Transport collectif : le maire de Laval dénonce l'iniquité du projet de politique de financement de l'ARTM

LAVAL, QC, le 26 juin 2017 /CNW Telbec/ - Le maire de Laval, M. Marc Demers, dénonce le projet de politique de financement proposé par le Comité de transition de la nouvelle Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et réclame des changements. 

 

«Tel que formulée, cette politique aura comme conséquence une augmentation majeure de la participation financière des contribuables lavallois. La formule mise de l'avant par l'ARTM entraînera un manque à gagner de 25 M$ sur trois ans pour la Ville de Laval, et ce, sans aucun ajout de services pour les clients de la Société de transport de Laval (STL)» soutient le maire Demers. À cela s'ajoute un effet négatif récurrent de 10 M$ annuellement à compter de 2021.

Dans une lettre adressée au ministre Lessard, le 19 mai dernier et cosignée par sa vis-à-vis de Longueuil, Mme Caroline St-Hilaire, le maire de Laval souligne avoir accueilli avec enthousiasme la décision de Québec, contenue dans son dernier budget, de consacrer des sommes importantes au développement du transport collectif et d'avoir accordé un financement additionnel de près de 1 milliard de dollars sur cinq ans à l'ARTM.

Toutefois, en dépit de l'injection de 399 M$ additionnels pour le transport en commun dans la région de Montréal dont 154 M$ servent au financement des revenus généraux de l'ARTM, la Ville de Laval verra sa facture augmenter significativement par rapport à la situation actuelle si la proposition de politique de financement du Comité de transition de l'ARTM est retenue.

«Le gouvernement du Québec injecte de l'argent neuf en transport collectif et plutôt que d'obtenir une bonification de services, c'est une facture plus élevée que les lavallois vont recevoir», affirme le maire Demers.

L'Administration lavalloise demande donc à l'ARTM de maintenir l'actuel mode de financement du transport collectif jusqu'au moment où sera complété l'exercice de révision du cadre tarifaire pour l'ensemble de la région métropolitaine.

Le projet de politique se traduira par des déséquilibres importants au chapitre de la répartition des charges entre les différentes municipalités de la région. «C'est inéquitable pour les citoyens des banlieues et les usagers du transport collectif de ces secteurs, qui paient déjà des tarifs plus élevés qu'à Montréal pour parcourir des distances comparables», affirme le maire de Laval.

Le maire Demers expose l'exemple d'un étudiant universitaire lavallois de 23 ans qui utilise le transport collectif pour se rendre dans un établissement sur l'île de Montréal. Celui-ci débourse 108 $ mensuellement pour se procurer une TRAM-zone 3. Le partage des revenus de cette carte s'établit de la façon suivante : 65,54 $ à la STM et 42,46 $ à la STL. Le tarif local de la STM est de 49,75 $, ainsi la STM reçoit plus de 130 %de son tarif local, tandis que la STL reçoit 56 % de son tarif local (74,50 $).

«Présentement, la compensation pour l'intégration tarifaire permet de corriger partiellement l'iniquité sans rien enlever au bénéfice de la STM. Le projet de politique de financement abolit cette compensation pour 2018.  C'est inacceptable de procéder à une telle amputation avant même d'avoir revu l'ensemble de la tarification dans la région métropolitaine», d'affirmer le maire Demers.

Celui-ci rappelle qu'en 2010, les municipalités s'étaient entendues, par l'entremise la Communauté métropolitaine de Montréal, sur un cadre financier pour le transport collectif. Cette entente s'appuyait sur le principe «d'utilisateur-payeur» pour combler les déficits associés aux activités métropolitaines. «Et, c'est sur la base de cette entente que nous croyons qu'une réponse équitable est possible, à même les enveloppes budgétaires déjà consenties à l'ARTM par Québec», de conclure le maire Demers.

  

SOURCE Cabinet du maire et du comité exécutif de la Ville de Laval

Renseignements : Robert-Charles Longpré, Conseiller spécial, Cabinet du maire et du comité exécutif, (450) 978-6888 poste 4143, (514) 589-3274, r-c.longpre@laval.ca

LIENS CONNEXES
http://www.laval.ca/

Profil de l'entreprise

Cabinet du maire et du comité exécutif de la Ville de Laval

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.