Supremex annonce ses résultats pour le T2 2017 et déclare un dividende trimestriel régulier

MONTRÉAL, le 1er août 2017 /CNW Telbec/ - Supremex inc. (« Supremex » ou la « Société ») (TSX: SXP), chef de file nord-américain dans la fabrication et la distribution d'enveloppes ainsi qu'un fournisseur de produits d'emballage et de produits spécialisés en plein essor, annonce aujourd'hui ses résultats pour le deuxième trimestre clos le 30 juin 2017 et déclare un dividende régulier trimestriel. 

Faits saillants du deuxième trimestre et évènements récents 

  • Acquisition de Emballages Stuart inc. le 20 juillet 2017, un important fournisseur de produits d'emballages en carton plat de grande qualité destinés au marché de la consommation. La transaction a été conclue pour une considération totale en espèces de 17,5 millions de dollars sur une base libre de dettes et d'encaisse de trésorerie, en plus d'un montant additionnel pouvant atteindre 2,1 millions de dollars payable dans 24 mois sous réserve de la réalisation de certains objectifs financiers préétablis.
  • Produits des activités du deuxième trimestre de 2017 en hausse de 4,4 % par rapport à l'année précédente, pour s'établir à 41,1 millions de dollars.
  • Résultat net réduit à 2,8 millions de dollars (ou 0,10 $ par action) comparativement à 3,9 millions de dollars (ou 0,14 $ par action) lors de la période équivalente de 2016.
  • BAIIA1 de 5,4 millions de dollars, une baisse de 1,5 million de dollars comparativement au résultat de 6,9 millions de dollars lors de l'exercice précédent.
  • Maintient d'une solide flexibilité financière avec un faible ratio d'endettement net de 1,1 fois le BAIIA1.
  • Approbation d'un dividende trimestriel de 0,06 $ par action, équivalent à celui du dernier trimestre et en hausse de 9,1 % par rapport au dividende du même trimestre de l'exercice précédent.
  • Rachat de 100 640 actions de la Société pour annulation totalisant 482 369 million de dollars en vertu du programme d'offre publique de rachat (« OPR ») dans le cours normal des activités.
  • Renouvellement de l'OPR pour le rachat d'un maximum de 500 000 actions ordinaires pour annulation sur une période de douze mois de terminant le 2 août 2018.

« Les revenus ont progressés de 4,4 % au deuxième trimestre provenant principalement des produits d'emballage et des produits spécialisés, suivi du marché américain de l'enveloppe. Je suis heureux de constater que notre stratégie de diversification continue de progresser tout en nous permettant d'atténuer l'impact de la réduction importante des ventes d'enveloppes au Canada » a dit Stewart Emerson, président et chef de la direction de Supremex ». « L'annonce récente de l'acquisition de Emballages Stuart, première acquisition de la Société dans le secteur de l'emballage en carton plat, vient renforcer notre stratégie de diversification et nous aidera à poursuivre notre croissance ».

« Nous sommes heureux de notre capacité à gérer le mix de produits, les prix de vente moyens ainsi que les coûts de fabrication, toutefois l'impact de la décroissance du volume des enveloppes au Canada a une incidence directe sur notre profitabilité. Bien que nous croyons que la réduction de volume lors du trimestre n'est pas représentative de la tendance à long-terme, elle renforce le besoin  de gérer activement nos parts de marché dans un marché de l'enveloppe en déclin ainsi que de poursuivre l'exécution de notre plan de diversification dans le but d'accéder à des marchés en croissance. »

« Lors du dernier trimestre, nous avons maintenu un solide bilan, accompagné d'un faible niveau d'endettement. Nous avons également créé de la valeur pour nos actionnaires au moyen de versements de dividendes et de notre programme de rachat d'actions. Tout ceci en conservant la flexibilité financière nécessaire afin d'affecter nos capitaux de façon stratégique si des occasions de croissance ou de diversification stratégique devaient survenir, » a conclu M. Emerson.

Aperçu du rendement au deuxième trimestre de 2017 

Les produits d'activités pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2017 ont augmenté de 4,4 % ou de 1,7 millions de dollars pour s'établir à 41,1 millions de dollars, par rapport à 39,4 millions lors de la période de trois mois terminée le 30 juin 2016. Cette augmentation est principalement attribuable aux acquisitions conclues lors de l'année fiscale 2016 (Bowers Envelope Company, Inc. acquise le 29 août 2016, Papier Durabox inc. le 28 novembre 2016 et Printer Gateway Inc. le 23 décembre 2016) selon le plan établi de diversification de la Société. Cette augmentation a été partiellement compensée par la réduction du volume de vente d'enveloppes au Canada.

Les produits des activités tirés du marché canadien des enveloppes se sont établis à 24,5 millions de dollars, une diminution de 3,9 million de dollars, ou 13,5 %, par rapport au deuxième trimestre de 2016. La baisse provient d'une réduction de 14,9 % du volume qui a été légèrement atténuée par une hausse de 1,6 % des prix de vente moyens. La direction croit que la réduction de 14,9 % n'est pas complètement représentative des conditions de marché actuel. Le volume des enveloppes au Canada était plus élevé qu'à la normale puisque les fournisseurs de marketing direct ont accéléré leurs envois postaux au deuxième trimestre de 2016 étant donné la menace d'un arrêt de travail chez Postes Canada. De plus, un client important du secteur financier a été perdu à la compétition au deuxième trimestre de 2016 ce qui s'est traduit par des ventes plus élevées à ce client lors du deuxième trimestre de 2016 avant leur transition à un nouveau fournisseur. Les résultats les plus récents publiés par Postes Canada indiquent une réduction du volume de courrier transactionnel de 5,9 % comparativement à 2016 et une réduction de 0,3 % du courrier du secteur marketing direct, ce qui est vraisemblablement la meilleure indication de la variation du volume d'enveloppes au Canada.

Les produits des activités tirés du marché américain des enveloppes ont augmenté à 10,4 millions, représentant une augmentation de 27,1 % principalement grâce à la contribution de Bowers Envelope Company, Inc., située dans le Midwest des États-Unis. Le nombre d'unités vendues était en hausse de 16,1 % et les prix de vente moyens, en hausse de 9,5 % principalement attribuable à la faiblesse du dollar canadien durant la période comparativement à la période équivalente de l'année précédente. 

Les produits des activités tirés des produits d'emballage et produits spécialisés ont atteint 6,2 millions de dollars, soit une croissance de 117,6 %, notamment avec la contribution de Papier Durabox Inc. situé au Québec et, dans une moindre mesure, de Printer Gateway Inc. situé en Ontario.

Le BAIIA s'est établi à 5,4 millions de dollars pour la période de trois mois terminée le 30 juin 2017, comparativement à 6,9 millions de dollars pour la même période en 2016, soit une diminution de 1,5 million de dollars ou 21,8 %. Les marges de BAIIA s'établissent à 13,1 %, contre 17,5 % au deuxième trimestre de l'année précédente.

La stratégie de la Société qui consiste à faire croître sa présence dans le marché américain des enveloppes et de diversifier ses activités vers les produits d'emballage a mené à la conclusion de trois acquisitions pendant l'année 2016, qui se sont toutes conclues lors de la seconde moitié de l'année. Depuis, l'acquisition de Bowers Envelope Company, Inc. a fait croître la part des revenus provenant des États Unis, un marché plus vaste et plus compétitif pour les enveloppes. De plus, la Société a poursuivi ses activités d'intégration des trois entreprises afin de bien les positionner pour la croissance future.

Le résultat net pour la période de trois mois close le 30 juin 2017 a atteint 2,8 millions de dollars (ou 0,10 $ par action) comparativement à 3,9 millions de dollars (ou 0,14 $ par action) lors du trimestre correspondant de 2016.

Des flux de trésorerie de 5,2 millions de dollars ont été générés par les activités d'exploitation comparativement à 7,5 millions de dollars de la période correspondante en 2016, due principalement aux variations des éléments hors caisse du fond de roulement ainsi qu'à la réduction du bénéfice net.

Aperçu du rendement du premier semestre de 2017

Les produits d'activités pour la période de six mois terminée le 30 juin 2017 ont augmenté de 7,0 % ou de 5,6 millions de dollars pour s'établir à 86,3 millions de dollars, par rapport à 80,7 millions de dollars lors de la période de six mois terminée le 30 juin 2016. Cette augmentation est principalement attribuable aux acquisitions conclues lors de l'année fiscale 2016 (Bowers Envelope Company, Inc. acquise le 29 août 2016, Papier Durabox inc. le 28 novembre 2016 et Printer Gateway Inc. le 23 décembre 2016) selon le plan de diversification établi de la Société. Cette augmentation a été partiellement compensée par la réduction du volume de vente d'enveloppes au Canada.

Les produits des activités tirés du marché canadien des enveloppes se sont établis à 52,6 millions de dollars, une diminution de 5,3 million de dollars, ou 9,0 %, par rapport au premier semestre de 2016. La baisse provient d'une réduction de 10,0 % du volume qui a été légèrement atténuée par une hausse de 1,1 % des prix de vente moyens. La direction croit que la réduction de 10,0 % n'est pas complètement représentative des conditions de marché actuel. Le volume des enveloppes au Canada était plus élevé qu'à la normale puisque les fournisseurs de marketing direct ont accéléré leurs envois postaux au deuxième trimestre de 2016 étant donné la menace d'un arrêt de travail chez Postes Canada. De plus, un client important du secteur financier a été perdu à la compétition au deuxième trimestre de 2016 ce qui s'est traduit par des ventes plus élevées à ce client lors du deuxième trimestre de 2016 avant leur transition à un nouveau fournisseur. Les résultats les plus récents publiés par Postes Canada indiquent une réduction du volume de courrier transactionnel de 5,9 % comparativement à 2016 et une réduction de 0,3 % du courrier du secteur marketing direct, ce qui est vraisemblablement la meilleure indication de la variation du volume d'enveloppes au Canada.

Les produits des activités tirés du marché américain des enveloppes ont augmenté à 21,4 millions, représentant une augmentation de 22,9 % principalement grâce à la contribution de Bowers Envelope Company, Inc., située dans le Midwest des États-Unis. Le nombre d'unités vendues était en hausse de 20,4 % et les prix de vente moyens étaient en hausse de 2,1 %. 

Les produits des activités tirés des produits d'emballage et produits spécialisés ont atteint 12,3 millions de dollars, soit une croissance de 127,2 %, notamment avec la contribution de Papier Durabox Inc. situé au Québec et, dans une moindre mesure, de Printer Gateway Inc. situé en Ontario.

Le BAIIA s'est établi à 12,3 millions de dollars pour la période de six mois terminée le 30 juin 2017, comparativement à 14,0 millions de dollars pour la même période en 2016, soit une diminution de 1,7 million de dollars ou 12,5 %. Les marges de BAIIA se sont établies à 14,2 %, contre 17,4 % au premier semestre de l'année précédente.

Le résultat net pour la période de six mois close le 30 juin 2017 a atteint 6,9 millions de dollars (ou 0,24 $ par action) comparé à 7,1 millions de dollars (ou 0,25 $ par action) lors du semestre correspondant de 2016.

Des flux de trésorerie de 6,0 millions de dollars ont été générés par les activités d'exploitation comparativement à 9,5 millions de dollars de la période correspondante en 2016, due principalement aux variations des éléments hors caisse du fond de roulement ainsi qu'à la réduction du bénéfice net.

Déclaration d'un dividende

Le 31 juillet 2017, le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,06 $ par action, payable le 13 octobre 2017, aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 30 septembre 2017. Ce dividende est équivalent au dividende payé lors du dernier trimestre et représente une augmentation de 9,1 % par rapport au dividende payé lors du deuxième trimestre de l'année précédente. Ce dividende a été désigné à titre de « dividende déterminé » pour l'application de la Loi sur l'impôt sur le revenu (Canada) et toute législation provinciale semblable.

Capitalisation et programme de rachat d'actions 

La société a reçu l'approbation pour un nouveau programme d'offre publique de rachat dans le cours normal des activités (« OPR ») le 31 juillet 2017, par lequel elle peut racheter, pour fins d'annulation, jusqu'à 500 000 actions ordinaires pendant une période maximale de douze mois se terminant le 2 août 2018. Lors du deuxième trimestre de 2017, la Société a racheté, à travers le programme couramment en vigueur d'offre publique de rachat, 100 640 actions pour annulation, totalisant 482 369 $. 

 

Rapprochement du résultat net et du BAIIA
(en milliers de dollars)






 Périodes de trois
closes le 30 juin


Périodes de six mois
closes le 30 juin


2017

2016


2017

2016

Résultat net

2 833

3 890


6 914

7 118


Impôts sur le résultat

1 184

1 374


2 617

2 594


Frais de financement, nets

183

195


367

452


(Gain) perte à la cession d'immobilisations corporelles

(1)

(5)


(1)

53


Amortissement des immobilisations corporelles

817

1 232


1 640

2 479


Amortissement des immobilisations incorporelles

381

217


755

1 352

BAIIA(1)

5 397

6 903


12 292

14 048

(1) Se reporter à la rubrique « Définition du BAIIA et des mesures non conformes aux IFRS ».

 

Définition du BAIIA et des mesures non conformes aux IFRS

Le « BAIIA » désigne le résultat avant frais de financement, impôts sur le résultat, amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles et gain ou perte à la cession d'immobilisations corporelles. Le BAIIA ne constitue pas une mesure de rendement reconnue en vertu des IFRS et n'a pas de signification normalisée prescrite par les IFRS. Par conséquent, le BAIIA peut ne pas être comparable à des mesures semblables présentées par d'autres entités. Les investisseurs sont avisés que le BAIIA ne doit pas être interprété comme un substitut au résultat net établi conformément aux IFRS comme indicateur du rendement de la Société.Supremex est d'avis que le BAIIA est une mesure couramment utilisée par les lecteurs d'états financiers afin d'évaluer la capacité d'une entreprise de générer des flux de trésorerie provenant de ses activités d'exploitation et d'acquitter ses charges financières. Les autres mesures non conformes aux IFRS incluent le ratio d'endettement net au BAIIA. Ce ratio est calculé en conformité avec la facilité de crédit de la Société en divisant la dette totale nette de l'encaisse par le BAIIA.  

Téléconférence :

Une téléconférence pour discuter des résultats du deuxième trimestre 2017 de la Société sera tenue le 1 août à 10h00 (heure de l'Est). La téléconférence sera accessible via webdiffusion, à partir du site de la Société dans la section Investisseurs, sous Web Diffusion.

Veuillez prendre note que la téléconférence sera tenue en anglais.

Pour participer à la conférence (professionnels de la communauté d'investissement seulement) ou l'écouter en direct :

  • Depuis la grande région de Montréal, appelez le 514 807-9895
  • Ailleurs en Amérique du Nord, appelez sans frais le 1 888-231-8191
  • La conférence en différé sera également disponible dans la section Investisseurs du site Web de la Société.

Informations prospectives

Le présent communiqué contient des informations prospectives au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables, notamment des énoncés concernant les prévisions du BAIIA, le rendement futur de Supremex et des énoncés semblables sur les résultats, les circonstances, le rendement ou les attentes futurs prévus. Les informations prospectives peuvent contenir des expressions comme prévoir, présumer, croire, devoir, viser, avoir l'intention de, pouvoir, entendre et chercher à, éventuellement employées au futur ou au conditionnel. Ces informations ont trait aux évènements futurs ou au rendement futur et reflètent les hypothèses, attentes et estimations actuelles de la direction à propos de la croissance, des résultats d'exploitation, du rendement, des perspectives et occasions futures de l'entreprise, de la conjoncture économique canadienne et de la capacité de l'entreprise d'attirer et de conserver des clients. L'information prospective est fondée sur les estimations, les attentes et les hypothèses actuelles de la direction ainsi que sur l'information disponible pour Supremex à la date du présent communiqué. Ces hypothèses, attentes et estimations sont abordées tout au long du rapport de gestion pour l'exercice  2016.

Les informations prospectives sont assujetties à certains risques et incertitudes et ne devraient pas être considérées comme étant une garantie de résultats ou de rendement futurs, et les résultats réels pourraient différer de manière importante des conclusions, des prévisions ou des projections énoncées dans ces informations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent, entre autres : les cycles économiques, les fonds disponibles, la diminution de la consommation d'enveloppes, l'augmentation de la concurrence, la fluctuation des taux de change, l'augmentation du cout des matières premières, les risques de crédit liés aux créances clients, l'augmentation de la capitalisation des régimes de retraite de la Compagnie, les lacunes des services postaux, la fluctuation des taux d'intérêt et le risque potentiel de litige. Les incertitudes et les risques sont abordés tout au long du rapport de gestion pour l'exercice 2016, notamment à la rubrique « Facteurs de risque ». Par conséquent, nous ne pouvons garantir que les informations prospectives se concrétiseront. Les lecteurs ne devraient pas se fier indument à ces informations prospectives, sauf si autrement requis par la législation en valeurs mobilières applicable. La Société décline expressément toute intention et décline toute obligation de mettre à jour ou de réviser toute information prospective, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, d'évènements futurs ou autrement.

Le rapport de gestion et les états financiers sont accessibles sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com et sur le site Web de Supremex.

À propos de Supremex

Supremex est un chef de file nord-américain dans la fabrication et la distribution d'enveloppes ainsi qu'un fournisseur de produits d'emballage et de produits spécialisés en plein essor. Supremex compte des installations réparties dans sept provinces au Canada et trois installations aux États-Unis, et emploie environ 845 personnes. Avec une présence grandissante, Supremex peut fabriquer et distribuer efficacement des produits de papier et d'emballage qui répondent aux exigences de grandes sociétés nationales et multinationales, de distributeurs, d'organismes publics, de PME et de fournisseurs de solutions. Pour plus d'information, visitez le www.supremex.com.

 

SOURCE Supremex Inc.

Renseignements : Bertrand Jolicoeur, investors@supremex.com, (514) 595-0555 poste 2316

LIENS CONNEXES
http://www.supremex.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.