Ralenti, diminué, affaibli… mais pas vaincu - rapport sur le secteur minier mondial 2016 de PwC

MONTRÉAL, le 9 juin 2016 /CNW/ - L'année 2015 s'est caractérisée par une dégringolade générale et les 40 plus grandes sociétés minières du monde ont battu de nouveaux records, selon le rapport annuel mondial Mine de PwC. Le rapport révèle que celles-ci ont enregistré collectivement une perte nette (27 milliards $ US) pour la première fois, avec une chute de la capitalisation boursière de 37 % qui a anéanti tous les gains réalisés durant le supercycle des matières premières.

« Malgré la faible performance du marché en 2015, des signes de reprise ont été observés au cours des premiers mois de 2016, a déclaré Nochane Rousseau, associé, leader du secteur minier pour le Québec chez PwC Canada. Une meilleure stabilité sur le marché des métaux de base ainsi que la rationalisation des coûts d'exploitation permettent désormais de tempérer quelque peu la volatilité sur le marché mondial de façon à créer un contexte plus favorable pour la croissance au Canada ».

« Même si l'année dernière a été particulièrement difficile pour le secteur minier mondial, on note des exceptions positives dans le marché canadien, a indiqué Liam Fitzgerald, leader national, Services au secteur minier de PwC Canada. Les marchés des capitaux semblent se stabiliser - l'or et le lithium sont parmi les secteurs qui démontrent une certaine stabilité et affichent une croissance modeste au Canada. On constate également un recalibrage dans le marché canadien attribuable à la réduction des coûts et au fait qu'on compte moins sur la demande chinoise comme moteur de la relance ».

À l'échelle mondiale, on s'inquiète de la vision à court terme des actionnaires, qui se concentrent sur la variation des prix des matières premières et privilégient les rendements à court terme plutôt que l'horizon de placement à long terme indispensable dans le domaine minier, tandis que de réels efforts de réduction des coûts ont permis une diminution de 17 % des coûts d'exploitation par rapport à l'augmentation des volumes de production et de la baisse du coût des intrants.

Bien que la Chine demeure un facteur essentiel de réussite pour le secteur, puisqu'elle représente environ 40 % de la demande totale de matières premières, on ne peut plus s'attendre à ce qu'elle suralimente les rendements. Alors que le pays passe d'une économie de fabrication à une économie de services, la forte demande de matières premières enregistrée par le passé ne pourra pas retrouver la même vigueur. Malgré tout, le nombre de sociétés minières chinoises qui figurent parmi les 40 plus grandes sociétés minières continue de progresser, passant de neuf à douze.

Par ailleurs, la dépréciation d'actifs ayant atteint 53 milliards $ en 2015, les sociétés minières ont maintenant anéanti collectivement l'équivalent de 32 % de leurs dépenses d'investissement réelles effectuées depuis 2010, un rappel cinglant de la valeur qui a déjà été perdue. Cela représente également une proportion énorme de 77 % des dépenses d'investissement de cette année.

Si les 40 plus grandes sociétés minières ont légèrement réduit leur dette totale en 2015, les indicateurs de liquidité commencent à alarmer. L'effet de levier a atteint des proportions historiques tandis que la trésorerie servant à rembourser la dette a été généralement égale à la trésorerie tirée de l'emprunt. Il n'est donc pas surprenant, dans un tel contexte, que les agences de notation aient abaissé massivement les notes de crédit dans le secteur.

Pour approfondir les conclusions du rapport de cette année, veuillez consulter le site www.pwc.com/mining ou télécharger l'application PwC 365 dans l'Apple Store afin d'accéder au contenu du rapport.

À propos de PwC Canada
PwC Canada a pour objet de gagner la confiance du public et de résoudre les problèmes importants. Plus de 6 500 associés et employés s'emploient à fournir à une vaste clientèle des services de qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial PwC qui compte plus de 208 000 employés dans 157 pays. Pour en savoir davantage, consultez notre site Web à l'adresse : www.pwc.com/ca/fr

© PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., une société à responsabilité limitée de l'Ontario, 2016. Tous droits réservés.

PwC s'entend du cabinet canadien, et quelquefois du réseau mondial de PwC. Chaque société membre est une entité distincte sur le plan juridique. Pour en savoir plus, visitez notre site Web à l'adresse www.pwc.com/structure

SOURCE PwC (PricewaterhouseCoopers)

Renseignements : Claudia Landry, Conseillère en relations publiques, Tél. : 438 830-7733, Courriel : claudia.landry@pwc.com; Julie Lussier, Première directrice, Marketing et Communications, Est du Canada, Tél. : 514 205-3962, Courriel : julie.lussier@pwc.com

LIENS CONNEXES
http://www.pwc.com/ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.