Poursuites contre l'industrie du tabac : Beaucoup plus qu'une question
d'argent

MONTRÉAL, le 3 nov. /CNW Telbec/ - Partout au Canada, les provinces entreprennent des poursuites pour recouvrement de dommages intérêts et du coût des soins de santé imputables au tabac. Cette procédure vise à tenir l'industrie du tabac responsable d'un comportement destructeur qui dure depuis des décennies. Huit provinces ont déjà adopté des lois permettant des actions en justice. La Colombie-Britannique, le Nouveau-Brunswick et l'Ontario ont déposé des poursuites et le Québec a indiqué être prêt à se joindre à eux sous peu.

Bien que la compensation des coûts de santé engagés par les gouvernements et les contribuables soit un facteur justifiant ces poursuites, les délégués de la 6e Conférence nationale sur le tabagisme ou la santé constatent que ces démarches sont beaucoup plus qu'une question d'argent.

"Cela va beaucoup plus loin que les dollars et les cents, a expliqué Michael Perley, directeur général de la Campagne ontarienne d'action contre le tabac. Selon M. Perley et d'autres spécialistes de la santé publique, les poursuites pour recouvrement de dommages intérêts et du coût des soins de santé imputables au tabac reposent sur quatre piliers, dont :

    
    Justice : tenir l'industrie du tabac responsable pour des décennies de
    comportements destructeurs et contraires à l'éthique;

    Vérité : faire connaître des documents de l'industrie du tabac
    antérieurement scellés et faire la lumière sur d'innombrables mensonges
    et tactiques trompeuses;

    Santé : admettre les vrais risques se rattachant aux produits du tabac et
    changer le comportement de l'industrie;

    Compensation : recouvrer les coûts précédemment assumés par le
    gouvernement et les contribuables.
    

"Nous pourrions voir la plus grosse campagne de santé publique découlant d'un règlement ou d'un jugement contre les multinationales de l'industrie du tabac, a poursuivi M. Perley. Mais, pour y parvenir, les gouvernements doivent inclure les intervenants de la santé publique à chacune des étapes du processus."

Rob Cunningham, analyste principal des politiques à la Société canadienne du cancer, a discuté des leçons tirées du Master Settlement Agreement (MSA), auquel 50 États américains et compagnies de tabac ont participé. Il a expliqué pourquoi les intervenants en santé publique doivent prendre part à toutes les étapes des procédures en cours actuellement au Canada.

"La MSA a apporté 245 milliards de dollars US sur 25 ans, restreint la publicité et le marketing sur le tabac, mis en lumière des documents de l'industrie antérieurement dissimulés et fait disparaître des organismes de recherche financés par l'industrie" a expliqué M. Cunningham. "Les critiques croient qu'une plus grande partie de l'argent découlant de l'entente aurait due être allouée aux mesures antitabac, tandis que d'autres croient que l'entente dans son ensemble est trop indulgent à l'égard des compagnies de tabac."

Par exemple, l'industrie du tabac a réussi à faire pression pour retirer une clause rétroactive de la MSA. Cette clause aurait rendu les compagnies de tabac responsables des taux de tabagisme chez les jeunes, ce qui aurait entraîné des pénalités en cas de non-diminution de ces taux.

"À partir de ce que nous avons appris de l'exemple des É.-U., nous croyons que tous les règlements ou jugements au Canada seraient beaucoup plus forts et plus bénéfiques pour les Canadiens si la santé publique participe à chaque étape du processus" de poursuivre M. Cunningham. "Nous devons nous assurer de couvrir les quatre piliers, et non seulement celui de la compensation. Ces poursuites sont une importante composante d'une stratégie d'ensemble pour la lutte au tabagisme au Canada."

Il est important de rappeler que l'usage du tabac est la principale cause de maladies et de décès évitables au Canada. Chaque année, 37 000 Canadiens meurent de maladies liées au tabac.

SOURCE Conférence nationale sur le tabagisme ou la santé

Renseignements : Renseignements: Pour obtenir des entrevues avec les conférenciers, veuillez communiquer avec: Salle média de la conférence, (514) 879-6822; Média en français, Éric Normandeau, (514) 245-0195; Média en anglais, Matt Drennan-Scace, (416) 471-8475

Profil de l'entreprise

Conférence nationale sur le tabagisme ou la santé

Renseignements sur cet organisme

CANADIAN COUNCIL FOR TOBACCO CONTROL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.