Sondage national : les Canadiens observent des écarts importants par rapport aux soins de longue durée

TORONTO, le 6 juin 2013 /CNW/ - Selon un sondage mené à l'échelle nationale et commandé par la Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et infirmiers (FCSII), les Canadiens ont observé deux écarts considérables par rapport aux soins de longue durée, et cela constitue un problème important au sein du système de soins de santé du pays.

Selon le sondage national, mené en mai 2013 par Praxis Analytics, les Canadiens et les Canadiennes sont particulièrement inquiets par rapport à ce qu'ils perçoivent comme une pénurie de lits et de personnel qualifié dans les établissements de soins de longue durée.

Toutefois, selon Linda Silas, présidente de la FCSII, les décideurs doivent s'assurer de ne pas tenter de combler ces écarts en faisant des réductions proportionnelles dans les services de soins actifs dispensés dans les établissements de santé au Canada.

« Mettre à pied le personnel infirmier et les autres professionnels de la santé au sein des hôpitaux ne règlera pas le problème dans le secteur des soins de longue durée », précise Silas. « Cela correspondrait à prendre à Pierre pour donner à Paul! »

Selon le sondage mené auprès de 934 Canadiens et Canadiennes, seulement 56,4 pour cent des participants, dont un proche a reçu des soins de longue durée au cours des 12 derniers mois, ont qualifié l'expérience de positive. C'est substantiellement inférieur au 72,5 pour cent des répondants qui ont accordé une note positive aux soins de santé en général.

« Le système de soins de longue durée au Canada est trop complexe. Les fournisseurs de soins et les familles doivent en faire trop avec trop peu », souligne Silas. « Le Canada a un besoin urgent d'efforts ciblés et coordonnés afin de trouver des solutions aux écarts croissants par rapport à la qualité et à la disponibilité de soins à domicile et de soins de longue durée dans tout le pays. »

Selon une grande majorité de répondants, les pénuries par rapport à la disponibilité de soins à domicile (77,6 pour cent) et de services de soins de longue durée (78,5 pour cent) sont des problèmes importants auxquels est confronté le secteur de la santé au Canada.

De plus, près des deux tiers des répondants croient qu'il y a présentement un nombre insuffisant de personnel qualifié dans le secteur des soins à domicile (68,4 pour cent) et celui des soins de longue durée (63,7 pour cent).

Il est impressionnant d'observer que 77,6 pour cent des répondants préfèrent de loin les soins à domicile aux soins en établissement.

« Le public est en train de nous dire qu'il faut regarder à l'extérieur du contexte institutionnel et faire davantage pour aider les gens à recevoir les soins à domicile dont ils ont besoin et qu'ils méritent », d'ajouter Silas.

Le pourcentage le plus élevé du sondage, soit 96 pour cent, va à l'importance d'avoir une infirmière qualifiée en fonction.

« Le public reconnaît aussi combien il est important d'avoir accès, en tout temps, au personnel infirmier qualifié pour assurer la qualité des soins dispensés », ajoute-telle. « Des niveaux adéquats de dotation infirmière doivent être au coeur de toute réforme du secteur des soins de longue durée car c'est essentiel pour améliorer la sécurité des pensionnaires. »

Nous avons besoin d'une stratégie nationale en matière de vieillissement, assortie d'un financement adéquat des soins communautaires, et qui n'enlève rien au secteur des soins actifs.

Le sondage, mené entre le 6 et le 17 mai 2013, a une marge d'erreur de plus ou moins 3,21 pour cent. Le coefficient de confiance est de 95 pour cent.

La FCSII représente près de 200 000 infirmières, infirmiers, étudiants et étudiantes en sciences infirmières. Les membres travaillent dans les hôpitaux, les établissements de soins de longue durée, le secteur des soins communautaires et des soins à domicile. La FCSII s'adresse à tous les paliers de gouvernement, aux principaux intervenants du secteur de la santé et au public, et parle de politiques fondées sur les données probantes pour améliorer les soins dispensés aux patients, les conditions de travail et le système public de soins de santé.

SOURCE : Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et d'infirmiers

Renseignements :

Anil Naidoo, Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et infirmiers, 613- 986-5409, anaidoo@nursesunions.ca

David Climenhaga, United Nurses of Alberta (Infirmières et infirmiers unis de l'Alberta), 780-717-2943, climenhaga@una.ab.ca

Profil de l'entreprise

Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et d'infirmiers

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.