Proposition du recteur de l'Université Laval : une idée intéressante

QUÉBEC, le 21 déc. 2012 /CNW Telbec/ - La Confédération des associations d'étudiants et étudiantes de l'Université Laval (CADEUL) juge intéressante la proposition du recteur de l'Université Laval, Denis Brière, concernant l'utilisation des sommes résiduelles non-allouées dans les coffres de l'État, pour combler les coupures budgétaires imposées par le gouvernement. L'institution parle ici du Fonds rattaché à la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de main-d'œuvre (LDMD), communément appelée « loi du 1 % ».

Ce fonds contient des sommes qui s'élèveraient actuellement à près de 90 M$. La CADEUL estime que le ministre de l'enseignement supérieur, de la science, de la recherche et de la technologie devrait prendre le temps d'étudier cette proposition qui pourrait atténuer les effets des coupures imposées aux universités dernièrement.

Penser à long terme

Cependant, s'il est important de trouver des solutions rapidement pour combler les coupures, il faut aussi penser à long terme. À ce sujet, la Confédération présentera, par l'intermédiaire de la Table de concertation étudiante du Québec (TaCEQ), une source alternative de financement pour les universités québécoises, lors de la prochaine rencontre préliminaire du Sommet sur l'enseignement supérieur, les 17 et 18 janvier prochains. Cette rencontre portera sur la gouvernance et le financement des universités.

La CADEUL, tout comme l'Université Laval, croit qu'une contribution du privé dans le financement des universités pourrait être bénéfique pour le Québec. Selon Martin Bonneau, président de la CADEUL, il demeure important pour la Confédération que les entreprises participent au développement des institutions d'enseignement supérieur. «On peut considérer ça comme un retour sur investissement, car les entreprises vont bénéficier, dans le futur, de diplômés qualifiés prêts à contribuer à leur développement», a-t-il précisé.

Rappelons que le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie a annoncé il y a quelques semaines des compressions budgétaires de l'ordre de 124M$ pour l'ensemble des universités de la province, ce qui représente 18M$ pour l'Université Laval. Cette proposition permettrait d'éviter de creuser les déficits des universités, tout en priorisant le climat des prochaines rencontres du Sommet sur l'enseignement supérieur. Le gouvernement pourrait quant à lui respecter la loi sur l'équilibre budgétaire.

La CADEUL représente plus de 85 associations départementales et facultaires, soit plus de 28 000 étudiants du premier cycle de l'Université Laval.

SOURCE : CADEUL

Renseignements :

Romain Thibaud
Vice-président aux communications
418 929-7934
communication@cadeul.ulaval.ca

Profil de l'entreprise

CADEUL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.