Un homme accusé de canular en matière de terrorisme - Mise à jour

TORONTO, le 26 nov. /CNW/ - Jeudi le 25 novembre 2009, Justin Dillon de Mississauga, Ontario a reçu une sentence de 12 mois d'emprisonnement pour son rôle dans des appels canular en matière de terrorisme qui a eu lieu le 24 novembre 2008. A son enquête préliminaire le 11 juin, 2009, Dillon a plaide coupable a une charge d'incitation à craindre des activités terroristes contrairement au code criminel du Canada (section 83.231).

Le 2 avril 2008, des membres de l'Equipe intégrée de la sécurité nationale de l'Ontario (EISN-O) ont arrêté Justain DILLON, âgé de 34 ans, de Mississauga, pour des raisons de canular en matière de terrorisme et de méfait public. D'après les allégations, l'homme aurait fait des appels à Echec au crime de Toronto, aux services policiers de Toronto et au bureau du shérif du Monmouth County au New Jersey. L'homme qui a téléphoné à déclaré qu'un groupe de terroriste avait l'intention de se faire connaître en faisant exploser un centre commercial du New Jersey.

Ces appels ont provoqué une réaction importante au sein des forces policières, impliquant de nombreux organismes comme le bureau du shérif de Monmouth County (New Jersey), le service policier de Freehold Township (New Jersey), le bureau du shérif Atlantic County, le Federal Bureau of Investigation (FBI), le bureau de Homeland Security des Etats-Unis, la Gendarmerie royale du Canada, le service de police de Toronto et la police régional de Peel. L'intervention policière comprenait l'inspection des véhicules entrant et sortant, la vérification d'individus qui ressemblait à la description des auteurs présumés ainsi que l'interdiction aux automobilistes de s'arrêter dans les aires de débarquement entourant le centre commercial en question. Les appels ont été reçus le vendredi 24 novembre 2006, une semaine avant ce qui est considéré comme le jour de magasinage le plus important de l'année.

"La GRC prend ces questions très au sérieux," a déclaré l'Inspecteur Kevin Jackson, l'Officier responsable de l'EISN-O. "Loin d'être des blagues sans conséquences, les canulars en matière de terrorisme provoquent une réelle appréhension et se soldent par des interventions policières inutiles et coûteuses."

Les équipes intégrées de la sécurité nationale (EISN) ont été créées après les événements du 11 septembre 2001. Les équipes comptent des représentants de la GRC ainsi que de partenaires et organismes fédéraux comme l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) et des services de police provinciaux et municipaux. Grâce à la mise en commun des ressources fédérales, provinciales et municipales, les membres des EISN sont en mesure de mieux cibler et contrer l'activité criminelle des groupes terroristes ou des individus qui menacent la sécurité nationale du Canada. Pour rapporter une activité ou une menace terroriste à la sécurité nationale, le public peut composer le 1-800-420-5805 ou appeler le service de police de sa localité.

SOURCE Gendarmerie royale du Canada

Renseignements : Renseignements: Sgt. Marc LaPorte, GRC Division O (Ontario), Agent de relations avec les médias, Bureau: (519) 640-7302, Cellulaire: (416) 992-4409


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.