Robert Kennedy critique la privatisation de l'eau durant le World Environment Forum

SÃO PAULO, le 24 juin 2013 /CNW/ - La privatisation est actuellement le problème le plus préoccupant auquel nous sommes confrontés en ce qui concerne l'eau. C'est l'opinion de Robert F. Kennedy fils, un activiste et un avocat spécialisé en droit de l'environnement qui a participé au World Environmental Forum (forum mondial de l'environnement) organisé par le LIDE : Grupo de Lideres Empresariais [Groupe des dirigeants d'entreprise], à Foz do Iguaçu.

« L'eau devrait être un droit pour tous les êtres humains », affirme Kennedy. Il croit que le capitalisme de marché libre est la meilleure solution, mais il doit être géré avec un intérêt social, sinon les générations futures vont payer pour nos erreurs et nos excès. Il déclare avec insistance que : « Nous devons encourager une utilisation plus rationnelle de l'eau, mais nous ne pouvons pas limiter l'utilisation de l'eau par les populations les plus pauvres au moyen de la tarification ».

Kennedy a cité l'exemple de Cochabamba, en Bolivie, un pays où l'eau a été privatisée de telle sorte que le manque d'accès à l'eau a entrainé la mort de personnes. La révolte a été si importante que les entreprises françaises et américaines de gestion de l'approvisionnement en eau de la ville ont été contraintes de quitter le pays. Une situation similaire est survenue pendant le régime de Pinochet au Chili, quand le dictateur a « vendu » toutes les rivières à la société Endesa. La société a été vendue à des investisseurs espagnols, et maintenant, selon Kennedy, ce sont des spéculateurs étrangers qui détiennent toute l'eau du pays. La même chose s'est produite avec les forêts. Il croit qu'il n'y a pas de véritable démocratie au Chili, car le pays n'a aucun contrôle autonome de ses ressources naturelles.

Il explique que le charbon est l'un des pires pollueurs de l'environnement aux États-Unis, et qu'il est nécessaire de remplacer cette source d'énergie aussi vite que possible, mais il y a trois obstacles : les subventions existantes pour l'industrie pétrolière, le manque d'un système pour les réseaux de nouvelle énergie et le manque de mécanismes efficaces pour pénaliser ceux qui gaspillent les ressources. 

Kennedy a été nommé l'un des « héros de la planète » par le magazine Time pour ses interventions dans la lutte pour la sauvegarde de la rivière Hudson à New York, et pour avoir participé à des manifestations contre un oléoduc avec un groupe d'écologistes en face de la Maison-Blanche. Il est le fils de feu Robert F. Kennedy, sénateur américain, et le neveu du regretté John F. Kennedy, président, et de feu Ted Kennedy, sénateur.

SOURCE : Forum Mundial de Meio Ambiente

Renseignements :

Pour de plus amples renseignements pour la presse : 
CDN - Comunicacao Corporativa : www.cdn.com.br  
Erica Valerio - erica.valerio@cdn.com.br (11 3643.2710)

Profil de l'entreprise

Forum Mundial de Meio Ambiente

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.