Rapport du BAPE sur Turcot - La bonne nouvelle: Le MTQ doit revoir le projet
- La mauvaise nouvelle: Le BAPE refuse de trancher entre la vision du MTQ de
faire passer 25 000 automobiles supplémentaires et celle de la ville de
Montréal d'y réduire la circulation

MONTRÉAL, le 10 nov. /CNW Telbec/ - Le Conseil régional de l'environnement de Montréal (CRE-Montréal) est soulagé de la recommandation principale émise par les commissaires du Bureau des audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de réfection du Complexe Turcot, à savoir que le Ministère des transports du Québec (MTQ) doit revoir son projet. L'organisme déplore par contre le fait que les commissaires refusent de se prononcer sur les principes fondamentaux qui ont été exprimés par tous les acteurs, c'est à dire de profiter de la réfection du complexe Turcot pour améliorer l'offre de transports collectifs et diminuer la circulation automobile à Montréal.

Rappelons que sur les 110 mémoires déposés au BAPE, deux éléments fondamentaux unissent tous les intervenants : l'augmentation de l'offre de transport collectif et la diminution de la circulation automobile qui doivent faire partie intégrante de tous les projets routiers sur l'île. "Il est grand temps que le gouvernement Charest comprenne le message. Le règne du béton est terminé, nous voulons une ville faisant plus de place aux citoyens et non aux automobiles" déclare André Porlier, directeur général du CRE-Montréal.

"L'essentiel pour l'instant c'est de réduire l'ampleur des travaux pour remplacer rapidement les structures élevées de l'axe nord-sud, en raison des aspects de sécurité que l'on connaît" explique Daniel Bouchard, responsable du dossier Transport au CRE-Montréal. "En divisant les travaux en deux étapes, le MTQ a le temps de repenser le projet puisque toutes les mesures de transports collectifs et de réduction de circulation se retrouvent dans l'axe est-ouest, et que cette section ne nécessite pas de travaux de réfection à court terme. C'est une excellente nouvelle" estime-t-il.

Heureusement ce ne sont pas les solutions qui manquent pour faire de Turcot un projet novateur. Ainsi, la navette ferroviaire entre l'aéroport et le centre-ville, le tramtrain Lachine, la conversion de voies pour les transports collectifs, l'augmentation de la fréquence des trains de banlieue et des autobus, le développement du tramway sont toutes des mesures que le gouvernement doit intégrer dans son nouveau projet pour faciliter les déplacements des personnes de l'ouest de Montréal vers le centre-ville. De telles mesures auront pour conséquence d'atténuer les impacts de la circulation automobile sur la santé des résidants à proximité, de redynamiser les quartiers traversés, de contribuer à la réduction des émissions de GES au Québec, tout en réduisant la circulation automobile au centre-ville.

Enfin, le rapport du BAPE vient confirmer les conclusions du rapport du Vérificateur général du Québec sur l'incapacité du MTQ à mettre en place des mécanismes permanents et formels de concertation pour s'assurer que ses projets intègrent les priorités des intervenants locaux. L'organisme est d'avis qu'après l'échec des projets Notre-Dame et de Turcot, le MTQ doit apprendre de ses erreurs et cesser d'imposer aux Montréalais des projets dépassés qui ne visent qu'à déverser plus d'automobiles dans leurs quartiers. "L'immobilisme du MTQ commence à coûter très cher aux Montréalais", conclut André Porlier.

SOURCE Conseil régional de l'environnement de Montréal

Renseignements : Renseignements: Leïla Copti, Conseillère politique, CRE-Montréal, (514) 661-6134

Profil de l'entreprise

Conseil régional de l'environnement de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.