Table de consultation sur le Plan Nord - l'initiative boréale canadienne
appuie la démarche gouvernementale mais émet des réserves

MONTRÉAL, le 5 nov. /CNW Telbec/ - Invitée à participer à la première Table de consultation sur le Plan Nord qui se tiendra demain, l'Initiative boréale canadienne (IBC) réitère son appui à la démarche du gouvernement du Québec et à son engagement de protéger au moins la moitié du territoire visé par le plan. Cependant, l'IBC est extrêmement préoccupée par le fait que les représentants de groupes environnementaux et les leaders des Premières Nations et Inuits n'aient pas été impliqués convenablement dans le processus d'appel à la participation à la table de consultation, alors que leur implication est la clé d'une démarche inclusive et responsable.

"Nous appuyons l'initiative de la ministre Normandeau et du premier ministre Charest d'instaurer un mode de consultation d'une telle importance. Plutôt que de présenter un plan gouvernemental comme un fait accompli, cette consultation permettra aux différents partenaires de trouver des solutions communes. Vu sous cet angle, le Plan Nord a le potentiel de devenir un modèle de développement à l'échelle internationale" a déclaré Suzann Méthot, directrice régionale-Québec de l'IBC. "Nous sommes également favorables avec l'approche gouvernementale, qui prend en considération la conservation des territoires et le développement durable, ainsi que le regroupement des parties prenantes, afin de déterminer les meilleures pratiques. Par ailleurs, la crédibilité de ce processus est lourdement compromise sans la participation du mouvement environnemental et sans la reconnaissance du statut de nation à nation qui revient aux peuples autochtones.

Le succès du Plan Nord repose sur la capacité du gouvernement d'établir des normes rigoureuses de protection des territoires et de développement durable. Le processus de prise de décisions doit également inclure l'avis des scientifiques, des citoyens, des représentants des communautés locales et l'appui des leaders des Premières Nations. "Bien que nous apprécions avoir été invité à la table de consultation, nous croyons que la présence des autres représentants du mouvement environnemental est indispensable pour une prise de décision. Nous ne pouvons prétendre représenter tous les groupes impliqués dans l'aménagement du territoire nordique, et il est primordial que toutes les voix se fassent entendre" ajoute Mme Méthot.

Le rôle des Premières Nations et Inuits

Pour s'assurer du succès de ce plan, le gouvernement doit s'assurer que les leaders des Premières Nations et Inuits jouent un rôle majeur dans son élaboration. En ce sens, le gouvernement doit reconnaître les droits territoriaux de ceux-ci et établir un rapport de nation à nation.

L'IBC a récemment conclu un partenariat avec l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL) avec comme objectif commun la protection et le développement de ses territoires, incluant le Nord-du-Québec. Ce partenariat permetta à son Institut du développement durable d'élaborer un plan pour la gestion territoriale selon les principes d'intendance de cette terre.

La forêt boréale visée par le Plan Nord

La forêt boréale québécoise fait partie de la plus grande forêt intacte au monde et compose le plus important réservoir de carbone terrestre de la planète. L'utilisation des terres et la déforestation libèrent dans l'atmosphère des quantités considérables de carbone. En établissant d'abord la protection du territoire visé par le Plan Nord avant d'entreprendre tout projet d'exploitation industrielle et en s'assurant que les territoires résiduels non protégés soient exploités de façon responsable, le gouvernement du Québec assure la pérennité de la ressource tout en contribuant considérablement à la lutte aux changements climatiques.

À propos de l'Initiative boréale canadienne

Créée en 2003, Initiative boréale canadienne (IBC) est un organisme sans but lucratif voué à la protection et à l'exploitation responsable de la forêt boréale canadienne. L'organisation réunit divers partenaires dans le but de créer de nouvelles solutions pour la conservation de la forêt boréale. Elle agit à titre de catalyseur en appuyant divers efforts sur le terrain, dans l'ensemble de la région boréale, déployés par les gouvernements, l'industrie, les peuples autochtones, les organismes de conservation, les grands détaillants, les institutions financières et les scientifiques.

SOURCE Initiative boréale canadienne

Renseignements : Renseignements: Suzann Méthot, Directrice régionale - Québec, IBC, (514) 792-1843, smethot@borealcanada.ca; Mathew Jacobson, Pew Charitable Trusts, (202) 277-8463

Profil de l'entreprise

Initiative boréale canadienne

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.