Un nouveau livre détruit plusieurs mythes populaires concernant la retraite au Canada

Selon Fred Vettese et Bill Morneau, le Canada ne serait pas touché par une crise sur le plan de la retraite

TORONTO, le 13 déc. 2012 /CNW/ - Le Canada ne ferait pas face à une crise sur le plan de la retraite, selon un nouveau livre rédigé par Fred Vettese et Bill Morneau, de Morneau Shepell. M. Vettese, l'actuaire en chef de l'entreprise, et M. Morneau, le président exécutif du conseil d'administration, ont collaboré pour rédiger un livre qui détruit plusieurs mythes sur la retraite.

Selon The Real Retirement: Why You Could Be Better Off Than You Think, and How to Make That Happen, qui vient d'être publié par John Wiley & Sons Canada, les aînés canadiens sont parmi les personnes les plus aisées au monde et peuvent s'attendre à un style de vie à leur retraite beaucoup plus confortable qu'ils le pensent.

« Nombreux sont ceux qui croient qu'il y a une crise sur le plan de la retraite au Canada », a déclaré M. Vettese. « Cependant, cette crise n'existe pas et, selon nos études, n'aura pas lieu. Cela s'explique par le fait que, pour la plupart des Canadiens, les cibles réelles de revenu de retraite sont inférieures à celles évaluées par la majorité des gens. Cette cible se rapproche de 50 % et non pas de 70 %. Dans le même ordre d'idées, les sources éventuelles de revenus de retraite sont supérieures à ce qu'on pense. »

Selon le livre, le taux de pauvreté chez les aînés canadiens est moins de la moitié du taux pour les Canadiens en âge de travailler. Cela est attribuable, en partie, au fait qu'il existe en réalité quatre piliers du système de retraite au Canada plutôt que trois, comme on le croit souvent : la Sécurité de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti, le Régime de pensions du Canada et le Régime des rentes du Québec, ainsi que les régimes donnant droit à une aide fiscale, comme les REER et les régimes de retraite en milieu de travail. Le quatrième pilier est constitué d'actifs autres que les régimes de retraite habituels, comme l'immobilier, l'argent comptant, les actions et les obligations.

« Les actifs regroupés dans ce quatrième pilier dépassent grandement la somme de tous les actifs des trois premiers piliers », ajoute Bill Morneau. « Les aînés canadiens ont davantage d'actifs qui peuvent être convertis en revenu de retraite qu'ils ne le pensent. »

Selon les auteurs, les 20 prochaines années seront difficiles en raison du rendement inférieur des investissements et d'une longévité accrue. Cependant, les Canadiens feront face à ces changements en travaillant plus longtemps.  L'âge moyen du départ à la retraite passera de 62 ans à 66 ans.

Voici quelques autres conclusions tirées du livre :

  • Une personne de 80 ans dépense beaucoup moins qu'une personne de 60 ans. Cela signifie qu'on peut dépenser à 60 ans davantage qu'on le pense.
  • Malgré des taux d'intérêt faibles, les rentes deviennent une option fort intéressante entre le temps où vous investissez et le temps que vous atteigniez 75 ans.
  • La possibilité d'avoir à payer des frais pour des soins de longue durée ne devrait pas nous empêcher de dépenser notre argent de manière raisonnable pendant que nous sommes en santé.

Fred Vettese, qui commente fréquemment les questions de retraite et de pensions dans les médias, compte plus de 25 années d'expérience dans l'industrie de la retraite. Il prend part à des conférences comme celles organisées par le Conference Board du Canada et est membre du Conseil sur les politiques en matière de pensions de l'institut C.D. Howe.

À titre de président exécutif du conseil d'administration de Morneau Shepell, Bill Morneau a dirigé le cabinet vers sa position de plus importante entreprise canadienne des services-conseils en ressources humaines et en services d'impartition. Il s'occupe de clients provenant de toutes les entreprises et de tous les ordres du gouvernement au Canada pour les aider à gérer leurs régimes de retraite et leurs avantages sociaux.

À propos de Morneau Shepell Inc.
Morneau Shepell est la plus importante société canadienne offrant des services-conseils en ressources humaines ainsi que des services d'impartition. La société est également le chef de file en matière de prestation de programmes d'aide aux employés et à la famille, ainsi que le plus important administrateur de régimes de retraite et d'avantages sociaux. Grâce à ses solutions en matière de santé et de productivité, d'administration et de retraite, Morneau Shepell aide ses clients à réduire leurs coûts, à améliorer la productivité au travail et à renforcer leur position concurrentielle. Fondée en 1966, Morneau Shepell sert plus de 8 000 organisations de toutes tailles, des plus petites entreprises à certaines des plus grandes sociétés et associations en Amérique du Nord. Comptant environ 3 000 employés répartis dans des bureaux partout en Amérique du Nord, Morneau Shepell offre ses services à des entreprises au Canada, aux États-Unis et partout dans le monde. Morneau Shepell est une société cotée à la Bourse de Toronto (TSX : MSI). Pour obtenir davantage d'information, rendez-vous à l'adresse morneaushepell.com.

SOURCE : Morneau Shepell Ltd.

Renseignements :

Tricia Ramsarran
416.220.1414
tramsarran@morneaushepell.com

Jerry Amernic
416.284.0838
jamernic@morneaushepell.com

Profil de l'entreprise

Morneau Shepell Ltd.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.