/R E P R I S E -- La majorité des Québécoises estiment avoir réussi sur le
plan financier malgré la récession/

MONTRÉAL, le 12 nov. /CNW Telbec/ - Selon le neuvième sondage annuel de TD Waterhouse sur les femmes et les placements, 65 % des Québécoises considèrent avoir réussi sur le plan financier malgré les effets de la récession. Dans le reste du Canada, 62 % des femmes estiment avoir réussi sur le plan financier, comparativement à 58 % en 2008. Les Québécoises seraient également plus enclines que les Canadiennes à conseiller les autres femmes d'effectuer un budget et de le respecter (14 % contre 9 %).

La richesse vue différemment par province...

Selon les répondantes, un ménage doit détenir en moyenne 542 000 $ d'actif à investir pour être considéré "riche", mais ce chiffre varie considérablement selon les régions et selon le niveau des avoirs actuels. Par exemple, l'Alberta arrive au premier rang, un actif de 668 000 $ y étant jugé nécessaire pour être considéré riche, alors que les Québécoises ont indiqué le montant le plus faible au pays, soit 393 000 $. Comme il fallait peut-être s'y attendre, plus les femmes ont d'argent, plus elles jugent qu'elles devraient en avoir pour être riches : la somme va de 345 000 $ chez les femmes dont l'actif du ménage est actuellement inférieur à 50 000 $, à 978 000 $ chez celles dont l'actif se chiffre à 300 000 $ ou plus.

"La richesse est une réalité bien différente selon les personnes interrogées, mais ce qui demeure constant est la nécessité de définir la réussite financière en tenant compte de vos conditions, puis de déterminer les mesures à prendre pour y arriver", souligne Nathalie Amzallag, Planificatrice financière, TD Waterhouse. Pour de nombreuses femmes, cette démarche pourrait s'avérer plus facile qu'elles ne le croient parce qu'il existe de nombreuses mesures qu'elles peuvent facilement prendre pour réussir financièrement, comme un plan d'épargne automatique et des cotisations mensuelles à un REER. Il importe avant tout d'obtenir des conseils afin d'élaborer un plan financier solide qui contribuera à assurer une retraite confortable, le niveau de "confort" étant toutefois propre à chacune."

Réussir sur le plan financier

Pour les femmes, la "réussite financière" n'est pas synonyme de pouvoir s'offrir des yachts et des diamants. Les définitions les plus populaires de la réussite financière, pour les Canadiennes, sont d'un ordre très pratique : payer les factures à temps, pouvoir faire face à des dépenses imprévues, ne pas avoir de dettes et avoir épargné suffisamment pour une retraite confortable. Fait intéressant, seulement 20 % des répondantes ont choisi la mention "avoir de l'argent pour s'offrir ce qu'il y a de mieux".

"Les Canadiennes ont une opinion très pragmatique de la réussite financière, ce qui est très intéressant, mais pas étonnant compte tenu de la récente récession, indique Nathalie Amzallag. Il n'est pas réaliste d'associer la réussite financière à la capacité d'acheter des diamants alors que la priorité est de rembourser l'hypothèque ou lorsque nous sommes concernés par les responsabilités financières d'élever des enfants, d'aider des parents vieillissants, ce qui porte à se former une opinion très pratique de la réussite financière."

Pour réussir sur le plan financier, les Canadiennes prennent des mesures très méthodiques :

    
    - Suivre un budget pour gérer leurs dépenses (47 %)
    - Payer le solde de leurs cartes de crédit afin d'éviter de payer des
      intérêts (45 %)
    - Participer à un régime de retraite collectif d'employeur (38 % des
      femmes qui travaillent)
    - Cotiser régulièrement à un REER (36 %)
    - Épargner au moyen d'un plan d'épargne ou de placement automatique
      (24 %)
    - Cotiser à un compte d'épargne libre d'impôt (CELI) (21 %)
    

Conseils des Canadiennes relativement à la réussite financière

Les conseils pratiques des femmes qui estiment avoir réussi sur le plan financier sont cohérents avec celles qui jugent ne pas avoir réussi, cohérence que l'on retrouve également entre celles dont le revenu du ménage est élevé et celles dont le revenu est faible. Les trois principales recommandations sont les suivantes :

    
    1. Vivre selon ses moyens (28 %)
    2. Commencer à investir le plus tôt possible (20 %)
    3. Éviter les dettes (14 %)

    Fait intéressant, 2 % des répondantes conseillent d'épouser une personne
    riche.
    

Les Canadiennes et l'indépendance financière

Alors que 65 % des répondantes conviennent que les femmes devraient être tout à fait indépendantes de leur conjoint sur le plan financier, la majorité (55 % dans l'ensemble, ou 84 % des femmes qui sont mariées ou en union de fait) partagent les responsabilités financières du ménage avec leur conjoint ou partenaire. Les femmes qui ne sont pas mariées sont plus susceptibles de dire qu'elles gèrent les placements du ménage que celles qui le sont (76 % contre 45 %). Cependant, chez les femmes mariées, 71 % détiennent des épargnes ou des placements à leur nom et 48 % de celles qui possèdent leur propre portefeuille de placement ont l'entière responsabilité des décisions qui concernent leurs placements, alors que 38 % prennent les décisions conjointement avec leur conjoint ou partenaire, et que 14 % s'en remettent à leur conjoint.

La réussite financière : une approche pratique

Les Canadiennes sont pratiques lorsqu'il est question de réussite financière; elles en donnent les définitions suivantes :

    
    - Pouvoir faire face à des dépenses imprévues (67 %)
    - Payer les factures à temps (67 %)
    - Ne pas avoir de dettes (65 %)
    - Avoir épargné suffisamment pour une retraite confortable (64 %)
    - Pouvoir s'offrir tout ce qu'elles désirent en plus de combler leurs
      besoins fondamentaux (62 %)
    - Aider leurs enfants ou d'autres membres de leur famille (47 %)
    - Pouvoir accéder à la propriété plutôt que d'être locataire (31 %)
    - Être financièrement indépendantes de leur conjoint ou partenaire (24 %)
    - Avoir de l'argent pour s'offrir ce qu'il y a de mieux (20 %)
    

Au sujet du sondage de TD Waterhouse sur les femmes et les placements :

Le neuvième sondage de TD Waterhouse sur les femmes et les placements a étudié le comportement des Canadiennes en matière d'investissement et de planification financière. Les répondantes étaient membres du panel interactif en ligne de TNS Canadian Facts. Du 1er au 7 septembre 2009, 1 432 entrevues ont été menées auprès de femmes âgées de 45 à 64 ans, qui ont la responsabilité exclusive ou conjointe de la planification financière ou des décisions d'investissement de leur ménage.

Au sujet du Groupe Financier Banque TD :

La Banque Toronto-Dominion et ses filiales sont désignées collectivement par l'appellation "Groupe Financier Banque TD". Le Groupe Financier Banque TD est la sixième banque en importance en Amérique du Nord d'après le nombre de succursales et il offre ses services à environ 17 millions de clients regroupés dans quatre secteurs fondamentaux exerçant leurs activités dans plusieurs centres financiers clés partout dans le monde : les services bancaires personnels et commerciaux au Canada, offerts notamment par TD Canada Trust et TD Assurance; la gestion de patrimoine, incluant les activités de TD Waterhouse et un investissement dans TD Ameritrade; les services bancaires personnels et commerciaux offerts aux États-Unis par TD Banknorth et TD Bank, la banque américaine la plus pratique, ainsi que les services bancaires de gros, fournis entre autres par Valeurs Mobilières TD. De plus, le Groupe Financier Banque TD se classe parmi les plus grands prestataires de services financiers en ligne du monde, puisqu'il compte plus de 5,5 millions de clients qui font des affaires par voie électronique. Au 31 juillet 2009, le Groupe Financier Banque TD possédait des actifs de 545 milliards de dollars canadiens. La Banque Toronto-Dominion est inscrite sous le symbole "TD" aux Bourses de Toronto et de New York.

SOURCE Groupe Banque TD

Renseignements : Renseignements: Mathieu Beaudoin, Morin Relations Publiques, (514) 289-8688, poste 225, mathieu@morinrp.com; Tara Sirinyan, Groupe Financier Banque TD, (514) 385-2244, tara.sirinyan@tdinsurance.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.