

Sondage disponible ici dans son intégralité : www.entrepreneurshipcanada.ca

  • Entrepreneurs internationaux majeurs (par ordre alphabétique)
    • Richard Branson
    • Warren Buffet
    • Henry Ford
    • Bill Gates
    • Steve Jobs
    • Elon Musk
    • Donald Trump
    • Mark Zuckerberg

  • Entrepreneurs canadiens majeurs (par ordre alphabétique)
    • Alexander Graham Bell
    • Conrad Black
    • Joseph-Armand Bombardier
    • Tim Horton
    • Kevin O'Leary
    • John Molson
    • Jim Pattison
    • Rogers

  • Écart flagrant entre la perception des gens et la pratique actuelle : sept personnes sur dix ont affirmé que le Canada est un bon pays pour se lancer en affaires, mais seulement quatre sur dix ont l'intention d'y créer leur entreprise.
  • Obstacle principal pour se lancer en affaires : suite au manque de financement, huit entreprises canadiennes sur dix doutent de leurs chances de réussite. La peur de l'échec est le second obstacle.
  • Les Canadiens ont peur de prendre des risques malgré leur fort taux d'ambition - 68 % des entrepreneurs n'ont pas été encouragés à poursuivre leur rêve de création d'entreprise par leurs professeurs et menteurs. Moins de la moitié ont dit avoir été épaulés par leurs anciens collègues.
  • Plus de deux tiers des Canadiens partagent l'opinion que le Canada est un pays idéal pour créer sa propre entreprise et jugent que l'ambition est une bonne qualité à avoir.
  • Les femmes voient dans l'entrepreneuriat la chance de poursuivre une carrière leur permettant de mettre en pratique leurs compétences, de vivre leur passion et de maintenir leur indépendance. Les femmes perçoivent à travers l'entrepreneuriat l'opportunité de concrétiser leurs rêves, de mettre à profit leurs compétences et de devenir leur propre patron.
  • Les femmes sont motivées par les activités de commerce en ligne. Elles attribuent la possibilité d'opportunités lucratives en lien avec leurs intérêts grâce à la popularité grandissante d'Internet. La vente au détail a été sélectionnée comme la catégorie suscitant le plus grand intérêt.
  • Le bien social est un acteur de motivation important. Fait intéressant, 70 % des entrepreneurs actuels ont dit que le bien public est un motivateur essentiel dans la poursuite de leurs activités entrepreneuriales.

Initiative canadienne d'entrepreneuriat - Faits saillants du programme inaugural Amplify

Au cours du lancement de l'Initiative canadienne d'entrepreneuriat, et suite aux résultats obtenus,  on procèdera également au lancement de Amplify; il s'agit d'un programme visant à venir en aide et encourager les entrepreneurs canadiens en mettant l'emphase sur la création de petites et de moyennes entreprises par des femmes entrepreneurs. Nous croyons fermement que les efforts déployés par ces entrepreneurs nous hisseront vers de nouveaux sommets dans l'histoire de l'entrepreneuriat au Canada. En collaborant avec nos partenaires, l'Initiative canadienne d'entrepreneuriat s'est engagée à respecter les faits suivants :

  1. Une campagne visant à changer le(s) visage(s) de l'entrepreneuriat au Canada. Il est nécessaire de sensibiliser davantage d'entrepreneurs à poursuivre leur cheminement entrepreneurial. Notre manquement à reconnaître l'importance de nos entrepreneurs canadiens et à les motiver sont les causes principales portant entrave au développement de notre système entrepreneurial. Le Canada compte une diversité impressionnante d'entrepreneurs contemporains, mais notre image entrepreneuriale est démodée et demeure à prédominance masculine. Aussi, le 13 juin dernier, nous avons lancé une campagne de nomination pour les 100 nouveaux visages entrepreneuriaux canadiens.
  2. Les femmes en vedette. Nous ferons la publicité de l'histoire de certaines femmes canadiennes entrepreneurs dans le cadre de la campagne en partenariat avec BlogHer.com afin de souligner leurs succès (et leurs échecs) et rehausser l'image des femmes entrepreneurs d'un bout à l'autre du pays.
  3. Faciliter l'expansion du commerce en ligne. Plus de 40 000 entreprises de commerce de détail au Canada n'ont toujours pas de plateforme pour le commerce dans Internet. Nous nous engageons d'assurer l'accès aux outils et aux ressources nécessaires pour participer à cette nouvelle réalité dans un monde connecté par la technologie. Les utilisateurs auront accès à une base de données de 200 petites et moyennes entreprises fondées par des femmes via un abonnement annuel sur la plate-forme de Shopify, incluant l'accès à des cours en ligne offerts par Virgin Startup.
  4. Fournir un financement amical aux nouveaux entrepreneurs. Bien qu'il y ait un financement important alloué au Canada, plusieurs futurs entrepreneurs perçoivent de manière peu optimiste l'accès au financement pour leur nouvelle entreprise. Grâce à notre partenariat avec Clearbanc, nous faciliterons l'accès au financement avec des conditions préférentielles pour les femmes entrepreneurs ayant une petite entreprise existante en expansion.
  5. S'allier et soutenir les organismes clés. Si nous cherchons à créer une culture qui soutienne réellement l'avenir de l'entrepreneuriat au Canada, nous devons travailler ensemble. Aussi, nous voulons accroître nos connaissances et cherchons à nous allier à d'autres organismes clés afin de propulser la mission entrepreneuriale à travers le Canada.

Pour plus d'information, veuillez visiter le : www.entrepreneurshipcanada.ca

À propos de la co-fondatrice et présidente : Ruma Bose est une entrepreneure dans l'âme, auteure internationale à succès, et ancienne présidente de Chobani Foundation et de Chobani Ventures. Elle est membre du conseil Global Entrepreneurs Council de la Fondation de l'ONU et membre du groupe Expert Network, World Economic Forum. Elle participe fréquemment en tant que conférencière sur le thème de l'entrepreneuriat, elle siège à plusieurs conseils d'administration, et fait du mentorat auprès des entrepreneurs au Canada et à travers le monde. Ruma a grandit à Trois-Rivières, Québec, et détient une Maîtrise en Administration des entreprises (MBA) de la Rowe School of Business de l'Université de Dalhousie.

SOURCE Initiative canadienne d'entrepreneuriat

Renseignements : Pour toutes informations médiatiques, contactez Sophie Nadeau chez Edelman Canada : sophie.nadeau@edelman.com; 416-910-0850.

Profil de l'entreprise

Initiative canadienne d'entrepreneuriat

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.